Ah ?! Le PS ne serait pas libre ? Fichtre !

t-dictature_democratieC’est Arnaud Mouillard qui nous en informe, en publiant sur son blog un communiqué de Maintenant la Gauche signé par  Emmanuel Maurel, Marie-Noëlle Lienemann, Jerome Guedj ainsi que d’autres membres du BN du PS :  Julien Dray, Anne Ferreira, Gérard Filoche, Marianne Louis et Jonathan Muñoz. Ils osent bravement se rebeller – les courageux ! –  contre leur appareil en critiquant le fait que soit désigné à la tête de leur parti, suite à la désignation d’Harlem Déésir au gouvernement,  « Jean-Christophe Cambadélis, choix qui n’aurait plus qu’à être ratifié par le Conseil national du 15 avril ». Choqués par les méthodes staliniennes de leur direction, ils souhaiteraient que soit tiré le bilan de l’échec cuisant du PS aux municipales, qu’une direction collégiale temporaire soit chargée d’organiser la campagne européenne, et enfin qu’à l’issue de ces élections les militants socialistes désignent leur nouveau premier secrétaire général.  Quoi de plus normal ?

Pourtant, on ne peut s’empêcher de penser qu’ils sont bien naïfs… Un début de démocratie au PS ? ça se saurait… Pour un parti qui a mis à la tête de son gouvernement un premier ministre (extrêmement droitier…) qui ne représente que 5 % de ses militants, ça ne me parait pas très plausible… Alors, rendez vous fin mai, Arnaud ? Je fais le Charles… 🙂