Hollande vient de tuer le socialisme en nommant un 1er ministre de droite

valls-mechantEn nommant un tel homme à la tête de son gouvernement, Hollande a fait une grave erreur. Privilégier dans ses choix les sondages et l’image d’une prétendue efficacité (qui reste encore à démontrer…) plutôt que l’esprit et les valeurs de la gauche, c’est se tirer une balle dans le pied, et courir le risque d’ enfoncer davantage le pays dans la coulée de boue qui mène vers le Front National. En faisant cela, il vient de déterrer la hache de guerre envers tout un pan de son électorat, et à partir de maintenant, je ne réponds plus de rien. Tous ceux qui ont voté Hollande pour se débarrasser du sarkozysme,  tout cela pour aujourd’hui en retrouver un clone à la tête du gouvernement, doivent être bien amers aujourd’hui.

Ce président là,  auparavant, je ne l’aimais déjà pas beaucoup. Mais aujourd’hui, je le hais. Il est en train de se muer définitivement en fossoyeur de la gauche. Car commettre un tel déni de démocratie en désignant quelqu’un qui est aux antipodes de nos valeurs,  une vraie caricature à lui seul du fauxcialisme, un homme qui n’a pourtant représenté que 5 % des socialistes  aux primaires, c’est commettre l’irréparable. Et quand on fait un tel choix, personne ne peux plus douter à présent qu’en matière de politique économique et sociale, non seulement rien ne changera, mais de surcroît le risque est grand de voir durcir les orientations libérales et austéritaires pourtant dénoncées par beaucoup.

La guerre des classes est donc déclarée.

.