un décodeur pour @Samuellaurent

eric-piolle-la-vitalite-citoyenne-nous-nous-ne-la-voyons-pas-comme-une-menace-photo-lisa-marceljaEn général, j’apprécie plutôt et je respecte le travail de Samuel Laurent, qui a le don d’objectiviser des thèmes potentiellement (très) polémiques qui secouent le paysage politique français. Toutefois, dans cet article qui a provoqué une micro-tempête sur twitter, il m’apparait qu’il a cette fois commis une erreur, en occultant une partie du sujet qu’il prétendait décoder. En effet, bien que les chiffres qu’il utilise ne sauraient être suspects en soi puisqu’ils proviennent du Ministère de l’Intérieur (;), la réalité ne se mesure pas toujours à la seule dimension mahtématique, surtout quand celle-ci est délibérément biaisée par une manipulation opérée précédemment par le Ministre de l’Intérieur,  qui a joué des incohérences du front de gauche, ce que je ne suis pas le dernier à dénoncer.  Il y a en effet deux stratégies au Front de Gauche qui se sont illustrées pendant ces élections municipales : des listes communes avec le PS dès le premier tour, ou des listes autonomes, dans plusieurs centaines de cas, ce qui n’est pas rien, avec EELV ou des divers gauche.

Et comble de l’ironie de la chose observée en laboratoire, quand les listes sont arc-en-ciel, comme à Grenoble, forcément, c’est encore plus compliqué pour des journalistes pressés, puisqu’elles peuvent échapper à l’ analyse binaire de la calculette. Or donc, pas de bol pour ce journaliste que je respecte pourtant, je tiens à le souligner, regarder la réalité politique qu’il veut ausculter alors qu’elle a déjà été préalablement ripolinisée par les bons soins du Sieur Valls ne marche pas.  Ce bidouillage opportunément opéré avant ces élections avait d’ailleurs été évoqué par Libération , qui a choisi de s’en moquer à notre détriment,  conformément à la ligne rédactionnelle suivie également par un Allemagna dont l’allergie à la gauche alternative et l’anti-mélenchonnisme primaire sont à présent bien connus. Voilà d’ailleurs qui donne des pistes sur le type de gauche que privilégie ce journal depuis longtemps, j’en profite en passant.

Toujours est-il que, alors que ce brouillage de pistes à gauche a été dénoncé bien avant les élections, notre bon Samuel est tombé dans le panneau et  s’est prêté – involontairement je le suppose car je le sais intègre –  tant au jeu qu’à l’ intention du petit Machiavel de bas étage qu’est Valls..  Notre bon Ministre de l’Intérieur qu’on dit potentiellement premier ministrable doit jubiler. Il n’en attendait pas mieux.

.

1 commentaire

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.