Et puis en plus, les tracts du #FN, ça salit les mains !

campagne-anti-fn-de-la-regle-du-jeuVoilà une situation qu’il me semble intéressant d’analyser objectivement. J’apprends à l’instant qu’une douzaine de postiers parisiens refusent de distribuer des tracts du Front National. Inadmissible manquement à leur devoir de réserve, ou au principe d’équité dû à tout parti politique, me direz-vous ? Intolérable discrimination d’un parti pourtant autorisé en France, rétorqueront les cadres d’une extrême-droite aux relations nazifiées, dont la rhétorique victimaire bien huilée est connue de tous ?  Gardons nous de part et d’autre des conclusions hâtives.

En fait, quand on se donne la peine de creuser un peu le sujet, on apprend que le FN est le seul parti qui a fait le choix de faire distribuer ses tracts par la poste sans qu’ils soient mis sous plis opaques, ce qui fait dire aux postiers incriminés qu’ils se transforment de fait en agents de propagande. A partir du moment où ses tracts sont visibles de tous leur de leur distribution, effectivement, l’argument me semble recevable. La CGT de son côté enfonce le clou en estimant qu’il « y a un danger pour l’intégrité physique et morale » des facteurs. Je suis tout à fait d’accord. je serais moi même très remonté contre un facteur qui me remettrait en main « propre » ce genre de saletés. Et seule ma bonne éducation et mes principes invariables de non-violence active me retiendraient de lui mettre mon poing dans la gueule.

Si le Fn avait davantage respecté un principe élémentaire de secret de la correspondance, on en serait pas arrivé là.  Je considère donc qu’il s’agit de leur part, au choix :

– d’un bug technique (votez 1)

– de la volonté sans scrupules de minimiser les coûts, au détriment de toute règle déontologique (votez 2)

– ou d’une provocation très cynique comme celles dont ils ont le secret (votez 3)

En tous cas, inutile de vous  le dire, quant à moi, je jubile, bravo les postiers, tout mon soutien, je suis des vôtres. Quant à leur direction, leur réponse est en dessous de tout… et d’un manque de courage évident. Point barre. je ne les félicite pas.

4 réflexions sur “Et puis en plus, les tracts du #FN, ça salit les mains !

  1. Le vote fn n’est pas un vote anti système mais un vote qui permet depuis 30 ans, le maintient du bipartisme libéral rpr/ps et umps depuis 2002.
    Ces deux partis ont besoin d’un fn fort permettant d’instaurer la peur d’un second tour fn ump ou fn ps afin de maintenir un minimum d’élus, de militants et d’électeurs dans leur giron.

    De plus le fn est utilisé pour
    – discréditer les propositions permettant de lutter contre les dégâts causés par le libre échange
    – la dénonciation des traités scélérats : Lisbone…
    – rajouter une couche supplémentaire afin de diviser davantage la population pour mieux régner.

    J'aime

  2. @ raimanet,
    Oui c’est vrai, mais il faut bien savoir que l’histoire peut déraper et devenir incontrolable !
    Hitler à put s’imposer et imposer ses idées avec seulement une trentaine de % des suffrages !!
    On connait la suite !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.