Cercle des volontaires et « Info libre » : une information (très) orientée… vers l’extrême-droite #antifa

indexinfo libre

Pourtant antifa revendiqué, pensant connaître le sujet, même moi qu’on ne peut guère accuser de confusionnisme ou de collusion avec l’ennemi, je me suis lamentablement fait avoir. Heureusement qu’un certain petit agité sur twitter m’a interpellé, sans quoi j’aurais involontairement contribué à diffuser l’œuvre immonde… C’est pourquoi je tenais à vous faire part de mon expérience.

Alors que je travaillais sur le contenu de mon dernier billet sur Notre Dame des Landes, j’étais tout content d’avoir trouvé une vidéo de l’intérieur de la manif et emporté par mon enthousiasme, je n’en ai pas vérifié la provenance, n’y voyant pas le moindre mal. J’aurais dû. La vidéo provenait en effet d’une certaine Agence Info Libre, à qui je ne ferai pas l’honneur d’un lien. Je n’y ai pas vu de mal sur le moment, mais grâce au Petit Agité en question, j’ai découvert qu’elle était l’émanation du Cercle des Volontaires, que par contre je connais mieux. Ils étaient récemment présents là. Rien que leur logo suffit à renseigner le néophyte sur la couleur de leurs idées. En allant sur leur site, Info libre figure effectivement comme un soutien, parmi d’autres, que je livre à votre sagacité :

Capture

Rien que du beau linge. La fine fleur du confusionnisme qui utilise le concept éculé de souveraineté pour dissimuler ses idées nationalistes rétrogrades. En suivant le lien de l’ami antifa de twitter, je suis arrivé à cet article d’Indimédya Paris. Extrait :

Depuis le début de l’année, un mouvement d’extrême droite basé à Paris et qui est en plein développement s’infiltre dans les mouvements sociaux, filmant et interviewant des militants pour alimenter sa webTV, très active. Issu du mouvement des Indignés (déjà connu pour sa complaisance avec l’extrême droite et les conspirationnistes [1]), Le Cercle des Volontaires – c’est son nom – s’est par exemple rendu avant les vacances sur une manifestation de soutien aux étudiants québécois. Fin août, ses membres sont allés à l’université d’été des Alternatifs rouges et verts où ils ont pu tranquillement filmer un débat en présence de responsables du Front de gauche – dont Clémentine Autain – [2], puis interviewer longuement des militants [3], notamment Vincent Liegey du Parti pour la décroissance

Parmi les personnalités interviewées par la mal nommée Info Libre et le cercle des volontaires, une liste assez éclairante : l’ex-humoriste Dieudonné (qu’on ne présente plus), Dupont-Aignan, François Asselineau, Charles Simon, un cadre du Bloc identitaire, Jean Bricmont (un ami de Soral),   Jacques Vergès, Alain Finkielkraut (présenté par le Cercle des Volontaires comme étant « de gauche »… malgré ses idées puantes et sa haine des jeunes de banlieue et des arabes ou prétendus tels ?),  Etienne Chouard, le négationniste Faurissson, …. N’en jetez plus.

Il est plutôt réjouissant d’aller lire ce que dit  Jonathan Moadab, qui anime Info Libre, et soutient le cercle des volontaires, à propos des antifas sur l’un des sites de ces complotistes, que je ne citerai pas. A me sentir tellement ennemi dans la tête de ces gens là, de par mon refus irréversible et sans concessions de toutes les formes de racisme d’où qu’elles viennent,  je me sens beaucoup mieux : je suis encore plus sûr encore que je suis sur la bonne voie… Les amis des antisémites ne sont en effet pas mes amis, quand bien même habilleraient-ils leurs haines de la façade facile de l’anti-sionisme que l’on connait trop bien, ou sous le couvert de la liberté d’expression, tout comme le fait le FN. Sans moi. 

Aux suivants !

Post-scripum

réactualisation (au 14.04.2015) : depuis que j’ai écris ce billet, bien des choses ont changé, ma connaissance de ces milieux s’est affinée, et le dossier s’est alourdi… La preuve :