Il baisse encore son pantalon… Qui ? L’ennemi N°1 de la finance… #fauxcialistes

1653515_10202301041880333_656566281_nCapturecapture d’écran FB

Depuis très longtemps, je suis un soutien plus ou moins actif selon les années de l’association Attac, dont je partage en général les analyses. Et comme tous ceux qui espèrent voir un jour, si possible avant leur dernier, nos dirigeants prendre la mesure du danger de la spéculation sans scrupule et de la nécessité impérieuse de moraliser le capitalisme, je suis très attentif à tout ce qui peut de près ou de loin viser à en encadrer les excès. De manière plus aigüe encore depuis la crise des sub-primes de 2008, nous avons pu en effet voir combien cela était éminemment nécessaire. Hollande s’est d’ailleurs en partie fait élire sur cette idée là, se montrant plus royaliste que le roi qu’il a tenté d’imiter… Replay :

Capture 2Cette déclaration est devenue historique, pas sur le ton que ses soutiens auraient pu l’entendre et l’attendre, mais bien plutôt sur celui des sourires jaunes et entendus, et des railleries grand-guignolesques que l’une des plus formidables reculades de ce Président là à engendré. Il faut dire que depuis, il a fait bien du chemin… à reculons, lui qui nous habitue chaque jour un peu plus à baisser encore et toujours son pantalon devant les lobbies de toutes sortes…

Une simple réputation infondée, relevant du Hollande bashing, dont on voudrait nous culpabiliser, nous autres, de la gauche critique, qui gardons encore quelques neurones de discernement ? Que nenni : Attac nous en donne encore une fois la preuve éclatante avec la manière dont le gouvernement hollandais gère le dossier de la Taxe sur les Transactions  Financières au niveau européen. Une fois de plus, la montagne d’espoir que ce qui nous apparaissait, à gauche, vraiment, comme une avancée, bien qu’encore timide, risque fort d’accoucher d’une souris, et de bien maigre taille encore, comme Hollande nous y habitue à chaque réforme…  :

1. la taxe ne concernerait qu’une partie des dérivés

2. Le trading haute fréquence serait par ailleurs épargné par la taxe

3. La France propose enfin d’appliquer le principe de résidence et émet des réserves à l’application du principe d’émission prévu dans la proposition initiale de la Commission.

Tous les détails sont ici. On y apprend qu’alors que 36 milliards avaient été annoncés par la Commission (ce qui est peu en regard des sommes colossales concernées par la spéculation à l’échelon européen), 7 milliards d’euros seulement seraient prélevés, ce qui est sans commune mesure avec les ambitions un peu plus conséquentes et porteuses de sens de la taxe Tobin à l’origine …

 On aurait pu espérer que nos dirigeants, quels qu’ils soient, auraient tiré les leçons de l’histoire de la crise de 2008, et que nos politiques allaient enfin prendre les mesures de fermeté qui s ‘imposent. Il n’en est rien.

Marre d’être pris pour des cons ? Agissez ! Comment ? Tout d’abord en cliquant ci-dessous :

Capture3

… Et ensuite, en arrêtant de voter pour des représentants de partis et de mouvements qui protègent leurs intérêts oligarchiques et soutiennent cette capitulation éhontée envers notre ennemi commun qu’est le monde de la finance et de la spéculation hors sol, sans aucune morale, sans aucune cohérence, sans aucun respect pour les convictions de leurs électeurs, comme ici.

Et Place au Peuple, nom de  bois… !

Place Au Peuple !

Une réflexion sur “Il baisse encore son pantalon… Qui ? L’ennemi N°1 de la finance… #fauxcialistes

Les commentaires sont fermés.