Finkelkraut est-il « de souche » ? je pose la question… ou pas. (#Pujadas Démission !) #dpda #antifa

marre1Après une belle et bonne soirée avec ma fille au ciné, lorsque je suis rentré, j’ai pris en route l’émission Des Paroles et des actes, sur la 2, avec Pujadas. Et je suis tombé des nues sur un simulacre de « débat » qui m’a littéralement sidéré. Rien que dans la composition du plateau, il y avait de quoi être surpris, et profondément indigné. Car enfin, qu’est-ce que c’est que ce journalisme là, qui déroule le tapis rouge (plutôt brun, le tapis…) à des gens dont l’orientation idéologique est si évidente, si publiquement connue, dans un sens si défavorable aux victimes du thème dont on veut traiter, et cela sans aucune parole alternative, aucun représentant politique d’un autre bord, qui aurait pu apporter un point de vue contradictoire ?

Car enfin, donner la parole à des gens dont le racisme et la xénophobie sont une marque de fabrique, faut vraiment pas avoir deux sous de jugeotte, un poids chiche à la place du cerveau, et pas franchement l’envie de faire débat mais de laisser des gens à l’idéologie douteuse dans l’entre-soi. Donner la part belle à la thèse de la pureté de la race et de la civilisation française avec les mots d’un prétendu philosophe contenu dans le titre de ce billet, favoriser si éhontément la propagation de la thèse de la colonnisation de la France par les hordes islamiques, s’indigner du sort réservé aux juifs en France sans s’émouvoir de ce que subissent au quotidien les roms, les arabes ou présupposés tels, les homosexuel(le)s, sont-ce vraiment les caractéristiques de ce que l’on attend d’une mission de service public ?

Au moment où beaucoup, et pas qu’à gauche, déplorent le spectacle que donne la France à l’international avec ces sempiternelles manifs d’extrême droite réactionnaires, était-ce bien le moment d’enfoncer le clou de cette si incertaine idée de la France, patriotique à l’excès et terriblement rabougrie par la peur, les préjugés et le recroquevillement élitiste ? je n’en suis pas certain. Il est temps que Pujadas change de métier : il en a perdu les codes, se faisant servile voix de son maître, et des thèses sécuritaires et xénophobes. ça suffit comme ça. On en a marre. Ce genre d’imbéciles patentés et si médiatiquement montés en épingle ne représentent pourtant qu’une minorité dans notre pays, et leur parole est pourtant surdimensionnée par un système médiatique médiocre et bien peu soucieux de déontologie professionnelle… Il faut que ça change. Ces conditionneurs et manipulateurs de consciences populaires doivent retourner à la juste proportion qui leur est due. Je ne paie pas une redevance pour entendre de telles inepties qui ne correspondent en aucun cas à l’opinion de la majorité des français, plus silencieux mais plus ouverts.  

 

5 réflexions sur “Finkelkraut est-il « de souche » ? je pose la question… ou pas. (#Pujadas Démission !) #dpda #antifa

Les commentaires sont fermés.