Les vraies orientations #fauxcialistes enfin dévoilées par l’exemple

radiographie

Petite radiographie des orientations gouvernementales… Une simple question de priorités !

je viens d’accepter la demande de Fabrice de mise en relation sur facebook. Bien m’en a pris. Alors que je parcourais son mur, je suis tombé sur cette pépite :

30 milliards d’euros de baisses de cotisations : ce que l’on pourrait faire à la place

Capture

Ce tableau est tiré de l’Observatoire des inégalités, que je suis depuis longtemps… Si certains peuvent se désintéresser de la politique, voilà des données qui démontreront concrètement que les orientations réelles de l’actuel gouvernement ne correspondent pas franchement aux déclarations d’intention… L’argent étant le nerf de la guerre, le Medef semble bien l’avoir gagnée, à notre plus clair détriment.

Et dire qu’ils réclament le double… La politique de l’offre a encore de beaux jours devant elle….

Vous faites partie des pauvres ? Des chômeurs ? Des précaires ? Vous pouvez bien crever : ce gouvernement là, tout comme le précédent, préfère les riches. Preuve à l’appui, tirée du même site, même lien. A vous de choisir vos priorités  :

  • Embaucher 100 000 enseignants pour réduire le nombre d’élèves par classe et moderniser l’école = 4,5 milliards d’euros.
  • Verser un minimum social aux 1,1 million de 18-24 ans en situation de pauvreté = 6 milliards.
  • Créer 250 000 emplois jeunes : 4 milliards.
  • Construire 70 000 logements sociaux en Ile-de-France : 12,6 milliards.
  • Verser une allocation mensuelle de 70 euros à toutes les familles ayant un enfant : 3 milliards.

On a les priorités qu’on peut… Alors, vous voulez toujours vous abstenir aux prochaines élections ?

Le gros frisé pourra ainsi toujours dire sans rougir que je ne fais rien qu’à taper sur son gourou et sur l’extrême droite plutôt que de choisir de vrais sujets. Euhhh ?!!! Les siens seulement ? Il est pourtant couramment admis que ce sont bien la faiblesse des orientations et des débats politiques, un peu trop éloignés des préoccupations populaires, qui nourrissent plus clairement les votes protestataires et la crasse réactionnaire… Et cela plus sûrement que des bataillons de trolls de ce que les fauxcialistes nomment si docilement extrême gauche… En toute complaisance avec les médias dominants.

Misère des blogs politiques dits influents… Heureusement que je ne le suis pas : je passerais mon temps à traiter tous les autres de cons sans jamais me remettre en question….

Qu’ils s’en aillent tous.

« Je contre! Je contre! Je contre, et te gave de chien crevé !
En tonnes, vous m’entendez, en tonnes je vous arracherai
Ce que vous m’avez refusé en grammes!
Le venin du serpent est son fidèle compagnon. »

Henri Michaux : Contre (la nuit remue)

.