Ils militent pour plus de régressions sociales… Les cons ! #mariagepourtous #IVG #euthanasie #islamophobie

entêteCe sont encore et toujours les mêmes misérables d’une insolente minorité agissante qui fait remonter ces derniers temps dans les médias cette image d’une vieille FRance dépassée par les événements, recroquevillée sur elle-même,  rabougrie et réactionnaire, qui va de l’islamophobie la plus minable au refus de la fin de vie assistée en passant par le mariage pour tous…  mais surtout pas pour les homos, qu’ils rangent si volontiers au rang de sous-hommes ou de dépravées, de bêtes ou de criminels, volontiers pédophiles dans leurs si grossiers préjugés. Ils se posent pourtant en défenseurs de l’image de cette FRance éternelle qu’ils tentent frauduleusement de protéger alors que la leur est si tragiquement et paradoxalement sans majuscules et sans noblesse. Ils ne sont pourtant qu’une minorité dans ce pays, celle qui constitue « le côté obscur de la force », envahie par ses peurs et ses fantasmes, bien peu valorisante pour nous à l’étranger, où nous devenons de plus en plus sujet de railleries… A juste titre : ils ne se battent pas en effet pour un monde meilleur, mais pour plus de régression sociale, en surfant sur une vague prétendûment rebelle… mais de droite (et plus si affinités…), visiblement. Cette droite là flirte en effet volontiers avec les idées extrêmes, du FN aux identitaires en passant par les catholiques intégristes de Civitas…

Et maintenant, voilà que depuis ce week-end, ils prétendent prolonger leur entreprise de déstabilisation nationale en soutenant ce stupéfiant combat d’un autre temps : celui des défenseurs du retour de l’aiguille à tricoter, défilant par  milliers dans les rues de Paris pour exprimer hier leur répugnante solidarité avec leurs homologues espagnols, sous le regard horrifié de tous les féministes, hommes ou femmes ou transsexuels du monde entier. Et dire que d’éminents députés de droite, qu’on aurait pu croire plus démocrates,  se rassemblent pour soutenir l’insupportable… Et cet ancien premier ministre formé à la bonne école sarkozyste qui pousse le ridicule jusqu’à leur emboîte le pas avec tant d’opportunisme débridé… et amoral.

Il suffira peut être (ou pas : le discours rationnel n’a guère de poids sur les fantasmes…) pour souligner l’incohérence de ces gens là de reprendre le texte d’un tweet que je n’ai malheureusement pas retrouvé qui disait en substance  » Christine Boutin, militante pro-vie, se bat contre le droit à l’avortement mais défend la peine de mort »…. Tout est dit.

Pessin(merci Dominique)

Ensemble, savoir dire

NON !

Et laissons le dernier mot, c’est de bonne guerre, à une femme :

bel