« casser du gauchiste, méthode facile et sans peine » (d’après #jcfrog)

 echiquier-politique

Petit manuel de propagande à  l’usage de nos élites  #fauxcialistes…

 Gauchistes de France et de Navarre, je vous invite aujourd’hui à lire le billet que vient de sortir notre célèbre blogueur national, j’ai nommé JCfrog. Son titre est amusant : Petit kit de destruction de la gauche. Il est à peine exagéré, tant son ironie est d’autant plus intéressante qu’elle colle avec justesse à la pertinence de l’analyse, au point qu’on jurerait que c’est vrai, quand on voit à quel point Mélenchon a été victime de ce genre de procédés de boite de com. Un procédé que n’ont d’ailleurs pas manqué d’utiliser les plus fines lames du royaume de France, dans les médias ou sur les blogs.  L’ami de l’Observatoire de la propagande et des inepties anti-Mélenchon ne nous fait pas remarquer autre chose à chaque livraison. Je crois que non seulement certains journaleux, mais également ce que je nomme des fauxcialistes, blogueurs de renom (ou pas…) et élus du style Rebsammen ou Collomb, ont du s’inspirer des travaux de notre ami collègue blogueur un peu trop à la lettre… pour détruire leur cible favorite, à savoir Mélenchon plutôt que la grosse blonde qui tache. Souvenez vous…

lepen-melenchon

 Nota bene : collègue jcfrog, bravo pour votre infographie, elle est particulièrement réussie… j’espère que vous ne m’en voudrez pas de vous l’avoir empruntée…

.

7 commentaires

  1. Je dirais que la ligne de partage passe à l’intérieur du PS, avec entre 10 et 20% du PS qui seraient du côté gauche et n’y restent que par aveuglement (Filoche) ou parce qu’ils tiennent plus à leurs mandats qu’à leurs convictions (Guedj). Cette fracture a exactement trente ans. Les fondateurs du PG viennent d’ailleurs de la gauche du PS. On peut espérer que la fuite va continuer.
    Mettre EELV à gauche n’est pas non plus très évident. Ce parti est très conflictuel. Certains membres sont très libéraux, d’autres sont collectivistes. Je ne mettrais pas Cohn-Bendit dans la gauche.
    La confusion vient du fait que ces partis sont pour la plupart dirigés par des professionnels de la politique (c’est à dire qui vivent d’un mandat électif). Pour beaucoup d’entre eux, leurs actions sont guidées par carriérisme. Hollande en est le meilleur exemple.

    J'aime

  2. Le dessin de Plantu est à mettre dans les toilettes avant de tirer la chasse ! Faire une comparaison F Haine/ Front de Gauche est une honte et une erreur grossière prouvant sa méconnaissance totale de ces partis. Le Pen est à l’extrême droite à la limite du fascisme, Mélenchon n’est pas du tout à l’extrême gauche : il ne prend pas la place du NPA ou de Lutte Ouvrière. Avant de critiquer un parti ou des idées, encore faut-il se renseigner !

    J'aime

  3. ouf, avec EELV, je reste à gauche. Plus sérieusement, (1) le graph est édifiant de réalisme. (2) Je me dis qu’on a peut-être trop parler de sémantique et pas assez du fond (ce qui ne va pas, ce qui va, etc).

    J'aime

  4. Comme je disais sur le zozio, un petit éparpillement d’EELV serait plus représentatif pour illustrer le tout. Si Melenchon ne dit pas que des choses vraies (il grossit parfois de beaucoup le trait), il faut bien avouer que le parallèle fait par beaucoup de médias avec le FN est scandaleux et indigne. Finalement, le choix du nom Front de Gauche est une très mauvaise idée 😦

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.