#conspis : la bêtise, la peur et la haine de l’autre, leurs seules armes contre le système ?

898405-1110668Passer de la quenelle au complot relève de la transition facile pour qui sait de quoi on cause sur le net. Notre époque est malade. Notre société souffre de peur généralisée, d’une pathologie collective avancée. Seules nos élites ne voient plus à quel point le manque de sens, de repères et d’espoirs troublent l’ordre public et le souci du bien vivre ensemble, manifestement oublié par beaucoup de dirigeants qui ont préféré jouer la lutte de tous contre tous. On voit ce que ça donne, au quotidien…  La volonté d’en découdre n’est jamais bien loin, quel que soit le sujet abordé.

Aussi, certains se réfugient aujourd’hui dans telle ou telle théorie du complot plus ou moins élaborée pour tenter bien maladroitement de mieux expliquer le monde, et de conjurer ses peurs, faute d’autres croyances plus consommables rapidement,  comme nos aïeux qui vivaient dans la peur de la fin du monde, lors des époques troublées. La nôtre l’est tout autant, l’obscurantisme a simplement changé de nature, mais pas de cibles, toujours les mêmes :  les juifs, certes, c’est à l’ordre du jour, mais aussi les musulmans ou supputés tels, les homos, les femmes un peu trop libres de leur corps ou de leurs idées, les roms, les sdf, les francs-maçons, et quoi d’autre ? Un bouc émissaire est demandé d’urgence à l’accueil d’une société pourrissante…. Nous en sommes là, pas plus avancés sur le plan émotionnel que nos aïeux du moyen-âge. Cochon qui s’en dédit.

Allez donc voir pour bénéficier d’un autre éclairage cet article des Inrocks. Extrait liminaire, histoire d’enclencher le débat :

Capture

Ne pas mépriser. Ne pas penser que ceux qui se vautrent (oui, c’est une fange !) dans le complotisme et le confusionnisme (ils sont pour moi très liés) sont des imbéciles, qu’il leur manque de  l’info ou des cases, c’est juste. Loin des idées reçues, l’article des Inrocks montre ainsi des personnages qui n’ont rien de marginaux incultes… Mais l’article hélas ne reste que sur des exemples exceptionnels, qui n’ont rien à voir avec ce que je peux observer sur le net, dans les commentaires de blogs ou de sites, où leurs auteurs ont des propos un peu moins raffinés… Hier encore, sur twitter, j’ai vécu des échanges assez vifs avec des gens qui à partir de la (trop) fameuse quenelle, sont vite arrivés au vif du sujet : le conflit israelo-palestinien, et un discours abêtissant et intellectuellement assez pauvre (c’est là que la propagande Dieudo-Soral fonctionne à plein tube…) sur le fameux « anti-sionnisme ». Nous y voilà…  C’est à mon sens une version soft assez commode pour dissimuler son antisémitisme dans les milieux de certains rouges qui virent au brun sans même s’en rendre compte. Une certaine forme d inculture politique est là, qui ne saurait toutefois tout justifier.   C’est une minorité au Front de Gauche,  certes, mais elle me pose problème. Je ne nie pas les réalités et les horreurs de part et d’autre de ce conflit,  mais je refuse d’en faire l’alpha et l’oméga de ma vision du monde, et de cracher sur une nation en me prévalant du camp des faibles que seraient les palestiniens, qui auraient raison sur tout. Je suis moi-même en colère quand je vois les exactions commises trop souvent par l’armée israélienne, et  par ces colons (trop souvent des fondamentalistes d’ailleurs, les extrêmes en cela se rejoignent et se répondent…) qui ne respectent aucune règle, mais est-ce une raison pour ostraciser et couvrir de sa haine tout un peuple ?

Malheureusement, dans une certaine gauche, hélas la mienne, ce genre de comportement et de croyances fait des dégâts… Qui vont jusqu’à défendre systématiquement le supputé musulman contre le supputé juif..  Cela me désole. Il y a des cons partout. Mais je ne suis pas de ceux pour qui le racisme est à géométrie variable. Je lutte contre, par tous les moyens. Et pas seulement sur le net comme le pensent ceux qui ne me connaissent ni d’Eve ni d’Adam. Suivez mon regard…

Aussi, si vous avez d’autres articles un peu plus intéressants et profonds que celui des Inrocks, je suis preneur. Je veux dire, des conseils de lecture autres que ceux que j’ai déjà évoqués dans mes précédents billets sur ce sujet, à savoir >

YES ! SUS AUX P’TITS GRIS ! A BAS LES #CONSPIS !

#CHOUARD À L’ÉCOLE DU « CONFUSIONNISME » (#CONSPIS, HORS DE NOS VIES !)

#CONFUSIONNISME ? UN (AUTRE) EXEMPLE : #ASSELINEAU

Merci pour toutes vos contributions, elles seront les bienvenues.