le chômage ne nous fera pas courber l’échine : nous ne sommes pas des veaux !

Capture.
.

Capture 1Le sujet est si sérieux qu’il ne devrait souffrir aucune ironie, tant elle serait mordante et malvenue face aux drames humains qu’il entraîne dans son sillage. Je veux parler du chômage, qui m’a personnellement atteint dans ma propre dignité personnelle. J’ai relaté cette expérience si paradoxale ici, sur Médiavox¹, ayant été des deux côtés de la barrière… Il serait bon qu’un jour nous puissions enfin être traités autrement que comme le sujet de statistiques, et des variables d’ajustement…

Pourtant, des gens plus hautement placés, plus officiellement responsables, réputés plus sages, choisissent la voie du ridicule et du déshonneur pour en parler. On pourrait en rire. Mais le registre de communication gouvernementale est tellement alambiqué, et la réalité si tordue par des mains de maîtres qu’elle en devient bête à pleurer…

Ainsi, pour résumer crûment la situation dans tout son cynisme, j’ai vu hier Mr Sapin nous assurer hier soir avec un air de certitude affligeante pourtant niée par la réalité – afin de complaire aux promesses insensées de son bon roi – que la courbe du chômage s’inversait alors même qu’un panneau sous l’image (c’était sur i-télé, vous pouvez vérifier) annonçait une hausse de 0,5 % pendant qu’il parlait…. je dois être un peu bête, ou alors ces gens là sont très forts et ont inventé un nouveau concept que ma faible capacité intellectuelle a du mal à saisir : la baisse de la hausse… On n’y comprends plus rien, et je ne suis pas le seul.

Capture

Ailleurs, j’ai vu que le chômage avait augmenté de 5,6 % en un an, et que le chômage des séniors tout particulièrement explosait, ce qui faisait écrire avec pertinence à un twittos qu’on se demandait vraiment pourquoi  ce gouvernement… socialiste (vraiment ?) avait augmenté la durée de cotisation pour ne pas dire qu’il augmentait l’âge de la retraite effective, nous faisant travailler jusqu’à 67 ans pour avoir une retraite à taux plein.  Pour être plus longtemps au chômage ? Et je ne parle pas de la généralisation de la précarité qui conduit à voir la majorité des embauches sous CDD… dont certains sont à répétition, au plus grand mépris de la loi.

Un autre monde est certainement possible… à condition de ne pas courber l’échine, et de nous y mettre dès maintenant. En commençant par virer ces énarques à langue de bois. Ils nous représentent bien mal…

Capture 2

Pour en terminer là (ces gens m’énervent au plus haut point), si vous voulez accèder à l’étude de la Dares pour avoir des données plus précises que celles que vous donnent les médias et vous faire votre propre opinion, c’est ici.

Chômeurs, chômeuses (ou pas), que la force soit avec vous.

¹ Médiavox, dont j’apprends que l’expérience a malheureusement échoué… Les articles sont donc malheureusement indisponibles… Bon courage, Manu ! Et si tu peux me les retrouver… je n’en ai pas gardé de copies !