The Old Reader, la revue de presse du net facile et sans peine… (ou presque) pour les blogueurs débutants (ou pas)

CaptureA la disparition de google reader, j’avais migré vers Feedly, sur les conseils d’un Monsieur je-sais-tout de la blogosphère, puisque contrairement à lui je n’y connais rien en matière de tuyauterie blogosphèrique. Mal m’en a pris, ce truc est si nul que je me suis passé de son usage sans même m’en rendre compte. Tout ça pour dire qu’il n’a franchement aucun intérêt. Par contre, en lisant ce vieil article, j’ai essayé The Old Reader, parmi une dizaine d’autres lecteurs de flux RSS, et cet outil m’a aussitôt conquis. Voici comment il est présenté :

Comme son nom ne l’indique pas, The Old Reader est un service de lecture des flux RSS assez récent et toujours en version bêta. Il reprend les codes graphiques de Google Reader avant sa tranformation en 2011 et permet d’ailleurs d’importer les flux de Google reader grâce à un fichier XML. Là aussi la prise en main est aisée, tout comme l’ajout de flux RSS. The Old Reader : en ligne

Etant habitué à google reader, je n’ai eu aucun mal à prendre en main ce reader là, et je m’en trouve fort aise. Certes, ça fait environ une heure trente que je suis dessus, enregistrant une à une les adresses RSS (eh les blogueurs, à ce sujet, rendez le donc plus visible, ça nous faicliterait le travail !) à partir de ma blogroll, mais le résultat est à la hauteur de mes espérances, la lisibilité, et la couleur en plus.

Je suis content car cela me fera gagner du temps tous les matins, plutôt que de m’éparpiller à l’ancienne entre google, yahoo, républic ou msn news… Quand ce n’est pas sur twitter quand je suis en panne d’inspiration et que l’actualité est un peu plus morose…. La tecnique a du bon.