Ecoutez donc la triste complainte du social traître repenti…

piloriJe l’avoue, je suis un renégat de la pire espèce.

 Je suis l’un de ces poujadistes à l’esprit simplet qui a osé manifester,  parmi d ‘autres rares pelés et autres tondus,  ce 1er décembre,  contre une prétendue razzia fiscale qui selon la propagande bolchevique servirait à financer de multiples remises et ristournes de la grande braderie de l’emploi accordées à nos grands et beaux  patrons… pourtant si grandement préoccupés par les conditions de travail de leurs petits salariés chéris…

 Plus grave encore, je suis de ceux qui ont honteusement conspué nos vertueux amis socialistes à l’occasion de la signature de ce glorieux traité servant si bien la défense de nos intérêts nationaux qu’est le TSCG

 Je suis même allé jusqu’à prôner la désobéissance civile aux honnêtes travailleurs de ce pays en me livrant à de stupides provocations contre ce merveilleux texte si favorable aux droits des salariés qu’est l’Accord National Interprofessionnel, pourtant si gentiment signé par de grands syndicats particulièrement bienveillants et singulièrement efficaces, dont la démarche si grandement participative et constructive doit être ici même encore une fois saluée…

 Je suis l’un de ces misérables qui ne cessent de prétendre que le gouvernement actuel serait de centre gauche, et qu’il préfèrerait privilégier d’autres intérêts que ceux des électeurs qui l’ont porté au pouvoir, qui à présent le regretteraient (honte à eux ! Mauvais français ! )  si amèrement…

 Je me moque et j’ironise volontiers sur ces écologistes de gouvernement qui ont eu le vrai courage (il en faut !) de défendre leurs idées de l’intérieur… en imposant avec brio une noble et juste TVA sur les transports en commun….

 Je vais jusqu’à m’attaquer à notre grand mamamouchi en personne, alors qu’il est si mal en point,  comme le soulignent avec raison de courageux journalistes qui font si merveilleusement bien leur travail. Je vais jusqu’à prétendre qu’il ne s’attaquerait pas vraiment à notre ennemi commun…alors qu’il a mis en oeuvre de si grandes mesures,  si efficaces !

 … et comble de l’offense envers notre bon Président et son estimable gouvernement si terriblement gauchistes, je vais jusqu’à prétendre qu’il n’aurait pas suffisamment tiré les leçons de l’épisode Cahuzac, et que depuis rien n’a changé, alors que pourtant chacun sait qu’il ne s’agissait  que d’un cas isolé…

 Honte à moi !

.

 (Ou pas :

le reniement, c’est pas maintenant)

.

2 réflexions sur “Ecoutez donc la triste complainte du social traître repenti…

Les commentaires sont fermés.