Pourquoi la France a perdu contre l’Ukraine…

BZLjKHeCcAAHnCWLe Fn, sachez le, est un parti absolument pas raciste, qui n’est pas d’extrême-droite, parfaitement républicain et qu’il s’agit de dédiaboliser, selon les médias dominants.  Pourtant, l’un de ses plus illustres cadres, ancien député européen, théoricien de la préférence nationale, et créateur d’une obscure fondation intitulée  Polemia, « think tank » ancré à l’extrême droite, pour lequel s’agit d' »affirmer sans complexe la supériorité de la civilisation européenne » et de donner aux « Euro- Français » des « armes de reconquête intellectuelle, politique et morale« ,  a estimé via twitter que la défaite de la France était logique dans la mesure où une équipe basée sur la diversité était forcément inférieure à une autre, constituée par un vieux peuple européen. Forcément blanc, cela va de soi. Il fallait y penser…

ou pas. 

(Et moi qui croyait que c’était parceque la gnaque des joueurs français était entamée par l’argent…).

4 réflexions sur “Pourquoi la France a perdu contre l’Ukraine…

  1. ou que tout simplement on a une génération moins bonne que précédemment….
    Notons aussi la cohésion des ukrainiens, ce que nous avons rarement vu depuis….8 ans en France. A l’image de la société française, tiens :p

    J'aime

  2. C’est le fond de commerce des vieux racistes de croire encore au principe de « race » et de supériorité, etc…

    Les français se sont fait franchement bousculé et Ribery était super encadré par la défense ukrainienneI Ils ne l’ont pas laissé passer une seule fois et parfois étaient à 4 sur lui.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.