#Retraites : Hollande seul contre tous.

Sans titreSource

Le 10 septembre, je manifeste

arton12540-214ba

.

A lire, en complèment : des solutions de financement alternatives de nos retraites existent, elles sont ici.

5 réflexions sur “#Retraites : Hollande seul contre tous.

  1. OK mais combien de % de français seront dans la rue le 10?à chacun de nous de convaincre le maximum d’amis et de collègues que ce premier jour de lutte est important pour la suite qui sera donné au mouvement.

    J'aime

  2. Pfuuiiiiiiiiiiit Si Le pèlerin écrit que 74% de Français sont défavorable au projet, ça voudrait dire que 3% tout au plus sont favorables. Et qu’on les trouve tous dans un triangle Versailles / Saint Nicolas du Chardonnet / Megève…

    J'aime

  3. Dans un tract national l’UNSA appelle à… ne pas manifester le 10 septembre ! J’ai reçu une lettre d’un copain furibard, membre de l’UNSA, qui, lui, appelle à manifester avec pas mal d’autres réfractaires à la ligne nationale. En voici quelques extraits :

    […] L’UNSA éducation a certainement demandé de diffuser ce tract justificatif mais la pilule est un peu grosse ! Elle ne passe pas du tout et les quelques remontées de collègues sont tout à fait justifiées en ce qui me concerne. […]

    Pour mémoire l’UNSA en général a déjà participé à des manif fourre-tout sans que cela ne lui pose plus de problèmes que cela. Mais c’était sous Sarkozy ! Là on a vraiment l’impression qu’il s’agit de ménager le PS et rien d’autre. […]

    Cette attaque contre nos retraites demande la plus grande unité ce qui n’est donc pas le cas. Et si effectivement l’appel à la grève est fourre-tout le seul élément retenu par les médias est « manif contre la réforme des retraites ». Que tous les syndicats ne revendiquent pas la même chose est une évidence : mais ça n’empêche pas de se serrer les coudes sur un tel sujet.
    […] Et c’est tout de même navrant d’en arriver à se satisfaire d’avoir obtenu que la dernière réforme en cours se poursuivra telle que prévue sans un petit mot pour la remettre en cause !

    Et côté fourre-tout la fin du tract se pose là ! […]

    Mais le summum c’est la petite phrase « La journée de grève du 10 septembre n’aura aucune influence sur le gouvernement, mais fera perdre un jour de salaire aux agents ». Comment l’UNSA peut écrire une chose pareille ? C’est enlever toute crédibilité à tous les syndicats et à l’UNSA en premier. Comment justifier ensuite un quelconque appel à la grève ? Car depuis pas mal d’années quelle grève nationale a été fructueuse ?

    Ce tract aura fait énormément de mal.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.