Entrez dans la valse hésitation du palais de Solférino

Galerie-des-Glaces

CaptureUne actualité particulièrement chargée et des contraintes personnelles incontournables ne me permettent pas de vous  proposer  aujourd’hui un billet plus fouillé sur un thème de mon choix, contrairement à mes habitudes et préférences bloguistiques. Aussi, je vais donc explorer avec vous brièvement les nouvelles du jour. Commençons par une  réforme des retraites qui ne convainc personne, à gauche comme à droite. Comme on s’y attendait depuis longtemps malgré les propos de nos détracteurs qui se gaussaient de ce que nous avions prévu de faire grève avant même de savoir ce que le gouvernement allait décider à propos des retraites, alors que c’était si prévisible, Ayrault a donc confirmé ce que nous redoutions : un allongement du départ à la retraite camouflé sous l’artifice de l’augmentation de la durée de cotisation, ce qui revient exactement au même, moins de 3 ans après la précédente réforme qui nous promettait que ce serait la dernière, et que le problème était réglé. Comme pour l’ANI, seul le fameux syndicat de combat représenté par la CFDT, que j’avoue exécrer de plus en plus au fur et à mesure que les réformes anti-sociales passent, est satisfait. C’est tout dire du socialisme de la réforme. Elle va à mon sens dans le droit fil de celles que nous avons connues précédemment, toujours aussi régressive pour les salariés et retraités, et toujours moins contraignante pour les entreprises, que le gouvernement s’ingénie à caresser systématiquement dans le sens du poil, comme avec l’ANI. Une réforme de gauche, vraiment ? La nôtre l’est davantage, et OUI, nous ne faisons pas que critiquer, il y a d’autres solutions.

Vient ensuite le énième épisode de la déclaration de guerre américaine envers la Syrie, à laquelle Pépère François a si opportunément emboîté le pas, sans grand risque au départ pour sa gloire personnelle grâce à sa prudence légendaire, tant il était si bien entouré dans cette soudaine prise de conscience obscurément opportune… et intéressée ?  Mais maintenant que tout le monde se dégonfle, il n’est pas certain que la position française ne se retrouve pas dans un cul de sac, et le père François gros Jean comme devant… (Le con !).

 Je suis heureux d’apprendre la victoire de la raison et de l’innovation judiciaire sur la posture belliqueuse et non dénuée de calculs électoraux, si volontiers saluée par un journal d’extrême droite soit dit en passant, de notre si peu gauchiste Ministre de l’intérieur. François Hollande a en effet confirmé la création d’une nouvelle peine de «contrainte pénale permettant le contrôle du condamné sans incarcération», dans une interview au Monde, ce qui permettra de limiter les risques de récidive par une trop grande proximité des primo délinquants avec des multirécidivistes et autres criminels plus endurcis, n’en déplaise aux tenants martiaux du tout sécuritaire et de la prison à tout prix.

photo-1237991733310-3-0Je terminerai  par une note à la fois positive et dans le même temps plutôt amère comme l’a si bien souligné l’ancien leader des contis avec tant d’émotion ce matin sur France Info : le verdict judiciaire dans l’affaire de Continental Clairoix, qui pourrait passer pour une victoire, à l’heure ou plus de 500 d’entre eux sont encore au chômage, trois ans après. Près de 700 anciens salariés de l’usine Continental de Clairoix (Oise), dans le nord de la France, ont en effet obtenu gain de cause devant le conseil des prud’hommes de Compiègne qui a invalidé aujourd’hui le motif économique de leurs licenciements, et dénoncé la valdiité du plan social, ouvrant la voie à des indemnisations. Comme ils le soulignaient haut et fort, d’où leur colère, il est donc avéré qu’il n’y avait aucune raison économique de les licencier, ce qui n’a pas empêché les gouvernements successifs de valider le plan… A vous de juger.

.

6 réflexions sur “Entrez dans la valse hésitation du palais de Solférino

  1. à écouter l’émotion de Xavier Mathieuhttp://www.franceinfo.fr/economie/licenciement-des-conti-invalides-une-victoire-au-gout-tres-amer-xavier-1124413-2013-08-30?fb_action_ids=233460560139650&fb_action_types=og.recommends&fb_source=other_multiline&action_object_map=%7B%22233460560139650%22%3A554635984602640%7D&action_type_map=%7B%22233460560139650%22%3A%22og.recommends%22%7D&action_ref_map=%5B%5D

    J’aime

  2. François Hollande l’Américain.

    Connaissez-vous les « Young Leaders » ?

    Créé en 1981, le programme « Young Leaders » est le programme phare de la French-American Foundation et continue de jouer un rôle clé dans l’approfondissement de la coopération entre la France et les Etats-Unis. Il rassemble aujourd’hui 400 dirigeants issus du monde de l’entreprise, de la haute fonction publique, de l’armée, des médias et de la recherche.

    Processus de sélection.

    Chaque année, vingt français et américains âgés de 30 à 40 ans et appelés à jouer un rôle important dans les relations franco-américaines, sont sélectionnés par un jury en France et aux Etats-Unis. Les candidats retenus participent à deux séminaires de cinq jours chacun, sur deux années consécutives – alternativement en France et aux États-Unis – afin d’échanger sur sujets d’intérêts communs aux deux pays et tisser des liens d’amitié durable.

    Les Young Leaders.

    Parmi les Young Leaders de précédentes sélections, nous pouvons citer François Hollande, …

    http://french-american.org/actions/echanges/young-leaders/

    Pourquoi François Hollande ne demande-t-il pas un vote du parlement français, pour ou contre l’intervention en Syrie ?

    Pourquoi François Hollande décide-t-il tout seul, sans demander son avis au peuple français, et sans demander son avis au parlement ?

    Parce que Barack Obama a donné l’ordre.

    Et François Hollande obéit à l’ordre.

    François Hollande est le caniche de Barack Obama.

    J’aime

  3. Guerre du golf 1991
    -Mitterrand fait voter les députés avant d’intervenir
    Guerre d’Irak 2003
    -Le discours de Villepin contre la guerre est ovationné à l’ONU
    intervention Syrie
    -Cameron demande l’aval du parlement
    -Obama annonce le vote du congrés le 9 septembre
    -jusque là Hollande voulait se contentert d’informer les députés trois jours après le début des hostilités(minimum exigé par la constitution)

    A l’instar de Sarkozy,le caniche de Bush ,Hollande donne une image piteuse de la France.

    J’aime

Les commentaires sont fermés.