« Retire ta croix de mon utérus ! »

notre corps nous appartient

source : galerie de photos 20 minutes.fr, ici

Une marche « des salopes » s’invite à la fête catholique au Brésil

Brandissant des affiches proclamant « Retire ta croix de mon utérus ! », un millier de personnes ont manifesté samedi à Rio. Elles ont plaidé pour l’avortement et le mariage gay sur la plage de Copacabana, devant une foule de jeunes pèlerins catholiques parfois atterrés.

« Nous croyons que le pape a les moyens d’utiliser toute cette solidarité qu’il dit éprouver pour considérer les femmes comme ses égales », a déclaré Gisèle Barbosa. Cette professeure d’histoire âgée de 31 ans milite au sein du mouvement « Catholiques pour le droit de décider ! » qui défend l’avortement. (source)

Je suis fier de ces femmes qui, bien que catholiques, osent braver la foule acquise à la cause papale. C’est un acte courageux, quoi qu’en disent des cathos plus intégristes qui préféreront probablement y voir pure folie ou dépravation. Car quels que soient les temps et les lieux, les religions et les gouvernements, qu’on soit Gisèle Barbosa au Brésil, Amina en Tunisie ou Anna Goutsol en Russie, le droit des femmes à disposer de leur corps comme elles le souhaitent sans que la religion, l’état ou je ne sais quelle croyance d’un autre temps  ne s’en mêlent devrait être un droit universel incontournable.  Le reste n’est que billevesées à balayer d’un revers de la manche. La main mise des religions sur notre intimité est devenue insupportable. Totale solidarité avec nos sœurs en lutte.  Car enfin, par qui sont faites les lois ? Je ne dis que cela….

.