Mr Coué est de retour. Il ne se prénomme pas Emile, mais François #croassance

Capture

Quel déni de réalité... Dans quel monde vit-il ? Effectivement, face au drame du chômage notamment (mais pas que), Raquel a bien raison de retweeter l’expression d’Alexis Corbières, sur BFMTV (que j’ai vu entre parenthèses moucher propre et net Florian Philippot (FN), ce qui m’a fait très plaisir. Merci à lui pour cette minute de bonheur. No Passaran !). yen marre des corbeaux : ceux du retour de la croâssance.

Capture 2

Publié par

GdeC

"Un jour, les successeurs des fascistes d'hier arriveront à vous convaincre que les antifascistes d’aujourd’hui sont vos ennemis ". * électron libre, blogue en sniper, avec une fâcheuse tendance à graviter plus volontiers à gauche (j'ai dit à gauche... Vraiment !). Politique et société, droits humains, défense des libertés fondamentales. #athee #antifa - Lutte contre les discriminations (LGBTQphobies - sexisme - racisme - fat shaming) - Anti-autoritaire ("et avec ça, faut-il vous l'envelopper ?")

2 réflexions au sujet de “Mr Coué est de retour. Il ne se prénomme pas Emile, mais François #croassance”

  1. Il a aussi annoncé qu’on allait encore se faire mettre bien profond sur les retraites et ça me fait chialer des larmes de sang quand j’entends les syndicats de merde appeler à la mobilisation… pour la rentrée.
    Quelque chose leur a échappé en terme de timing et de la redondance des étés des mauvais coups, dans une société où on est une majorité à n’avoir plus le droit aux vacances?

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.