Red warriors contre Batskin : 1 à 0. (coucou les fachos ;), #antifa

2008-07_MLP_au_Local_French_Pride

Marine Le Pen répond à l’invitation de Serge Ayoub à l’occasion de la « French pride » pendant l’été 2008, événement organisé par le blogueur de François Desouche dans « Le Local », ce dont a rendu compte ici Rue89.

.

C’est une bonne nouvelle et je m’en réjouis. Toutes mes félicitations, une fois n’est pas coutume, aux timorés solfériniens. Le gouvernement, en Conseil des Ministres, a donc décidé aujourd’hui de procéder à la dissolution de Troisième voie, des JNR (auxquelles appartient le meurtrier de Clément Méric) et de l’association Envie de rêver, que je ne connaissais pas. Je me suis donc renseigné, en allant sur un moteur de recherche qui m’a aussitôt renvoyé – ô surprise incroyable – sur ce grand humaniste qu’est Serge Ayoub – et j’ai appris que c’est le nom de la structure qui gérait Le Local, un établissement privé du 15e arrondissement à Paris qui servait de lieu de ralliement à Troisième voie. Voilà ce qu’en dit la fiche wiki, et je tenais à le voir partagé ici car cela me semble extrêmement instructif quant à certains pontages d’une certaine gauche avec l’extrême droite… et cela bien que la morale le réprouve. Je comprends mieux à la lecture de celle-ci pourquoi le MRC, parti de Chevènement (On sait maintenant pourquoi Bertrand Dutheil de La Rochère ou Florian Philippot ont rejoint si facilement le FN) me collait des boutons depuis bien longtemps…

« Le Local » — monté avec l’aide de Frédéric Chatillon, ancien responsable du GUD dans les années 1990, et la participation initiale d’Alain Soral —, un bar situé au 92 de la rue de Javel et se présentant comme un espace de rencontre associatif pour les « nationaux “des deux rives” ». Des conférences sur l’histoire et l’actualité y sont régulièrement organisées, avec des invités tels que Jean-Paul Gourévitch, Pierre Sidos, Pierre Hillard, François-Bernard Huyghe (membre de l’Institut de relations internationales et stratégiques et proche des cercles chevènementistes), Pierre-Yves Rougeyron (fondateur du Cercle Aristote), Guillaume de Tanoüarn de l’Institut du Bon-Pasteur, Michel Drac, spécialisé en économie, Romain Bessonnet, spécialiste de la Russie (ancien du Parti communiste et membre du MRC), Jean-Marie Vianney Ndagijimana (ancien ambassadeur du Rwanda en France, ex-ministre des Affaires étrangères et opposant à Paul Kagame), Véronique Hervouët (psychanalyste et spécialiste des « fondements archaïques de la crise identitaire ») ¹, David Mascré (directeur des études de l’Institut de recherches indépendant pour l’éducation (IRIÉ) et auteur de l’ouvrage Des barbares dans la cité) ou encore Maurice Gendre (rédacteur à B.I et encarté au Parti ouvrier indépendant19) et le philosophe post-marxiste Denis Collin. Le 28 juin 2008, à l’occasion d’une French Pride20 organisée au Local, Serge Ayoub y reçoit Marine Le Pen et les blogueurs influents de la « réacosphère21

Il sera utile à la cause d’une meilleure connaissance de la blogosphère réac, comme je tente de m’y employer chaque fois que possible,  de savoir que les blogs en question étaient ceux de (forcément…) « François Desouche », mais aussi  du site « Novopress, du Salon Beige, d’ Ab Imo Pectore , du Christ Roi ,  Le Grand Charles, Le Conservateur, Five years Later et  I Like Your Style -, entre autres,   pour qui Hitler était  « un démocrate »… Que du beau monde ! à qui je ne ferai pas l’honneur d’un lien.

Même si je peux être éventuellement d’accord avec l’argumentation de certains détracteurs de cette mesure de dissolution, j’avoue qu’elle me fait très plaisir car c’est une victoire symbolique nécessaire face à des gens qui, sous Sarkozy, se sont sentis pousser des ailes…. et qui se croyaient un peu trop tout permis, avec des débordements de plus en plus fréquents et visibles, pour ceux qui s’intéressent au sujet.

Au moment de l’affaire Méric, certains ont dénoncé (à mon avis en partie à juste titre) le fait que dissoudre des milices factieuses comme s’y apparentent ces groupuscules d’extrême-droite, ne faisait que déplacer le problème, voir l’aggraver : ils vont se disséminer dans la nature et seraient de ce fait moins visibles… Cet argument me fait sourire car depuis, nous avons pu assister en direct à l’avènement de l’ère de l’espionnage personnel (sans que cela ne dérange grand monde d’ailleurs, hélas…).

Bien sûr, le (même pas) beau Serge, Ayoub, a déjà annoncé qu’il allait faire appel de la décision auprès du Conseil d’État, c’est de bonne guerre pour des gens qui ne pensent qu’à ça.

Ayoub, vous savez, ce néo nazi que certains médias, comme ce site d’infos en continu si prisé d’une certaine droite,  ont invité plus volontiers que la famille et les proches de Clément Méric à l’occason de son décès… Et c’est ainsi que les athéniens s’atteignirent ( dans l’os, les fachos !).

.

¹ Tapez vous-même le nom de cette personne sur votre moteur de recherche et vous retrouverez propulsé sur le site – Ô, deuxième grande surprise incroyable de la journée – de Riposte Laïque, comme par hasard. Il s’agit en fait, encore et toujours, de la même nébuleuse, dans laquelle le FN tient une place de choix. Cochonne qui s’en dédit. Et comme par hasard, l’article en question tente de battre en brèche le clivage gauche-droite, idée très à la mode, contre laquelle je me bats très activement, et je ne sais que trop pourquoi : elle ne sert pas que des intérêts très clairs