Retraites : la gauche qui nous gouverne sera-t-elle plus à droite que l’UMP ?

935495_610805895599224_1398999073_n

On en parle beaucoup dans mon environnement professionnel et personnel. Certains font courir des rumeurs qui ont pour eux la force des certitudes tant ils mettent de conviction dans leurs assertions  alors que rien n’est encore décidé. Est-il utile de rappeler que bien des rapports croupissent depuis des lustres dans les archives des Ministères ?  La source de ces bruits provient du rapport de l’ancienne présidente du Conseil d’Orientation des Retraites (COR), Yannick Moreau, qui sera remis la semaine prochaine au gouvernement. Paradoxalement, les fuites, depuis hier, de ce texte font davantage les choux gras des journaux de droite : les premiers à s ‘en être prévalus sont en effet  Le Figaro, suivi de près par Le Point, l’Express/L’expansion, et BFMTV.

Voici les grandes lignes de ce que j’ai glané au cours de mes différentes lectures, qu’on peut lire un peu partout à présent  :

– le calcul des pensions des fonctionnaires serait réalisé sur la base des 10 dernières années, et plus des six derniers mois. En compensation, les primes seraient mieux prises en compte.

– les retraités se verraient  supprimer l’abattement fiscal des 10% pour frais professionnels dont ils disposent au même titre que les salariés.

– les ménages ayant eu plus de 3 enfants se verraient quant à eux supprimer le bonus fiscal équivalent à 10%.

– la désindexation partielle des pensions sur l’inflation.

– la cotisation patronale passerait donc de 1,6% à 1,9%.

– une reconnaissance de la pénibilité exclusivement pour les professions qui travaillent la nuit et pour celles exposées à des substances cancérigènes. (une reconnaissance bien restrictive et à mes yeux insupportable).

 – l’alignement du taux réduit de CSG des plus riches (6,6%) sur celui des actifs (7,5%).

Si quelques points peuvent m’apparaître positifs isolément, ce que j’en retire essentiellement, c’est que cette x ème réforme que l’on nous promet tous les deux ou trois ans comme ultime et sensée sauver le régime des retraites, nous obligera encore et toujours à travailler plus, et de plus en plus vieux… Belle évolution sociétale ! Comme le dit ce dessin que j’ai trouvé sur le compte Facebook  d’une section PCF locale :

Pot de départ en retraite....

Mais puisque ceux et celles qui décident de ces réformes sont si bien accrochés à leur pouvoir, et n’ont manifestement pas un boulot aussi pénible que le nôtre, il va falloir leur montrer de quel bois nous nous chauffons…. En ne se laissant pas endormir par la prétendue gauchitude de ce gouvernement là… Qui reste à prouver dans les faits !

.

12 réflexions sur “Retraites : la gauche qui nous gouverne sera-t-elle plus à droite que l’UMP ?

  1. A bon, il y aurait un gouvernement de gauche en France ?
    Nos si sérieux « professionnels de la politique » (dixit J. Attali) ne seraient
    ni si honnêtes, ni si respectueux de leurs parole ?
    Alors ils se sentiraient un chouïa plus égaux que d’autres ?
    Comment est ce possible, en ce « doux » royaume de fRance?
    Les institutions issues de la constip…., euh , constitution de 1958 seraient
    elles mise en défaut ?
    Je pourrai continuer à égrener mes questions mais l’ironie ne me soulage plus.
    Je vais donc continuer à affirmer mes idées : de Gauche et faire du gauchisme
    quand je l’estimerai nécessaire.

    J'aime

  2. Le problème derrière tout cela, c’est que les gouvernements qui se succèdent n’ont plus les commandes du pays. L’ingérence de l’UE est désormais totale : ce que la commission de Bruxelles veut, elle l’obtient. Ni Hollande ni Sarkozy n’ont voulu l’épreuve de force avec les libéraux fanatiques qui opèrent là-bas… résultat : l’heure de l’addition est venue et elle risque d’être salée.

    J'aime

  3. Politiciens. Comme ils ne veulent pas partir à la retraite quand ils ont soixante ans, ils veulent nous faire « profiter » de leurs (dés)avantages. ;o)

    J'aime

  4. chouette, je vais être en travail pénible alors ? ça me fera une belle jambe pour ma retraite à 70 ans, si j’échappe au cancer qui me guette.Bref, j’ai intérêt à profiter, hein.
    Ce gouvernement est de gauche uniquement par sa position dans l’assemblée, pas pour le reste. Mais est-ce une surprise pour qui suit la carrière de l’incapable que je dénonçais déjà avant la primaire ? Je persiste à me demander ce qui était le pire sur le long terme….. La France aime décidément les électrochocs 😦

    J'aime

Les commentaires sont fermés.