#Chouard à l’école du « Confusionnisme » (#conspis, hors de nos vies !)

1553992-2077670Dis-moi qui sont tes amis, je te dirai qui tu es…

Capture 2(article 24 bis, premier alinéa de la loi de 1881 sur la liberté de la presse)

.

Suite à une conversation avec ce gars d’Antifa.net et d’autres sur twitter, j’ai proposé l’idée de bosser à un texte en commun sur le cas Chouard, sur lequel je me suis déjà exprimé ici. Conscient qu’il fallait pour aborder ce thème,  qui a le don d’attirer des hordes piaillantes même à gauche, de la méthode et de la rigueur, ce que j’avais d’ailleurs promis à Joë Maurice il y a quelques mois, je me suis donc résolu enfin à revenir à la charge pour attaquer le morceau. C’en est un. Il me fallait du temps, et la force d’affronter la colère de mes propres relations, à gauche surtout.

Toute l’histoire de ce que l’on va nommer à présent pour plus de commodité « la polémique Chouard »,  à toute fin utile pour d’éventuels prolongements,  a donc commencé avec cet échange sur Holocauste.com, qui fait la part belle aux révisionnistes… Tout un programme, déjà, de lire ce genre de prose… et d’aller sur ce type de site. Mais il faut bien s’informer, n’est-ce pas ? Capture d’écran :

Capture

Et donc, Mr Chouard estime que ce Blanrue là est quelqu’un de courageux, qu’il défend la liberté de penser… Et qu’il lutte contre les terroristes intellectuels que nous serions. Cela ressemble pourtant fortement dans ma petite tête, en écho, à l’argument de ces gens qui, à l’extrême-droite, se servent de l’argument de la liberté d’expression pour tordre le discours, l’infléchir dans leur sens, et qui aiment à faire croire aux gogos qui voudraient bien l’ adopter faute de neurones suffisants que ceux qui pêchent contre la démocratie, ce serait bien plutôt le camp de  gauche… Et plus particulièrement (tiens comme par hasard…), les humanistes les plus convaincus, les anti-fascistes notoires, et tous ceux qu’ils nomment avec tant de mépris « les droits-de-l’hommistes« . On en a eu une petite confirmation avec la manière dont certains ont craché sur la tombe d’Hessel. Comme si défendre une conception plus altruiste et plus généreuse, c’est à dire plus internationaliste des rapports humains était une tare en soi.

Il me semble pourtant évident que l’extrême-droite, de manière très cynique (en tous les cas pour ses dirigeants)  se sert de l’argument démocratique qu’est le droit à la liberté d’expression (il n’y à qu’à voir avec quelle haine ils évoquent la loi Gayssot qui est pourtant à mes yeux un utile garde-fous)  pour tuer la démocratie une fois arrivés au pouvoir, comme l’histoire municipale du FN l’a déjà clairement démontré. Tous les gestionnaires de villes tombées aux mains du parti d’extrême-droite n’ont eu en effet de cesse que de museler l’opposition, faire taire les velléitaires, censurer les bibliothèques municipales, priver de subventions les associations humanitaires et d’entraide sociale qui n’avaient pas l’heur de leurs bonnes grâces, et de recourir à tout un tas de méthodes totalement antisociales. Voire carrément illégales. Sans parler de la banqueroute et des affaires politico-judiciaires qui émaillent la carrière de ces gens là. Mais ne comptez pas sur la médiacratie actuelle pour faire son boulot, plus prompte à diaboliser Mélenchon par des dispositifs visuels manipulatoires et propagandistes qu’à faire taire définitivement les véritables ennemis de la démocratie.

CaptureEt donc, le brave Etienne aime bien tout le monde, ne fait pas de politique, refuse l’ostracisme dans lequel les bien-pensants comme moi (nous ?) seraient tombés…  Monsieur Chouard se flatte donc  d’avoir comme amis, dans sa grande ouverture d’esprit non critiquable et non négociable,  des gens comme ce Blanrue , engagé dans l’extrême-droite et le négationnisme, qui soutient Faurisson, et qui est lui-même soutenu par Dieudonné. Il dialogue volontiers avec Jean Bricmont qui toujours lui aussi sous couvert de liberté d’expression milite et pétitionne pour l’abrogation de la loi Gayssot et la libération du négationniste Vincent Reynouard. Il ne répugne pas à rejoindre Meyssan, que sa haine de l’impérialisme américain rend si sympathique dans une certaine (extrême) gauche… Quant aux sympathies de ce dernier tout comme de ses amis Dieudonné et Soral pour le régime syrien, particulièrement démocratique comme chacun sait, et qui tout comme eux ne s’embarrasse pas de droits-de-l’hommistes, comment dire. C’est plus qu’ abject : intolérable.  Mais tout ce petit monde qui manque d’amour et se voit injustement conspué par d’insupportables petits procureurs humanistes dont je me flatte de faire partie pourra toujours se retrouver dans un ravissant entre soi sur le Boulevard Voltaire….  Cela fait d’ailleurs chaud au cœur de voir à quel point tant de blogs d’extrême droite et d’islamophobes patentés – que des belles personnes –  lui disent merci, au brave Chouard, sans que sa conscience ne se sente aucunement menacée, ni responsable   :

Capture 3(merci ur le lien)

Que des gens tout à fait recommandables. Pensez donc à les recommander comme précepteurs de vos enfants. Ils les instruiront comme ils l’ont fait pour le petit Jean-Marie sur les détails de l’histoire…

Capture 4

Apporter les informations selon lesquelles le gentil Monsieur Chouard ne répugne nullement à écrire sur le site d’Egalité et Réconciliation, dont on sait quelles thèses il défend, est une simple anecdote. Écrire qu’il aime dialoguer fraternellement avec Marion Sigault, très appréciée des « patriotes » français qu’on ne saurait assimiler pour faire de la parodie de Chouardisme avec des militants d’extrême droite, et autres pures coïncidences correspondant probablement à la quête de vérité universelle de ce brillant humaniste, est également une belle preuve d’ouverture d’esprit…

Pourtant, à force de tant de proximités idéologiques (on aimerait pour preuve de sa bonne foi qu’il dialogue aussi volontiers avec des intellectuels de gauche…), de tant de tentatives durables d’exonérer le mal de ses responsabilités, en estimant ainsi qu’il n’y a pas de voisinages honteux, et que toute vérité est bonne à prendre y compris en plongeant les mains dans le lisier, j’en arrive à partager la position de ce politologue spécialiste de l’extrême-droite : Jean-Yves Camus, qui souligne quant à lui qu’il existe une nébuleuse « rouge-verte-brune » qui « peut se reconnaître à la fois dans les écrits de son propre camp, dans ceux d’un disciple de Noam Chomsky comme Jean Bricmont et de nationalistes arabes comme René Naba »11.

Mais sans doute tout ce copinage n’est-il qu’un détail de l’histoire, et Chouard un humaniste moderne, que nous ne sommes pas en capacité de comprendre… Prisonniers que nous sommes de nos erreurs de jugement. Ben tiens, t’as qu’à croire.

Pour terminer un billet qui, déjà trop long, nécessite  de multiples prolongements qu’il ne manquera pas de susciter, cette pièce d’anthologie, dégotée par D.croissance :

Capture

Alors, heureux, chers amis de « cette gauche qui parle à tout le monde« , dangereusement proches de la nébuleuse Chouard ?

Moi, je continue mon bonhomme de chemin…. Au plaisir de lire vos commentaires, dans la joie et la bonne humeur. N’oubliez pas la cordialité et de fermer la porte en partant.

Si voulez approfondir le sujet :

Lettre ouverte à Etienne Chouard

Faux ami : Etienne Chouard en tournée

Les sectes politiques et leurs gourous : Soral, Asselineau, Chouard

je me suis fait avoir par Chouard

N.B. Je suis désolé mais je n’aurai pas le temps de répondre à tous les commentaires ici, je pars en week-end. Ils attendront donc mon retour dimanche soir ou lundi. A bon entendeur….Mektoub !

.

128 commentaires

  1. Bonjour à tous.

    2005 est une date importante pour notre démocratie. C’est le moment où le peuple, cette masse confuse et inculte que méprisent tant nos politiques et nos médias, a prouvé de manière éclatante son profond intérêt pour la chose publique et sa capacité à se mobiliser massivement pour tenter de comprendre un gros machin qui avait été assez pensé pour être totalement imbitable. Il est important de comprendre ce démenti cinglant qui a été apporté à la sempiternelle condescendance de la classe dominante qui ne cesse de cultiver le sentiment d’impuissance des classes dominées et leur supposée incompétence dans la manière de gérer les choses sérieuses qui doivent être laissées aux professionnels et aux experts… avec le succès que nous connaissons tous.

    C’est donc le moment où un petit prof d’un lycée technique du Sud-Est entre en piste et se prend la tête à tenter de décrypter ce fichu TCE. Son travail a été mobilisateur, et bien au-delà des frontières d’Internet.

    En 2008, je suis invitée à Nantes avec d’autres gens bien plus médiatiques que moi à Nantes pour une action culturelle pleine de trucs de gauchistes pour fêter les 40 ans de mai 68. C’est là que je rencontre Étienne Chouard, un homme affable et d’une acuité intellectuelle remarquable. Je passe beaucoup de temps à discuter avec notre petit groupe d’intellos de gauche (dont je tairais les autres noms, vu que, par contamination, ils risquent de se faire taxer de fascisme…). Étienne bosse à fond sa théorie de la monnaie, sur la manière dont le pouvoir de création monétaire est passé des banques centrales (et donc de l’État) aux banques privées (et donc aux rentiers) avec la conséquence de créer de toutes pièces une dette sans fin qui se peut que se creuser d’elle-même et dont l’objectif est bien de mettre à genoux les États et de mettre sous tutelle capitaliste toutes les politiques possibles et imaginables. C’est un homme qui lit beaucoup, qui échange beaucoup, qui écoute beaucoup et qui ne refuse aucune idée.
    On a parlé justement du fait que l’extrême droite squattait de plus en plus les idées de gauche, histoire de se « ripoliner » façon « proche du peuple » et que, du coup, cela créait de plus en plus de confusion idéologique. Son propos était alors qu’il ne fallait pas se laisser confisquer notre fond idéologique par les fachos. En gros, Jeanne d’Arc n’est pas facho par essence, c’est juste les fachos qui l’ont détournée comme emblème.

    On a toujours gardé le contact, de loin en loin, et personnellement, je n’ai jamais douté de la sincérité de sa démarche.

    Ce qui a changé, c’est qu’il y a 3 ans, environ, il a commencé à être attaqué par des gens plutôt anonymes qui se revendiquaient antifa et lui reprochait de parler à des types comme Soral. C’est vrai que niveau « confusionnisme rouge devant et marron derrière », Soral est un facho de combat. Et c’était d’autant plus vrai il y a quelques années quand il jouait vraiment les partitions de la « gauchitude iconoclaste », c’est à dire en poussant le curseur suffisamment loin pour qu’il fasse un tour complet de cadran, mais en s’attardant longuement sur le bord bien à droite. Je connais pas mal de gens de gauche sincères qui se sont fait avoir. Et je pense que c’était là une stratégie délibérée de Soral et de ses potes.

    Un jour, Étienne m’appelle au boulot (ouais, ce n’est pas souvent, mais j’avais un boulot de salariée pour quelques mois). Il est super déprimé, il en prend plein la gueule, il est attaqué de tous les côtés. Je sais pour l’avoir déjà vécu une paire de fois qu’une campagne de dénigrement sur le net peut être d’une incroyable violence, jusqu’à induire des réponses physiologiques. Il me parle de sa vision du débat qui n’a jamais bougé, le fait qu’aucune parole ne doit être censurée, qu’aucune idée ne doit être rejetée à priori. Il ne s’agit pas de dédouaner, banaliser ou excuser la pensée fasciste, mais bien d’y récupérer tout ce que peut être exploitable à gauche. Il s’agit de garder l’esprit ouvert.
    Bon, on va dire ce qui est : je ne pense pas qu’il y ait grand-chose à récupérer à droite. Une politique de domination de classe, d’exploitation qui utilise le vieux fond xénophobe pour mieux prospérer… certes, on peut faire pousser des fleurs dans le fumier, mais franchement, de la merde, on en a suffisamment à brasser dans notre camp pour ne pas avoir besoin de celle des autres qui pue vachement plus.
    Par contre, je comprenais bien son argument de ne pas leur céder de terrain, de ne pas fuir le débat d’idées. Même si je ne le partage pas. Franchement, j’ai passé quelques années à tenter de débattre avec des fachos convaincus. J’en suis arrivée à la conclusion que c’est une foutue perte de temps et d’énergie et, effectivement, une vraie menace pour la clarté de la pensée. Un peu comme les amis qui continuent à lire les commentaires des lecteurs du Figaro : sans déconner, on ne risque pas d’être surpris et ça raye la rétine, ce genre d’étrons fulminants.

    Tout comme je comprenais son argument contre la censure, dans la droite ligne de Chomsky. J’ai dû beaucoup réfléchir pour adopter le point de vue de Chomsky sur la question : http://blog.monolecte.fr/post/2009/05/21/petits-arrangements-avec-la-liberte-dexpression.

    Bref, Chouard en prenait plein la gueule, se faisait saborder son travail de débat autour des questions économiques et démocratiques et il en devenait extrêmement vulnérable. Et le pire dans l’histoire, c’est qu’à ce moment, beaucoup de gens de gauche qui pourtant, comme moi, le connaissaient ont établi sur la base de ses rapprochements un cordon sanitaire autour de lui.
    Est-ce que vous savez ce que cela signifie, concrètement ?
    Concrètement, cela signifie que les seuls gens qui lui ont ouvert la porte et qui ont continué à ne pas le traiter comme un pestiféré, ce sont les fafounets, précisément. Et ça, c’est une putain d’OPA intellectuelle et politique.

    Je ne sais pas si Étienne a été « contaminé » par ses « mauvaises fréquentations ». Je sais juste que vilipender quelqu’un sur la place publique et l’isoler ensuite n’est jamais très bon pour son psychisme. Je continue à penser qu’Étienne a beaucoup apporté au débat politique de gauche et qui si ses idées nous ont été confisquées par les fachos, comme tout le monde semble le penser, nous en sommes pas mal coresponsables.

    En tout cas, je refuse systématiquement de jouer au jeu des X degrés de séparation d’avec les fachos. Je sais que beaucoup de gens sincères ont été délibérément trompés par des approches confusionnistes (je pense d’ailleurs que le dernier bouquin de Ruffin est totalement indispensable à lire avant de continuer ce débat particulier : http://babordages.fr/pauvres-actionnaires/). Comme je l’ai écrit en commentaire d’un autre papier ici, il y a quelques jours, je suis tombée sur un vrai nid de sites fachos (dont celui de Soral dans le tas) et je peux vous assurer qu’il n’y a pas la moindre ambigüité dans ces endroits : tout ce qui finit en « phobe » y prospère monstrueusement, je n’ai pas eu besoin de régler mon « fachomètre » pendant des plombes, d’ergoter sur les fréquentations des uns et des autres pour bien comprendre dans quel sombre cloaque de l’humanité je venais de tomber.

    Je dois même avouer qu’étant peu versée dans la chasse aux fachos, j’ai été proprement horrifiée de voir qu’absolument rien de rien dans leur pensée ou leur iconographie n’avait en réalité bougé depuis 80 ans.

    Et ça, ça devrait vraiment nous foutre les boules!

    J'aime

  2. je vais attendre que ce soit un peu plus calme pour commenter cet excellent article qui mérite surtout d’en lire d’autres en parallèle et de réfléchir aux cheminements de certains « intellectuels »

    J'aime

  3. Ce qui est paradoxal Mektoub c’est de vous voir composer un billet « déjà trop long » basé sur la « colère de vos propres relations, a gauche surtout. » En utilisant comme unique dénominateur commun de votre réflexion, la crainte de l’autre et des pensées divergentes qu’il pourrait avoir de vous ou des personnes de votre camps ayant décidé arreter leur identité sur : je suis contre le révisionnisme, contre le complotisme, contre les fachos, tout en parlant de combat humaniste, de joie, et de bonne humeur.
    Il me semble, sans vouloir vous heurter d’une quelconque manière, que votre jugement est visiblement influencer par tout un tas de considérations d’origines assez sombres (colère, peur, aversion) et que c’est un peu l’inverse que vous désirez véhiculer…. c’est dommage

    J'aime

  4. Je te trouve partial . Puisque tu te poses en juge , tu dois instruire à charge …et à décharge , ce que tu ne fais pas .
    Puisque tu parles de fachos , tu dois savoir que les fachos existent à gauche comme à droite .

    J'aime

  5. @nops : tellement juste ? C’est toi qui le dit… Je me fiche totalement que vous me tapiez dessus : j’ai ma conscience pour moi et je ne laisserai personne dire que quelqu’un qui fréquente si volontiers des fachos a ma préférence… Je suis surtout désolé pour vous.

    J'aime

  6. @GdC

    Eh Ben, on ne t’epargne pas on dirait !?
    Dur le constat de Francoise, n’est-ce pas ? Et pourtant tellement juste …

    J'aime

  7. Dogmatisme et sectarisme (et ne pas voir plus loin que le bout de son nez) c’est ce qui détruit et divise depuis trop longtemps ce qu’on appelle l’extrême gauche ou les groupuscules de gauche, expérience à l’appui. Tous rèvent d’un monde juste et tolérant mais ne font finalement rien pour qu’il le soit. C’est bien dommage car des partis vraiment de « gauche », il n’y en a plus et il semble d’ailleurs que ce ne soit pas la solution. Je trouve néanmoins regrettable de ne pas s’attaquer aux vrais problèmes et de perdre tant d’énergie sur un seul homme. D’autant plus que Chouard « n’étant vraiment pas très connu », comme vous dites, il me semble d’autant plus évident que « la majorité silencieuse » (un site militant qui a une majorité silencieuse ?) ne dise rien et je comprends encore moins votre détermination de « mettre en garde vos amis qui se fourvoient » car s’ils se fourvoient, comment peuvent-ils (selon votre logique) encore faire partie de vos amis (ne devraient-ils pas devenir « ipso facto vos ennemis »?). A mon avis, « vous ne pouvez plus rien faire pour eux »… J’ajouterai que votre première phrase m’a fait sourire : « Chacun ses idées (tolérant ça ! bravo ! merci !) suivi de « A mépriser les miennes, votre propos devient peu crédible »… une jolie contradiction de plus… et une manipulation en règle. Hélas, je ne trouve dans vos propos qu’une idée fixe…
    Ceci dit, je ne vais pas m’attarder sur votre site et vous laisse converser en meilleure compagnie.

    J'aime

  8. @françoise ; chacun ses idées. A mépriser les miennes, votre propos devient peu crédible. Si cela ne vous dérange pas plus que ça que Chouard soutienne si volontiers des fafs, grand bien vous fasse. Vous devenez dans ce cas ipso facto mon adversaire. Faut assumer. Moi seul ? La majorité silencieuse n’ose simplement pas dire ce qu’elle pense comme dab. Surout face à une telle offensive telle que celle qui s’exprime ainsi, qui ressemble ma foi fort aux phénomènes sectaires. Chouard, franchement, autour de moi,dans la vraie vie, et non dans votre imaginaire fantasmé, n’est pas vraiment très connu. ET c’est très bien ainsi. Je n’ai fais ce billet que pour mettre en garde mes amis de gauche qui se fourvoient; mais puisque la proximité idéologique de Chouard avec des fachos notoires ne vous dérange pas, je ne peux plus rien faire pour vous, isolé ou pas….

    J'aime

  9. Merci Merome, Nops, Jean, Sylvain, Balland, Sophie, Morpheus, Ana… d’avoir élevé le débat avec des arguments intelligents et gardé le calme…(je ne pourrais mieux dire que vous tous donc je passe) malgré le ton quelque peu insultant de GdG, qui est d’ailleurs bien isolé dans tout ça ! Pas grand monde pour vous soutenir GdG! Vous devez vous sentir bien incompris et permettez-moi de vous dire que je vous imagine plutôt en adolescent mal dégrossi…ce qui me permettrait de vous excuser et de mieux vous comprendre. Je ne vous connais pas bien sûr mais j’espère que cela va passer… Notez que je suis tombée sur cette discussion par hasard. Je m’étonne seulement qu’on ait tant de patience avec vous. Il vous manque en effet quelques solides lectures, quelques sérieuses notions sur le respect et (un peu ?) plus d’ouverture d’esprit. Peut-être aussi d’essayer de vous remettre en question de temps en temps ?
    Ce que l’on nomme aujourd’hui « démocratie » est exactement son contraire et c’est bien là, la magnifique et terrifiante victoire du capitalisme – en gros, nous faire gober que nous sommes représentés et que nous avons conquis notre liberté ! – ce qui permet à un petit groupe d’exploiter tout le reste de l’humanité et de nier leurs droits essentiels. Une Constitution ne peut être écrite par ceux qui la font appliquer. On ne peut être juge et partie. C’est tellement simple à comprendre. Avant de lire et d’écouter Chouard, je ne trouvais pas les mots pour le dire. Il n’a d’ailleurs pas fallu Chouard pour que des milliers de gens commencent à le comprendre mais Chouard fait partie de ce processus de conscientisation. Le reste est un débat vraiment stérile.

    J'aime

  10. A defaut d’être une solution miracle, c’est un réel espoir. Tout le restant de la pseudo-« démocratie » n’est que Bullshit et enculage de mouches à la petite semaine.
    Lorsque j’ai accepté de soutenir le candidat de la 2ème circonscription de Paris aux législatives de 2012, ce jour-là, j’ai compris le foutage de gueule total que nous subissions.

    J'aime

  11. @GdC Je ne suis pas sous emprise. Etienne Chouard a ouvert une voie très importante dans ma réflexion sur la façon de nous libérer de nos tyrans, mais je ne souscris aucunement à tout ce qu’il peut dire ou penser.

    En effet, moi aussi, je désapprouve ses prises de positions sur certains personnages ambigus comme Soral ou Meyssan. Mais je ne vois pas en quoi cela disqualifie les choses intéressantes, voir même révolutionnaires, qui existent dans sa pensée. Je ne suis ni un fan, ni un benêt, je sais faire le tri et réfléchir en nuances (et c’est le cas pour beaucoup de gens intéressés par Chouard avec lesquels j’ai pu discuter).

    J’aurais beaucoup d’intérêt à échanger des arguments pour ou contre le tirage au sort et sa méthode d’utilisation avec vous, si ce sujet vous intéresse, et que j’ai réussi à vous convaincre que je n’étais pas un adepte inconditionnel du grand gourou Chouard, mais simplement un résistant qui cherche les meilleures idées là ou elles se trouvent.

    Si vos arguments sont solides, je les ferais miens avec plaisir, je cherche la vérité, pas la solution miracle.

    J'aime

  12. En 2014, il y a des municipales, c.a.d les élections les plus locales, les plus proches du citoyen. Pour ma part, je suis partisan que tous ceux qui veulent croire en une démocratie participative se lancent dans ces municipales, en présentant une liste à cette fin, une liste qui pourrait tirer son maire au sort par exemple.
    Le FdG aurait pu bouger les choses dans ce sens en 2012 lors des législatives avec son potentiel de 4 millions d’électeurs au premier tour de la présidentielle qui pouvait devenir 4 millions de candidats à la députation mais je crois que le FdG n’en avait pas l’envie.

    J'aime

  13. Ne commence pas à ton tour à déformer mes propos.
    Entre-ouverte ! (et non pas ouverte) !
    Je ne suis pas le revendeur d’aspirateurs et encore le témoin de Jéhovah qui vient de glisser subrepticement son pied entre la porte et son encadrement afin d’obliger la maîtresse de maison en plein ménage à écouter son sabir.
    C’est évident que c’est hyper difficile à mettre en oeuvre, ne serait-ce que parce-que les élus en place ne scieront jamais la branche en or massif sur laquelle ils sont confortablement installés. Je ne suis pas pour autant persuadé qu’il faille passer par une révolution sanglante. Il y a des moyens plus simples.

    J'aime

  14. Je te cite :
    « il nous faudrait bien du temps et des arguments pour parler de conscience éclairée »

    et tu acceptes enfin d’avancer un argument :
     » Ainsi, la paranaoÏa ne les inciterait-elle pas à voter ceci plutôt que cela ?  »

    alors que quelques coms plus haut, tu disais :
    « théorie si fumeuse qui ne résiste guère à l’analyse plus de 5 minutes et apparait bien utopique »

    D’ailleurs, n’est-ce pas Mélenchon lui-même qui revendiquait l’utopie dans son programme pour les présidentielles ?

    J'aime

  15. Enfin, Gdc, tu entre-ouvres une porte … pfff t’es chiant parfois !
    Je retire le com que j’etais en train de rédiger.
    J’ai longtemps cru qu’il fallait mettre en place un permis pour voter pour eviter le genre de situation que tu envisages. Désormais, je crois surtout que ceux que l’on appelle « sain d’esprit » ne sont parfois pas moins « dangereux » dans leur vote que certains handicapés.

    J'aime

  16. @nops : il nous faudrait bien du temps et des arguments pour parler de conscience éclairée… malgré leur capacité à voter, j’estime que leur pathologie constitue un obstacle à cela. Ainsi, la paranaoÏa ne les inciterait-elle pas à voter ceci plutôt que cela ? Je doute que l’ouverture que j’appelle de mes vœux y soit;.. y soit.. Mais ma fille elle-même est trisomique, et vote PS… What else… Bien qu’elle ne soit pas franchement représentative…

    J'aime

  17. @jean : si cela peut me débarrasser de ces esprits tordus que j’estime d’emblée bien vulnérables pour devoir s’accrocher à une théorie si fumeuse qui ne résiste guère à l’analyse plus de 5 minutes et apparait bien utopique, alors oui, je signe des deux mains; Marre d’être investi ici par des gens aussi aveuglés. Mais je doute que le moindre argument, aussi solide soit-il, vous convainquent… vous êtes sous emprise.

    J'aime

  18. J’ai une question pour GdC:
    Tes handicapés mentaux votent-ils? Si oui, en quoi cela te gênerait-il qu’ils soient tirés au sort ? Si non, je trouve ton cynisme déplacé …

    J'aime

  19. @GdC J’avais lu ce commentaire, mais je n’y ai pas trouvé d’arguments sérieux. En effet, je n’ai lu personne soutenir qu’il faille :
    1- Que le tirage au sort de responsables politiques soit ouvert à l’ensemble des citoyens sans restriction.
    2- Que le tirage au sort ne puisse qu’être un moyen de désigner des personnes dont le rôle serait de « gérer des affaires ».

    Je vous retourne votre astucieux proverbe, peut-être devriez-vous vous intéresser plus précisément aux idées que soutiennent les partisans du tirage au sort avant d’en faire une critique globale et définitive.

    On pourrait ne tirer au sort que des volontaires, ayant passé un examen montrant leur aptitude à représenter leurs concitoyens par exemple. Et on est pas obligé de tirer au sort des responsables politiques dont le rôle serait de gouverner, on pourrait facilement tirer au sort des citoyens qui seraient des sentinelles chargées de surveiller le pouvoir au cœur des institutions. Les pistes, les idées et les exemples sont extrêmement nombreux, il est dommage de vous voir balayer cette idée d’un revers de main.

    J'aime

  20. @GdC,

    Je fais le même constat que Jean et déplore malheureusement que tu ne sois pas capable d’argumenter la moindre opposition constructive au T.A.S. te réfugier derrière une discussion opaque avec un couple d’amis ne nous avancent guère et je ne m’étendrai sur l’usage d’épouvantails que tu fais de tes patients … (-:
    Donc, tu finis ta trilogie et ensuite tu nous exposes réellement tes arguments ? C’est ça ? (-;

    J'aime

  21. @GdC Personne n’a dit que vous étiez un abruti, je pense simplement que votre entêtement à faire référence à des arguments contre le tirage au sort sans les citer est curieux. En effet, si vous expliquiez pourquoi la thèse de l’utilisation du tirage au sort en politique vous semble douteuse, il serait plus facile pour vos contradicteurs d’essayer de vous faire partager leurs idées.

    J'aime

  22. @Jean : c’est cela oui… je suis un abruti et tous les conspis sont des gens bien et propres sur eux… et c’est ainsi qu’Allah est grand… Sauf que mon bon sens très populaire ne plaide pas à la faveur de votre thèse plus que douteuse, vis à vis de laquelle aucun argument ne tient. Le propre de l’aliénation idéologique est de ne jamais douter.

    J'aime

  23. Le tirage au sort comme instrument de contrôle des pouvoirs est une idée aussi simple que lumineuse. Une discussion de cinq minutes avec toutes les personnes de bonne foi que j’ai croisé l’a prouvé maintes et maintes fois.

    Entre un responsable politique livré à lui-même, libre d’abuser de son pouvoir, et un responsable politique dont le travail est surveillé, commenté, rapporté et censuré si nécessaire par des citoyens ordinaires représentatifs de la population, lequel sera plus sujet à la corruption, la malversation, la trahison du peuple et de ses promesses électorales?

    L’utilité du tirage au sort en politique est connue depuis plus de deux millénaires. Les ouvrages qui nous sont parvenus sur le sujet et les exemples de son application réussie remplirait une étagère. A mon sens, Les gens qui font mine de ne pas la comprendre ne peuvent qu’être de mauvaise foi.

    J'aime

  24. @GdC
    Et moi, je me demande comment des gens un tantinet équilibrés et emplis d’un minimum de jugeote peuvent encore croire à la démocratie représentative …
    Mais peut-être cela exige-t-il un peu plus que 5 minutes d’analyse, je te le concède.

    J'aime

  25. Et non seulement une belle part serait faite aux femmes, puisqu’elle sont statistiquement plus nombreuses que les hommes mais une autre part serait réservé aux représentants de ceux que la novlangue nomme les minorités visibles, là ou ces minorités sont majoritaires … Mais que font les antifas, il y a pourtant urgence ?!?

    J'aime

  26. Petite anecdote : lorsque le tableau du louvre a été dégradé par un « ae911 » le site reopen911 a comdamné ce geste.
    http://www.reopen911.info/News/2013/02/08/reopen911-condamne-linscription-ae911-sur-le-celebre-tableau-de-delacroix/
    J’attend la même noblesse d’esprit de votre part pour les menaces physiques faites à l’encontre de Chouard par des gens qui se proclament « antifa ».
    « Le véritable courage consiste à dénoncer les crimes commis par son propre camp et non ceux commis par l’adversaire! » Bertrand Russell

    J'aime

  27. à Ana Sailland – Le 18 mai 2013 à 6 h 30

    bonjour,
    vous écrivez :
    « Le système de l’élection a permis de mettre en coupe réglée les droits légitimes des peuples et des individus.
    Il a mis Hitler au pouvoir. »

    Certaines méchantes langues en doutent,
    voici quelques liens qui racontent l’histoire quelque peu différemment !

    bonne lecture . . .

    http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/pour-une-democratie-reelle-iii-114974
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_national-socialiste_des_travailleurs_allemands
    http://www.ushmm.org/wlc/fr/article.php?ModuleId=227
    http://grande-guerre.org/?p=2179
    http://histoireontheway.blogspot.fr/2011/03/lallemagne-nazie-reviser-le-brevet.html
    http://www.tatsachen-ueber-deutschland.de/fr/lhistoire/main-content-03/1933-1945-le-nazisme.html

    J'aime

  28. Merci à Merome. C’est limpide et tellement évident. Ne perds pas ton énergie à convaincre des pseudos militants qui savent tout sur tout. La mauvaise foi est telle qu’il faut lâcher et transmettre le message ailleurs. Continue ! Je le fais aussi de mon côté.

    J'aime

  29. @GdC : Tu as l’art de botter en touche (en plus d’être désagréable). Je te ponds un commentaire avec quelques arguments que tu peux vérifier, tu isoles une phrase qui te déplait, sur laquelle tu prends une posture me faisant passer pour illuminé. C’est pas très constructif. Tu n’as toujours pas dit ce que tu pensais des liens que tu m’avais pourtant demandé, au fait.
    La pseudo-proximité de Chouard n’est toujours pas démontrée (dans des propos qu’il aurait tenus lui-même par exemple) que tu vois déjà qu’elle va soutenir la violence et le fascisme. C’est juste n’importe quoi. Bientôt tu vas dire qu’il va manger nos enfants et violer nos femmes ? Tu te rends compte des raccourcis et des amalgames que tu fais ?

    J'aime

  30. @mérome ; je ne saurais combattre un tel aveuglement que par des moyens chimiques. Et je sais de quoi je parle; Ton cas est désespéré. Si cela ne te dérange pas, (et même tu t’en cognes dis tu) que cette proximité idéologique permette de soutenir la violence et le fascisme dans le monde, alors je ne peux plu rien pour toi. Va au diable. Pas de temps à perdre avec les illuminés.

    J'aime

  31. @GdC : la fable, c’est de croire que l’élection permette un jour de changer quoi que ce soit. Lis donc « Principes du gouvernement représentatif » de Bernard Manin. Compare les temps de passage dans les médias (chiffres du CSA) et les résultats au premier tour de la présidentielle de 2012 (chiffres du ministère de l’intérieur) et constate la corrélation ( http://merome.net/blog/index.php?post/2013/01/22/Vu-%C3%A0-la-t%C3%A9l%C3%A9 )
    Ecoute Guillemin t’expliquer que A. Thiers a montré à ses copains monarchistes comment le suffrage universel était bien plus puissant que le pouvoir d’un seul (le roi) pour légitimer l’action des « honnêtes gens ».
    L’élection est ce qui a permis le capitalisme d’advenir. Si tu combats le capitalisme, tu devrais tôt ou tard remettre en cause l’élection elle-même.
    Essaie de raisonner par l’absurde en admettant que l’élection est effectivement antidémocratique par essence, tu verras que tu t’expliqueras tout ce qui s’est passé depuis 1789, y compris les guerres, les défaites de Mélenchon et la dérive du PS. Chausse les bonnes lunettes.

    Et ce n’est peut-être pas le sujet de l’article, mais c’est le seul sujet qui vaille : les proximités idéologiques de Chouard, tout le monde s’en cogne objectivement. Elles ne transparaissent pas dans son discours principal qui est le tirage au sort. Elles sont en quelque sorte « annulées » par ses proximités idéologiques avec la gauche, je te l’ai prouvé en quelques liens et tu n’as pas démenti. Bref, c’est bien le tirage au sort que tu réfutes, et sans argument, tu tires sur le messager.

    J'aime

  32. @tous : en tout cas, par simple bon sens, et après avoir tenté d’en aborder la question hier avec un couple d’amis qui ne connaissent pas Chouard (on s’en passe très bien), je me demande comment des gens un tantinet équilibrés et emplis d’un minimum de jugeote peuvent croire en une telle fadaise… ça ne résiste pas à l’analyse 5 minutes. Même le concept du Grand Soir apparait à côté plus probable… Comment pouvez vous croire raisonnablement en de telles fables ? Mais je tiens à préciser que ce n’était de toute façon pas le sujet de ce billet. J’ai simplement attiré l’attention sur des proximités idéologiques qui me semblent dangereuses, voilà tout; Qui manifestement ne dérangent pas trop les chouardisants…. Moi si. Comme Robert Spire, Meyssan et Soral sont pour moi plus que rédhibitoires : infréquentables. Soutenir des régimes sanguinaires est à mes yeux insupportables. Je veux bien être ouvert et tolérant aux pensées différentes, mais il faut savoir raison garder et où se situe la ligne rouge. Soral et Meyssan l’ont franchie à plusieurs reprises, tout comme leurs amis du Boulevard Voltaire, dont j’aurai l’occasion de reparler plus tard.

    J'aime

  33. Je vais répondez pour Sophie, elle me corrigera si besoin : seul le tirage au sort permet aux femmes d’arriver naturellement au pouvoir en même proportion que les hommes, aux jeunes générations aujourd’hui exclues des assemblées, … Et ainsi pour toutes les caractéristiques « oubliées » de l’élection et mathématiquement et automatiquement représentées par le sort sans discussion possible.
    Ce fait démocratique indiscutable semble gêner incroyablement plusieurs catégories de personnes qui ont toutes un intérêt direct dans l’élection, soit parce qu’elles sont plus régulièrement élues (c’est le cas des hommes ou des vieux), soit parce qu’elles ont l’impression qu’on les dépossède de leur combat idéologique (c’est le cas de la plupart des militants).
    Ce qui débouche sur ce paradoxe assez amusant : des gens de gauche traditionnellement très attachés à la démocratie qui finissent par la conspuer quand ils se rendent compte de ce qu’elle est vraiment, et originellement.
    Pourtant, l’élection est aristocratique et oligarchique. Ca se sait depuis des siècles. C’est pour contrer la démocratie qu’on a « inventé » le gouvernement représentatif. L’élection, depuis la nuit des temps, s’est opposée à la démocratie.
    Voir la fameuse citation de Sieyès :
    « Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif ; ce serait un État démocratique. Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants. »

    J'aime

  34. Sophie, ne fais pas d’amalgame , s’il te plaît… Ton billet est plutôt sympatoche mais confus…
    Que veux-tu dire ? Peux-tu résumer ta pensée ?
    En quelques mots , sans ambages ….

    J'aime

  35. Quand je vous lis, il me semble qu’il se fait une étrange évidence, qui hélas relie tous les hommes: le « droit de vote » (qui est rappelé à la Télévision- et c’est pas rien- comme étant un « Devoir Citoyen ») Le droit de vote disais-je produit dans tout le peuple autant de libertés et de lumières que… le droit divin.
    Ce sont toujours les privilégiés qui en profitent, des courtisans bien vus aux salariés des partis politiques, des Familles Royales aux… Elus.
    (Tout étant dans le mot, du reste: on se croirait sur l’Olympe.)
    Cet orgueil ineffable de celui ou celle qui a reçu « une bonne éducation » qu’elle fût de gauche ou bien de droite permet surtout de mépriser son prochain, mes agneaux, et de se sentir capable de… Penser pour lui, donc à sa place.
    En cela le tirage au sort vous dépossèderait tous de vos prétentions nâvrantes, puisqu’il permettrait tout autant à la doxa de l’extrême droite qu’à celle de l’extrême gauche de s’exprimer, parfois, au gré des vents populaires. Le même tirage au sort qui vous donnerait à la fois le temps et le droit de préparer vos idées pour nos Lois, votre tour advenu.
    Avons nous dans ce contexte, vraiment, quelque chose à battre de la réputation du mec qui en a le premier extirpé l’idée des poubelles de l’histoire, non mais franchement… On n’est plus au XVIII ième siècle, les mecs, et nous voilà vachement malins à palabrer pour savoir si oui, ou si non, le citoyen Chouard est un peu… Un peu Chouan…? Oh.
    Z’êtes ridicules, et les dentelles tachées de sang à vos manches, au mieux, pendouillent.
    M’en vais décroitre sur ces bonnes paroles, seule et avec un sourire, mes poireaux et mes salades finalement, valent mieux que vos vaines parlottes.
    Et puis comme dit ma voisine, laquelle pour sous cultivée qu’elle soit n’a point la langue au fond du slip: » J’ai mes trois gosses à m’occuper et y s’éduquent pas seuls. »
    Aussi, tandis que vos mâles convictions se heurtent fort courtoisement en cette belle assemblée, je vous rappelle que « la parité » si fort voulue par le FG n’est rien d’autre qu’une forme de discrimination positive, et donc artificielle… Alors que ce monde est plein de femmes intelligentes que le tirage au sort ne manquerait pas d’appeler régulièrement aux fonctions législatives s’il était institué.
    Mais cela, finalement, vous dérange peut-être bien davantage encore que les conneries lamentables faites ou dites par Mr Etienne Chouard, qui n’a jamais (eh non) eu la prétention de siéger où que ce soit… Et se fiche éperdument des opinions de chacun, pourvu qu’elles puissent toutes être exprimées.
    Le peuple a vraiment beaucoup de voix, vous savez ?
    Et deux sexes.
    Et tous les âges.
    Et toutes les convictions possibles.
    Et c’est en principe le devoir sacré de tous, que de les laisser s’exprimer, dans une démocratie.

    La voulez-vous ?

    Moi, oui. Et si un jour nous l’obtenons, je vous assure que je commencerai à voter.

    J'aime

  36. @Merome
    Je parle pour moi, pas pour vous. Vous êtes libre de penser ce que vous voulez, débrouillez-vous comme vous l’entendez avec la propagande des « chouardiens ». Je donne mon opinion, elle vaut ce qu’elle vaut, je ne cherche pas à convaincre et je me « contamine » avec qui je veux mais certainement pas avec Soral, Sigaut et Cie..
    Comme je ne suis pas fondamentalement obtus ou de mauvaise foi, je vais vous laisser en vous offrant un petit plaisir. Sincèrement je trouve trés intéressant Mr Chouard sur le chapitre des constitutions, certainement son domaine de compétence et comme limite de ma « contamination ».

    J'aime

  37. « Ils (nous) sommes l’avant-garde de la démocratie éclairée… et surtout combattante.»

    La « démocratie éclairée », mais qui ostracise et interdit de parole en refusant le débat sur les idées et en ne donnant que dans l’agression ad hominem, les jugements sur les personnes et la haine de l’autre. Cherchez l’erreur.

    Ah mais non, j’oubliais : nous sommes en ANGSOC et c’est la novlangue qui prévaut. Il fallait donc comprendre « l’arrière garde de l’oligarchie obscurantiste ». Oui, effectivement, du coup, là, ça va beaucoup mieux. Pas d’erreur.

    🙂

    J'aime

  38. Rien à faire, les extrémistes, de gauche comme de droite, il vous les faut vos deux minutes de haines quotidiennes, hein ?

    Allez, tout le monde ! Sus au traître fasciste trotskiste mutant Goldstein / Chouard ! (barrez les mentions inutiles). Honnissez-le, insultez-le, maudissez-le, vomissez-le ! Mettez-y de la hargne, déversez toute votre haine (vous en avez à revendre), ne modérez pas vos invectives, surtout !

    Bon, après moi : CHOUARD, SALOPARD ! CHOUARD AU MITARD !!!

    Continuez les antifas. L’establishment a besoin de vous et de votre zèle militant.

    J'aime

  39. @Robert Spire : Votre phrase « le simple fait qu’E.Chouard pense du bien de Soral qui pense du bien du national socialisme, c’est rédhibitoire » m’interpelle. Est-ce à dire que moi, qui pense du bien de Chouard qui pense du bien de Soral qui pense du bien du national socialisme, je suis aussi « contaminé » par la pensée de Soral ? A quel degré ? Et ceux qui m’apprécient le sont-ils aussi ? Où s’arrête la chaîne de contamination ? Parce que si on remonte suffisamment loin, je suis sûr que vous êtes dedans !

    J'aime

  40. Les étiquettes, faut pas se les coller sur les yeux : ça rend aveugle.
    Et pour d’un seul regard embrasser les siècles, vaut mieux pas être aveugle.

    Le système de l’élection a permis de mettre en coupe réglée les droits légitimes des peuples et des individus.
    Il a mis Hitler au pouvoir.
    Il a mis fin à l’indexation des salaires sur l’inflation.
    Il permet l’ANI.
    ça, c’est du solide, du concret, de l’incontestable.
    Battez vous contre lui.
    Soyons unis pour ce combat là, et réservons les disputes stériles à plus tard.
    La démocratie d’abord, la vindicte après.
    El pueblo unido jamas sera vencido

    J'aime

  41. Je ne suis pas adepte de Chouard. J’essaie honnêtement de réfléchir sur l’organisation de la société. Je lis énormément, je milite sur le terrain et participe aussi sur le net à quelques forums de discussions. Le point commun à tous les échecs depuis des décennies est : la certitude. Les gens savent !!! Moi, je ne sais pas grand’chose ! Tout ce que je sais, c’est que la démocratie ne s’exerce pas et que tous les partis, syndicats, mouvements associatifs (tués par la gauche après 83) n’arrivent pas à nous sortir de ce marasme libéral. Alors, tous les érudits, les intellectuels, les enseignants, mais aussi les chercheurs de tous bords sont les bienvenus pour trouver une solution de façon à éradiquer toutes les injustices et les corruptions. Ce que je sais aussi, c’est que rien n’avancera avec les dogmes, les sachants, et la mauvaise foi. La première chose que tu devrais faire, cher « gauchedecombat », c’est te renseigner sur non pas le tirage au sort mais sur la démocratie athénienne, les écrits de Rousseau sur ce sujet et t’inspirer d’un monsieur qui a énoncé avant Chouard des thèses lumineuses, c’est Cornélius Castoriadis. Mon commentaire ne nécessite aucun commentaire. Je ne cherche pas à convaincre mais à éclairer. Essayons ensemble de désapprendre et réapprendre. Didier

    J'aime

  42. Etienne Chouard agit comme un gourou de secte. Je n’ai jamais apprécié cette personne depuis 2005 où il s’est fait connaître et encore moins aujourd’hui contenu de certaines des idées et opinions qu’il défend avec ses amis et connaissances fachos et racistes d’extrême droite. Bravo pour ce papier. Chouard est une imposture intellectuelle dangereuse comme Asselineau d’ailleurs.

    J'aime

  43. @didier ; de qui que tu causes là ? moi, peur de m’être trompé ? Que nenni ! Les adeptes de Chouard me font penser à ceux de la folle du Poitou. le même aveuglement… Je continue d’investiguer. Autre billet à paraitre. Le confusionnisme ne passera pas par moi. Et qui a des antifas pour adversaires (voire ennemis) ne peut pas à mes yeux être tout à fait clair… et bon. Ils (nous) sommes l’avant-garde de la démocratie éclairée… et surtout combattante.

    J'aime

  44. En lisant objectivement tous ces commentaires, une évidence en résulte :
    Le tirage au sort est un mauvais titre pour le concept développé par Chouard. Celles et ceux qui ont pris la peine d’écouter les vidéos de Chouard, de lire tous les écrits de Guillemin, Rousseau, Montesquieu et autres Condorcet….ne peuvent qu’épouser la thèse de la démocratie réelle, le tirage au sort en étant qu’un instrument. J’ai eu également des doutes sur les rapports qu’entretient Chouard. Je m’en moque désormais et le propos n’est pas là. Les idées seules comptent. Les antifas de même que tous ces mouvements antiracistes sont instrumentalisés.
    Il n’y a qu’à lire les commentaires pour se rendre compte que nops et merome ont compris. Aucun mépris, aucune radicalité sortent de leurs écrits, aucun mensonge… Ce n’est pas le cas des deux autres interlocuteurs…….qui sont dans l’amalgame, la confusion, la peur de s’être trompé toute leur vie….

    J'aime

  45. @ Merome,
    Entre autre choses le simple fait qu’E.Chouard pense du bien de Soral qui pense du bien du national socialisme, c’est rédhibitoire chez moi, point final.

    J'aime

  46. @Merome,

    Pfff, le contenu du lien que tu cites est tellement évident et limpide que j’en avais oublié son existence… Il est la parfaite quoique incomplète réponse aux interrogations de GdC, et cette réponse résume en grande partie les notres.
    Merci de l’avoir rappelé.

    J'aime

  47. @Merome,

    « Un jour, en exhibant à un antifa l’exemple de Pierre Rabbhi qui invite Chouard au mouvement des colibris, il a réussi à me dire que c’était sans doute parce que Rabbhi était trop vieux et n’avait pas tout son discernement… »

    Marrant que tu cites cet exemple, je pourrai le citer également ayant vécu exactement la même chose. Ce qui laisse à penser que ces attaques sont parfaitement organisées puisque les réponses sont formatées.

    D’ailleurs, pourquoi ces « antifas » ne s’adressent-ils pas directement à E.Chouard en lui demandant d’éclaircir les choses ou en lui demandant de justifier les motivations de ses propos ? Pourquoi notre hôte ici présent n’en fait-il pas de même ? S’agirait-il d’entretenir simplement le discrédit ?
    D’ailleurs, pour ceux que cela interesse, on peut rencontrer Etienne de manière informelle le lundi 20 mai à Paris.

    J'aime

  48. @Robert Spire : Content de vous entendre dire ça. Mais ce n’est pas mon avis. Chouard fait sans doute plus pour la démocratie et contre les idées fascistes que les antifascistes eux-mêmes, quand ils utilisent ces amalgames foireux pour discréditer n’importe qui.
    Un jour, en exhibant à un antifa l’exemple de Pierre Rabbhi qui invite Chouard au mouvement des colibris, il a réussi à me dire que c’était sans doute parce que Rabbhi était trop vieux et n’avait pas tout son discernement…

    J'aime

  49. À noter, que les méthodes de discrimination utilisées ici, suivent un schéma.

    Le but est de changer l’association d’idée, et d’affaiblir l’image d’un « porte parole ». Notamment on associe Étienne Chouard = Tirage au sort. Ici, on tente de créer Étienne = donne son soutien avec des personnes « de mauvaise notoriété », en évitant consciencieusement parler des idées.

    Bien évidemment, il s’agit d’attirer l’attention, et de faire douter. Par contre, on remarque, que « les idées » sont peu attaquées.

    Il semble qu’il soit difficile de trouver des arguments en faveur de l’élection et de la « fausse démocratie », une fois que les arguments d’une »assemblée constituante populaire » ont été énoncés, avec ses règles, et ces mesures de contrôle.

    Pourquoi est-il intéressant de faire douter sur Chouard ?
    Vu la quantité de matériel d’information, vidéos, textes, blog, qu’il a produit, il est vrai, que si on insuffle l’idée qu’il y aurait du mauvais dans l’homme, on pourrait douter. Mais, les idées dépassent maintenant la personne.

    http://www.le-message.org/?lang=fr

    J’aime bien l’une des citations de Chouard, justement, à ce propos, lorsqu’il parle de la « fausse démocratie » et de la difficulté à associer ensuite l’idée au concept d’origine : le pouvoir au peuple.

    « Nous ne sommes pas capables de vouloir la démocratie.
    On ferme nous même la porte de la prison en utilisant le mot à l’envers. »

    J'aime

  50. @Mérome (15 mai 17h42)
    Je ne doute pas de vos bons sentiments. Je suis persuadé que Mr Chouard n’est ni raciste ni fasciste. Le problème n’est pas là: je dis que sa démarche entretient la confusion et tel un marché de dupes, alimente le courant néo-fasciste qui grignote suffisamment les esprits sans lui. Pourquoi convaincre les 99%?? Déjà en convaincre 51% sera une victoire pour lui, n’est-ce pas? Alors laissons les fachos là où ils sont, il faut arrêter de leur donner du grain à moudre sur le dos des vrais démocrates et des vrais libéraux.

    J'aime

  51. @GdC pardon, j’ai pris ce morceau de phrase « Tout mon respect. Point barre. Le reste : chiures de mouches et lâcheté. » comme un abandon définitif de ta part.
    J’ai moi aussi une vie, et donc prends ton temps pour analyser tout ça et on en rediscute quand tu veux.

    J'aime

  52. @mérôme ; quelle impatience ! tu me donnes tes liens hier et je devrais déja réagir ? Ben non. ici, c’est moi qui dicte les règles. J’ai une vie, professionnelle et privée, et un rythme. Tu t’y adapteras. J’ai prévu ce billet comme faisant partie d’une trilogie, dont c’est le deuxième; Tu attendras l’heure, comme tout le monde. J’aime pas les ordres.

    J'aime

  53. @GdC : Tu bottes en touche bien vite. Tu m’as demandé des liens, je te les fournis. Ils sont aussi valables que ceux qui soi-disant prouvent une proximité entre Chouard et l’ED. Je ne dis pas qu’il ne faut pas être contre les fachos, je parle de la méthode de l’amalgame utilisée par les antifas (sur le net principalement). Si on se contentait de dénoncer Lepen parce qu’elle fréquente des nazis autrichiens, sans prouver que ses idées sont effectivement nauséabondes, on avancerait guère. Et jusqu’à preuve du contraire, une preuve que tu ne sais pas apporter a priori, les idées d’Etienne Chouard sont authentiquement de gauche. Que le public de Soral les entende a plutôt tendance à me plaire, tant que Chouard ne prend pas les idées nauséabondes de Soral.
    Puisque tu parles de lâcheté, n’abandonne pas en si bon chemin et montre-moi une IDEE DE CHOUARD qui soit qualifiable d’extrême droite.

    J'aime

  54. On pourrait même dire que Soral est de gauche puisqu’il frequente E.Chouard …
    @GdC, il y a ceux qui sous couvert de rendre sa voix au peuple, veulent le pouvoir.
    Et puis, il y a ceux qui ne veulent pas le pouvoir et qui veulent simplement et sincèrement qu’il soit rendu au peuple.
    A ta question, pourquoi E.Chouard ne débat pas avec la gauche, je te répondrai :
    Pourquoi la gauche ne débat pas avec Chouard ? Pourquoi Mermet refuse ? Pourquoi Ruffin refuse ? Pourquoi la question du T.A.S au sein du FdG soulève-t-elle une telle furie ?
    La stratégie front contre front est effectivement absurde, les législatives l’ont prouvé et c’est d’ailleurs l’avis de tous ceux qui ont quitté le FdG pour s’interesser au T.A.S … point barre.

    J'aime

  55. @mérôme : « Les antifas, je crois, empêchent ce processus »… Depuis bien des années, j’entends cet argument, qui en gros consiste à dire qu’être contre, c’est encourager… Les socialistes nous bassinent sans arrêt avec cet exercice à la con. Notre stratégie front contre front serait absurde et inefficiente… Ceux qui ont tenté d’assassiner Hitler étaient-ils donc contreproductifs ? je ne crois pas… Tout mon respect. Point barre. Le reste : chiures de mouches et lâcheté.

    J'aime

  56. @Robert Spire : Ces liens démontrent juste que l’implication « Chouard cite/fricote avec Soral alors il est d’extrême-droite » ne tient pas, car dans la même logique, on pourrait tout aussi bien dire qu’il est du PCF à cause de Friot. C’est de la logique élémentaire.

    Vous gardez tout à fait le droit de n’être pas d’accord avec ses idées, mais dans ce cas, il faut les critiquer pour ce qu’elles sont, et pour avoir vu un paquet de ses conférences, l’argument « c’est d’extrême droite » n’est pas valable. Rien, absolument rien dans son cheminement de pensée qui le conduit à considérer le tirage au sort comme la solution, ne ressemble de près ou de loin à un raisonnement d’extrême droite. Est-ce que vous le concédez ?

    On peut aussi critiquer, et je le fais (cf le dernier lien ci-dessus), non pas le fond, mais la forme : sa manière de mettre en avant n’importe quel personnage, d’entretenir un flou artistique sur son appréciation réel de l’ensemble de leur « doctrine », sa naïveté peut-être vis à vis de gens qui jouent contre son camp. Mais encore une fois, ceci ne fait pas de lui un personnage d’extrême droite, ni même quelqu’un qui encourage, influence, ou joue le jeu de l’extrême droite d’une quelconque façon. Il n’y pas un propos raciste sur son blog, il n’y a pas une once de fascisme dans ses conférences. Je mets au défi quiconque de trouver un internaute qui est devenu sympathisant FN après avoir vu Chouard ! En revanche, « grâce » à Soral, E&R et d’autres qui l’invitent, reprennent ses articles, il y un paquet de fachos qui ont dû entendre parler de Démocratie réelle, de Robespierre, d’éducation populaire, et ça, ça me semble assez inestimable.

    On ne gagnera pas contre les fachos en considérant qu’ils sont une cause perdue. A un moment donné, il faudra bien les convaincre. Les antifas, je crois, empêchent ce processus.

    J'aime

  57. @Mérome (15 mai à 6.53)
    Cela fait plusieurs années que je vais sur le blog d’E. Chouard, J’ai lu tous les liens que vous mentionnez ainsi que la plus part de vos posts sur ce site. Je me suis donc fait une opinion. Pour gagner du temps je dirai que ma position est proche de celle de Raoul-marc Jennar, tout l’argumentaire (qui date de 2011) est sur : http://www.jennar.fr/?p=1975

    Voici un extrait d’un commentaire de RMJ :« …Quant à Etienne Chouard, qui fut mon ami, comme il persiste à utiliser des arguments qui furent ceux des pires ennemis de la démocratie, comme il entretient une ambiguïté dangereuse quant à ses relations en recommandant sur son site des liens qui renvoient à des gens d’extrême-droite (après avoir accepté d’accorder un entretien à Minute, un organe de presse qui soutient le FN), j’ai renoncé à cette amitié et je préfère le citer le moins possible. »

    @Nops (14 mai à 20h40)

    Je connais les arguments de Mr Chouard, ils ne sont pas recevables, cet homme est soit un grand naïf soit un menteur. Et si Mr Chouard est réellement un homme de gauche, alors je lui en veut de semer la confusion dans beaucoup de cervelles et en particulier dans celles de personnes de mon entourage, des gens de gauche qui ont un comportement actuel ouvertement raciste et qui me balancent à la figure les arguments des intellos ED affichés sur le blog. Quand aux vrais fachos, j’en ai rencontré pas mal dans ma vie (J’ai 56 ans), aucun n’a évolué d’un iota, je ne leur parle plus depuis longtemps. Je le répète le tirage au sort, je ne suis pas opposé à la discussion mais sûrement pas avec l’ED!

    J'aime

  58. @GdC : Ah pardon, je ne savais pas que tu attendais des liens pour prouver ce que je dis… Alors voyons.
    Chouard est très ami avec Lordon, économiste atterré que tu dois connaître, au point d’appeler à l’aide pour une souscription pour monter sa pièce « D’un retournement l’autre » :
    http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2013/04/16/321-promouvoir-nous-memes-la-prochaine-mise-en-scene-de-frederic-lordon-par-judith-bernard-bienvenue-dans-l-angle-alpha
    Si cela ne suffit pas comme preuve, tu peux trouver une vidéo d’une conférence de Lordon où Chouard pose une question à la fin et Lordon lui répond, en le tutoyant que c’est un « coquin » 🙂 (je crois que c’est celle-ci : https://www.youtube.com/watch?v=dU6M-CDSCQs )

    Concernant Franck Lepage, maitre de l’éducation populaire, gauchiste sans contestation possible, il lui a consacré un billet ici par exemple : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2012/08/24/246-franck-lepage-la-democratie-c-est-chiant-c-est-le-fascisme-qui-est-naturel

    Pierre Rabbhi, de l’association Colibri, grand décroissant devant l’éternel et donc de gauche, l’a invité à une conférence : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2013/01/17/300-paris-30-janvier-conference-de-lancement-de-la-revolution-des-colibris

    L’association Attac-Besançon l’avait invité, mais ces $%**% d’antifas l’ont menacé, ce qui m’a empêché de le voir en cher et en os, conférence annulée. D’autres branches d’attac l’ont invité (exemple ici : http://francesudouest.wordpress.com/2012/01/04/conference-attac-etienne-chouard-lunion-europeenne-si-cetait-a-refaire/ )

    Il a une profonde estime pour Robespierre, et en parle dans un billet tout récent même si l’auteur du bouquin sur Robespierre est plutôt très à droite : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2013/05/08/323-robespierre-parle-aux-francais-par-philippe-landeux
    Et du coup, il se défend de partager TOUTES les idées de l’auteur : « oui, je sais : Philippe Landeux va sans doute être classé à droite parce qu’il est patriote, et ça va me valoir toutes sortes de misères avec ceux qui se prétendent « antifas » (et qui attaquent en fait tous ceux qui résistent au système de domination en formation, système mondialiste et donc violemment antinational).
    Il va sans dire que je ne connais ni ne cautionne évidemment pas tout ce que dit ou pense Philippe Landeux (ni personne d’ailleurs), mais je trouve son travail sur Robespierre admirable »

    Pour Bernard Friot, du PCF, je crois, son admiration est sans borne, plusieurs articles lui sont consacrés : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2012/04/12/205-bernard-friot-l-enjeu-du-salaire http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2012/02/06/190-guerre-des-salaires-il-faut-aider-le-soldat-friot
    Je cite Chouard à son sujet : « Vous le savez, je ne connais pas de travail plus prometteur, pour nous émanciper des prédateurs capitalistes, que celui de Bernard Friot. »

    Henri Guillemin, historien populaire (et donc de gauche, fervent défenseur de Robespierre, lui aussi) dont on trouve toutes les vidéos passées sur la RTS (c’est à voir ou à entendre, j’y apprends énormément de choses !) Il en parle par exemple ici : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2012/12/17/289-une-passion-meconnue-d-henri-guillemin-leon-trotsky-par-marcel-gerber

    Michel Onfray, que certains considèrent de gauche, Chouard en est fan : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2009/12/06/103-monsieur-le-president-devenez-camusien-par-michel-onfray

    J’ai eu une discussion intéressante avec Chouard dans les commentaires de cet article, sur ses « liens » avec Soral et E&R : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2012/12/28/295-et-maintenant-twitter-au-fou
    Je t’invite à y jeter un oeil.

    J'aime

  59. @GdC,
    J’ai déformé ton propos lorsque je t’ai fait dire que tu le prenais pour un facho. Ensuite, j’ai rectifié et j’ai repris tes propos et t’ai simplement posé une question.
    C’est juste dommage que tu n’oses pas répondre à cette question …

    « Pourquoi t’interesses-tu tant à lui ?  »

    Elle te gêne à ce point cette question ?
    (-:

    J'aime

  60. @Robert Spire

    En fait, j’ai un peu passé le stade des polémiques à ce sujet. Le tirage au sort s’est émancipé d’Etienne Chouard. Certains découvrent actuellement le personnaqe et d’autres découvrent désormais le tirage au sort indépendemment d’Etienne.
    Je ne vais pas regarder ces deux vidéos d’1h30 chacune (surtout du Soral qui n’est vraiment pas une priorité pour toi). Je ne vais pas non plus répondre à sa place. Tu peux très bien lui poser la question. Soit en lui écrivant depuis le Plan C, soit en le rencontrant.

    Par contre, je peux te reproduire une de ses réponses à des attaques de ce type:

    « Il faudrait reprendre et éclaircir chaque calomnie, une par une, publiquement, loyalement (et pas à trois qui me tiennent et deux qui cognent, dans le dos). (…) De mon côté, ma ligne est : bien faire et laisser braire.

    La vraie démocratie est forcément de gauche (la vraie gauche, hein, celle qui cherche l’intérêt de TOUTE la société, pas l’extrême droite qui est au pouvoir en ce moment au seul service des grands privilégiés ultrariches), et selon moi (je peux me tromper, bien sûr), seul le tirage au sort en politique est capable de venir à bout (vraiment) du capitalisme (qui a EXACTEMENT le même âge que le faux « suffrage universel » (…), prétendu « suffrage universel » qui est sûrement LA vraie cause de la *puissance juridique* des marchands pour imposer LÉGALEMENT à toute la société le régime pourtant illégitime de leur domination absolue) : le TAS viendrait à bout du capitalisme en désaccouplant MÉCANIQUEMENT, INFAILLIBLEMENT DONC, la puissance politique de la puissance économique. Ce ne serait pas parfait, évidemment, mais pour les 99% ce serait assurément beaucoup mieux. »

    J'aime

  61. tu m’ennuies…. je vais voir ailleurs. je ne fuis pas le débat, je l’interromps simplement quand mon interlocuteur déforme systématiquement mon propos. Il devient alors inutile. Bonne soirée.

    J'aime

  62. Puisque je délire, explique-moi pourquoi tu t’interesses particulièrement à lui.
    Pense-tu que les actuels « citoyens » nous représentant actuellement soient en mesure de gérer les affaires du pays ? Mouarf ! Veux-tu que l’on parle de … au hasard Nadine Morano?
    1) tu confonds le législatif et l’exécutif qui lui, gère effectivement les affaires. Les désignés au sort remplacent les législatifs, ceux à qui l’on demande actuellement d’être seulement compétents pour aller claquer les indemnités versés par les contribuables dans les meilleurs restos.
    2) Puisque nous ne sommes pas capables de nous méler des affaires du pays , pourquoi nous faire voter? Et pourquoi demander a 30 millions d’électeurs français de se prononcer via un référendum sur la constitution européenne ?

    J'aime

  63. tu es en plein délire là : le fait que je dise que je me foute totalement du tirage au sort qui est pour moi assez ridicule serait la preuve que je m’y intéresse ? Nimp… En outre, pensez que les citoyens sont tous en capacité de gérer les affaires d’un pays en bon citoyens est encore plus naïf ; totalement idiot : je travaille avec des handicapés mentaux, et donc ils devraient pouvoir être élus, eux aussi ? ET pourquoi pas au tirage au sort, tant qu’on y est… Tu frises le ridicule…

    J'aime

  64. Mais que peut te faire sa « troublante proximité et excessive volonté de débat avec des gens qui ne l’aiment guère  » qui est finalement très banale, au point que tu en fasses un billet ? Chouard n’est-il pas un pékin parmi des millions d’autres ?
    Pourquoi attirer l’attention sur cet homme là et non pas sur un des milliers de clowns qui sévissent sur la toile et qui ont le même comportement ?
    Pourquoi chercher à le disculper ? Pourquoi vouloir la preuve du contraire ?

    Pourquoi t’intéresse-t-il tant ?

    A cause de l’idée du tirage au sort qu’il véhicule. Point barre …

    Robert n’a pas posté de liens, il a reproduit des contenus et puis d’ailleurs en regle générale je ne lis pas le contenu des liens, je lis le lien lui-même pour m’apercevoir que dans 95% des cas, ce sont des liens que j’ai déjà consultés.
    Quant au tirage au sort qui ne t’intéresse pas mais que tu t’acharnes quand même à eviter soigneusement, il me semble que croire que l’on peut confier aux autres le soin de nous représenter est là la plus belle démonstration de naïveté politique ou d’un je-m’en-foutisme total. Dans ce dernier cas, arrête de t’en prendre aux politiques et accepte docilement ce qu’ils nous imposent.

    J'aime

  65. On peut discuter du tirage au sort, je n’y suis pas fondamentalement opposé, mais, mais, comment Mr Chouard peut-il poster (entre autre) le 16 mars ces 2 vidéos? Il faut tout écouter et attentivement, pas seulement ce qui fait « plaisir » au gauchiste…je n’en croyais pas mes oreilles???? Du genre Mr Soral: « l’économie national-socialiste a à voir avec ce que raconte Marion Sigaut… les méchants ne sont pas ceux que l’on croit… »???? Voilà, aprés un discours gauchisant sur les pauvres, mine de rien la « direction » est donnée! Discourir sur Rousseau, blablabla et puis pouf il passe à Maurras??? Etc, etc….Si Mr Chouard est vraiment de gauche pourquoi dit-il que ces vidéos sont « excellentes »?? Rien ne le gêne? Moi si!

    J'aime

  66. @nops : le Monsieur te répète qu’il ne pense pas que Chouard soit un « gros facho », pour reprendre ton expression, puisque je n’en sais rien, ne le connaissant pas, n’ayant jamais discuté avec lui. Je dis juste ce que je constate sur le net : une troublante proximité et excessive volonté de débat avec des gens qui ne l’aiment guère (le débat). Et qui utilisent l’argument de la liberté d’expression pour tuer la démocratie. Quand toi et ceux qui soutiennent ce type me donneront autant de liens (j’attends ceux de Mérôme à l’appui de ses propos) que j’en ai cités dans ce billet qui démontre de sa part autant de volonté de discuter avec la gauche qu’avec la droite, on pourra parler. Mais pour l’instant, je continue de trouver ce mec suspect d’intelligence avec l’ennemi, tant que je n’ai pas trouvé la preuve du contraire. Point barre. Et que penses tu des liens de Robert Spire, hum ? De toute façon, cette histoire de tirage au sort n’est à mon sens que pure bêtise ou simple candeur… C’est ridicule. Mais libre à toi d’y croire comme à moi de m’en foutre. Ce n’est pas mon propos.

    J'aime

  67. Pas tant que ça GdC, pas tant que ça. C’est clairement le tirage au sort qui est visé à travers toutes les attaques sur Chouard.
    Admettons qu’Etienne Chouard soit un gros facho. Soit! Bref, il est un gros facho comme nombre de français, pas plus pas moins. Pourquoi t’en prends-tu à lui ?
    Tu n’as aucune raison de parler d’Etienne Chouard en tant que facho, si ce n’est qu’il véhicule cette idée de T.A.S. Toi-même tu le connais d’abord pour cette idée.
    Alors, je trolle ? Ben non, je ramène le débat là ou les autres essaient de l’occulter.

    J'aime

  68. S’en prendre aux gens plutot qu’aux idées permettrait-il d’eviter certains débats ?
    Marine Le Pen prone la relocalisation de notre industrie et des taxes aux frontières.
    Vous en pensez quoi ?

    J'aime

  69. Merci Robert pour ces pistes d’investigation supplémentaires. Ce que tu écris là rejoint tout à fait mon propos et c’est bien pourquoi je me suis décidé à écrire cette série de billets. Ces gens là vont finir par nous faire croire que l’extrême droite et l’extrême gauche se rejoint… Ce que je ne crois pas.

    J'aime

  70. il faut se méfier (surtout s’immuniser) des propos d’un paquet de « sacré-crétins » qui sévissent jusque dans la « gauchosphère ». Voici un exemple récent (mars 2013) sur le site d’un gars qui fascine les gauchistes. Je veux parler de ces crétins-critiques qui derrière un discours pseudo philosophico-économico-historique, enfilent les perles les plus énormes pour dire in fine qu’ils trouvent du positif dans le « despotisme éclairé » de Kadhafi (et de tous les dictateurs arabes) et dans le « National socialisme »; que la religion catholique et la monarchie sont préférables à la République; que l’on peut relier la pensée de Rousseau à celle d’un Blainville et d’un Maurras, qu’Alain Le Benoit est un penseur marxiste!!! etc, etc…!!!!! Voilà des propos jugés « pertinents » par Mr Chouard en mettant en ligne sur son site 2 vidéos d’une conférence « rance » du couple Sigaut-Soral.
    C’est « phénoménal », à voir absolument comme dirait l’Etienne et à dénoncer!! Oui dénoncer cette « pub » au fascisme sous couvert de la « Liberté d’expression » (dont Mr Soral va jusqu’à s’en moquer durant plusieurs minutes dans cette vidéo).

    J'aime

  71. Marrant, l’élu actuel de ma circonscription est mon pire voisin … Remarque il ne doit pas être le seul dans ce cas, étant donné que chacun des députés de l’actuelle assemblée doit être le pire voisin de quelqu’un …
    En fait ce qui empire la chose, c’est qu’actuellement mon pire voisin est élu et qu’il sera peut-être reconduit dans son mandat, voire surement, alors que s’il avait été désigné, cela aurait été pour un mandat unique et non renouvelable, me laissant ainsi la possibilité d’être désigné à mon tour.
    Donc, l’argument suivant : « Vous imaginez votre pire voisin élu ? Genre celui qui fait lièche tout son entourage ? » n’est pas recevable.

    J'aime

  72. Et élire les pires ennemis de la démocratie depuis des années et des années, ceux qui font ièche le peuple, n’est ni absurde ni incongru ?

    J'aime

  73. Si l’on occulte le personnage et pour reprendre les propos de Merome, vous en pensez quoi vous tous ici, du tirage au sort?

    J'aime

  74. @mérôme ; tu te trompes, l’ami. N’ai jamais dit que c’était un facho mais qu’il dscurtait plus volontiers avec des fachos et des gens qui soutiennent des régimes sanguinaires. n’ai pas vu sur internet de traces de débats avec des gauchos… Des liens ?

    J'aime

  75. @gauchedecombat : parmi les gens de gauche avec qui Chouard copine, il y a à ma connaissance et de mémoire, Frédéric Lordon, Franck Lepage, Pierre Rabbhi, l’association Attac, Robespierre (à titre posthume !), Bernard Friot, Henri Guillemin (à titre posthume), Michel Onfray (est-il de gauche ?), …
    Si l’on suit la même logique que les antifas, Etienne Chouard est donc authentiquement un gauchiste, puisqu’il cite et fait des conférences avec des gauchistes ? Ou alors ça ne marche que dans un sens ? Faut qu’on m’explique.

    Du coup, personnellement, je vais chercher dans le fond de son discours, pour en avoir le coeur net. Et qu’y trouve-t-on ? Le tirage au sort (idée soutenue par le PG73 et par les Verts, jamais vu ça chez le FN), la récupération de la création monétaire (idem), la démocratie réelle (pour un facho, c’est étrange, non ?), la lutte contre les abus de pouvoir, autant de sujets qui me semblent bien à gauche, non ?

    J'aime

  76. Cet anti-américanisme primaire, si présent dans une certaine gauche, te fourvoie et t’aveugle, comme tant d’autres… Tout ne peut pas être dit et pardonné au nom de cela.

    J'aime

  77. Nos réponses se sont croisées… bien entendu, c’est le peuple coincé entre les mâchoires du conflit qui m’importe. Comment faire pour l’aider ? Certainement pas en soutenant la politique française, qui soutient les « rebelles », en fait des envahisseurs armés, entraînés par des « troupes spéciales » US, françaises…. et qui n’hésitent pas, c’est officiel désormais, à utiliser des « armes spéciales » comme le Sarin.

    Mon adversaire principal, ce sont « les Occidentaux ». Comme d’habitude, ce sont eux qui ont attaqué. Washington, voilà l’ennemi à combattre par tous les moyens, parce qu’il est toujours l’agresseur, économiquement ou par les armes.

    J'aime

  78. C’est surtout que je ne veux surtout pas que les USA, directement ou non, prennent pied en Syrie. C’est d’ailleurs un risque majeur de guerre mondiale, tout simplement.

    J'aime

  79. @bab : je suis désolé de ne pas partager ton avis. J’ai découvert à cette occasion que tu appréciais Meyssan, moi pas . Il n’est peut-être pas facho, mais complice idéologiquement du président syrien, ce qui n’est guère mieux.

    J'aime

  80. Il parle « d’amis fachos » : je ne vois pas de fachos dans ceux dont il parle (cinq noms), donc comment répondre directement ? Je déteste ces types, justement « confusionnistes » à leur manière, qui font de façon délibérée ou pas l’amalgame entre des négationnistes affichés, et des personnes qui ont une autre vision et d’autres sources sur des évènements récents, et que j’approuve.

    Brice Lacoste a choisi de poser sa question de cette façon-là. En l’état je ne peux y répondre, parce qu’elle est faussée.

    J'aime

  81. @opiam : désolé gars, je t’apprécie beaucoup, et j’approuve ce que tu dis, mais je suis au regret de mettre ton com à la poubelle. Il y a ici des règles et une charte de bonne conduite à respecter. J’espère que tu ne m’en voudras pas… Et puis, ce gars serait trop content de nous assigner en justice pour des propos délictueux ou injurieux.

    J'aime

  82. de retour de week end, je reviens ici et ma foi quelle pagaille! Où avez vous vu que je qualifie Chouard de fasciste ou de sympathisant d’extrême droite ? Je dis simplement, répète, persiste et signe qu’après avoir pris connaissance de ces proximités de débat là avec des gens que j’estime soit fous soit dangereux, il me plairait de constater qu’il dialogue également tout aussi facilement et abondamment avec des gens de gauche; Je poursuis mon investigation sur cet ambigu personnage, et ne manquerai pas de vous faire part des développements.

    J'aime

  83. Rien de neuf sous le soleil, les antifas tournent en boucle sur 3 citations de Chouard depuis des mois.
    Une erreur factuelle dans la démonstration de l’article : « le gentil Monsieur Chouard ne répugne nullement à écrire sur le site d’Egalité et Réconciliation » => Egalité et Réconciliation a repris le texte initialement publié chez Chouard ( http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2011/09/15/142-le-fascisme-n-est-pas-assimilable-a-l-antisemitisme ) potentiellement sans son accord, cela ne constitue donc pas une preuve.

    Maintenant entendons-nous bien : je pense personnellement le plus grand mal de Soral, je sais que Meyssan a dit n’importe quoi sur le 11/09, je connais moins les autres mais ils me semblent du même acabit à première vue. Ceci dit, tout affreux qu’ils puissent être, je les crois capables de dire une chose intelligente de temps en temps. Des choses avec lesquelles même les plus puristes des antifas seraient d’accord. Et je crois Chouard capable de relever ces bribes d’intelligence sans prendre le reste.

    Je note également que pour pourrir Chouard, vous êtes contraints de sélectionner les moments où il cite ces gens. Parce que dans ses propos directs, ceux qu’il tient en conférence, ceux qu’ils publient sur son blog, il n’y a rien qui ressemble de près ou de loin à du fascisme ou de l’antisémitisme. Pire : quand il cite ces gens, ce n’est jamais pour leurs propos antisémites, fascistes ou racistes, mais plutôt pour ce qu’ils peuvent avoir de clairvoyants dans la dénonciation du système (Asselineau sur l’Europe, par exemple, ou Mullins sur la Réserve fédérale : il me semble que ces propos ne sont pas incohérents)
    Au contraire, Chouard cotoie F. Lordon ou F. Lepage qui ne sont pas précisément du FN, il dit plutôt du bien de Mélenchon qui ne me semble pas tout à fait à droite, se fait inviter par Attac (quand les antifas ne l’empêchent pas), ou le Front de gauche (quand des antifas ne l’empêchent pas)…
    Au point que Enquête et débat le traite de marxiste : http://www.enquete-debat.fr/archives/apres-robespierre-etienne-chouard-fait-lapologie-de-marx-51746

    Quand vous aurez du neuf, par exemple, un propos de Chouard objectivement raciste ou antisémite, ou Chouard qui félicite un affreux POUR SES PROPOS ANTISEMITES ou RACISTE. Alors je veux bien reconsidérer mon point de vue.

    Sinon, j’aimerais bien l’avis du taulier de ce blog sur le fond du propos de Chouard : le tirage au sort. C’est fasciste ? C’est bien ? Pas bien ?

    J'aime

  84. Hum… justement Brice Lacoste, ces gens-là, je les apprécie. Pas les autres cités plus haut. Mais comme donc ces gens-là gênent, c’est tellement facile de leur coller une étiquette qui leur va comme une poële sale sur la tête de miss France. Toujours l’amalgame ? Mettre ensemble Dedaj et Faurisson ? ? ?

    Traiter de fachos de gens qui osent dirent que les USA sont la quintessence de la perversion (je parle des dirigeants bien entendu), n’est ce pas un peu….. bizarre ? Qui êtes-vous donc, pour avoir ce genre de raisonnement ? J’approuve tous vos propos sur votre blog, mais là soudain je ne comprends pas.

    J'aime

  85. L’amalgame est terrible. Mettre dans le même sac des personnes que j’apprécie sous certains rapports, et d’autres que je n’apprécie pas du tout, des opinions sur tel sujet dignes d’être défendues pied à pied, et d’autres que l’on réprouve, cela rend vain tout dialogue possible. Et la loi Gayssot est à mon avis une belle erreur, parce que précisément on l’applique soit sur un personnage ET toute son œuvre, soit sur certains passages de certains livres, ce qui est complètement différent. Mal appliquée, elle se révèle pire que pas de loi du tout.

    Quant aux opinions sur terrorisme et crimes contre l’humanité, elles risquent de poser problème quand ceux qui les perpètrent (outre-Atlantique entre autres) sont inattaquables pour différentes raisons. Concernant certains faits, entre Thierry Meyssan et Hillary Clinton par exemple, j’adhère davantage aux raisonnements et témoignages du premier. Cela peut fort bien ne pas plaire à tout le monde.

    J'aime

  86. surprenant ! des conférences d’Etienne Chouard sur le tirage au sort avait retenu mon attention, surprenant (pour moi) Michel Collon…
    que répondent-ils ?

    J'aime

  87. Chouard sait parfaitement ce qu’il fait, et comme l’a très justement dit drp_noir, c’est parce que les gens le pensent inoffensif qu’il l’est d’autant plus.

    À faire tourner.

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.