l’antisémitisme ne suffisant pas, Mélenchon devient un nazi #quatremerdonsencore

CaptureCe billet du soir assez tardif, j’en ai annoncé d’emblée le thème à micmousse qui a eu la gentillesse de me payer l’apéro à la sortie du boulot. Il est au moins aussi antifasciste que moi, et comprendra donc mon agacement. Venons en au fait. L’histoire récente commence à être péniblement, et un peu trop régulièrement à mon goût,  truffée d’anecdotes de ce genre où de prétendus socialistes tentent de neutraliser le danger que semble représenter militants et cadres du front de gauche (bien plus que le FN semble-t-il, vu l’acharnement suspect qu’ils y mettent)  par l’assimilation et l’accusation suprême qui les blesse le plus : celle du rapprochement entre extrême droite et extrême gauche, front de gauche et front national. Un amalgame qui pourtant ne résiste guère à la critique, mais qui fait si souvent florès parmi les esprits faibles et ceux qui possèdent trop peu de neurones… Ou de bonne foi. Jean Quatremer est de ceux là. Il s’est dernièrement illustré assez négativement dans ce registre à plusieurs reprises, dépassant plus d’une fois le mur du son d’un point Godwin dont il s’est à présent fait l’expert hors concours, sans que son orgueil n’en semble le moins du monde affecté. Je pensais assez naïvement que la dernière fois, pourtant, face à l’énormité de l’erreur, qui aurait du froisser sa déontologie journalistique s’il en avait eu une, la leçon l’avait guéri. Que nenni ! Le voilà dont qui cette fois se permet d’emmener le gogo dans sa sempiternelle insignifiance qui tente péniblement de se sublimer dans la comparaison outrancière permanente. Ce monsieur est probablement irrité par l’importance de l’autre homme dont on va parler plus bas, qui loin d’être notre gourou n’est que notre inspirateur, notre entraîneur, le facilitateur de l’expression de notre colère, la culture qu’il nous fallait en plus, celle que  d’autres cadres politiques de tous bords ne sauraient se vanter d’avoir… sans forfanterie. Le cour du sujet, c’ est ceci :

Capture

Le gars de l’OPIAM a fait un boulot remarquable que je vous invite à découvrir dans son billet consacré à cette histoire, « Jean Quatremer assimile J.-L. Mélenchon à un nazi ». Léon Degrelle, comme il l’explique très bien en le contextualisant par moult détails, était en effet un journaliste belge collaborationniste,  engagé volontaire dans la Wehrmacht puis dans la Waffen-SS, et décoré par Hitler en personne  de la Ritterkreuz (croix de chevalier de la Croix de Fer). Un nazi donc. Un parti assez étrange qui commence à relever de l’obsession pathologique chez ce pseudo journaliste… D’autres, qui pourraient avoir davantage ses faveurs que ce satan deMélenchon, qu’il combat si âprement dans sa folie personnelle (allant même jusqu’à menacer physiquement ceux qui ont l’audace de le contredire) peuvent toujours lui rétorquer que l’image du coup de balai a été utilisée par Royal et Moscovici, qui ont eux aussi appelé à un « coup de balai », qu’importe, il persiste et signe. Et semble entré dans une logique de repli qui caractérise la maladie psychique qui consiste à zapper tous ceux qui ne sont pas d’accord avec lui, même quand ils s’adressent à lui sans haine, ni la moindre d’agressivité, comme le prouve le billet déjà cité de l’ami d’Opiam. Lui aussi  l’a appris à ses dépends, puisque l’hystérique l’a menacé des foudres de la justice pour le faire taire, n’hésitant pas à utiliser la force de frappe de son journal pour se faire. Jusqu’où ira cette escalade, que n’arrête pas le ridicule ? Il me semble que la justice devrait à présent s’en mêler, car elle seule semble pouvoir arrêter la folie destructrice de cet homme, qui se réfugie derrière son statut de journaliste pour nuire, n’hésitant pas à recourir à la diffamation et à l’amalgame outrancier. Une stratégie dont on se demande d’ailleurs si elle n’est pas cautionnée et soutenue par la garde rapprochée d’Hollande, puisque plusieurs d’entre les cadres socialistes en ont utilisés les ressorts à plusieurs reprises, comme je l’ai expliqué notamment  ici. L’amalgame avec le FN ne suffisant pas, on bascule à présent dans le nazisme. Il faut que cela cesse. ça fatigue. Nous ne sommes plus en effet sur le terrain politique, mais sur celui du dénigrement systématique, face auquel les arguments traditionnels n’ont plus de poids. Donc, la justice. Point barre.

14 réflexions sur “l’antisémitisme ne suffisant pas, Mélenchon devient un nazi #quatremerdonsencore

  1. tu reviens quant tu veux pour 1 ou plusieurs jaunes
    le jaune , chez moi , c’est le pastis , pas ces syndicalistes qui signent en se couchant ou ces solfériniens ( oui, je dis comme Mélenchon qu’ils n’ont plus rien de socialistes , donc on ne peut plus les appeler socialistes ,même pas fauxsialistes) qui trahissent le peuple
    Je ne sais pas si c’est un dicton ,sinon c’est de moi : ‘ si tu veux qu’on parle de toi , trouve toi un ennemi ‘ et Quatremer est obsédé par JLM
    Les écrits de Quatremer deviennent si lamentablement risibles qu’ils n’ atteignent plus ni Mélenchon ni le FDG mais nous font de la publicité auprès de tout citoyen normalement constitué qui va se renseigner sur notre coup de balai du 5 mai pour une 6eme république
    J’espere pour ma part que l’un des 1er article de cette 6eme république sera de définir le journalisme , à l’heure actuelle , selon wikipedia « le journaliste doit considérer la calomnie, les accusations sans preuves, la déformation des faits et le mensonge comme « les plus graves fautes professionnelles »
    Résistance

    J’aime

  2. Le problème, c’est que Mélenchon utilise TOUTES les ficelles du Le Pen des années 80 : haine de la presse, théorie du « tous pourris », anti-parlementarisme, insultes verbales etc. Bref, il est invotable pour toute une partie de la gauche, dont tout mon entourage, traditionnellement à gauche de la gauche. Et sa posture « prolétaire » est ridicule quand on sait qu’il s’est enrichi via ses mandats, puisqu’il n’a jamais travaillé.

    J’aime

  3. Quatremer journaliste ?
    Comme se prétendaient « journalistes » ceux qui écrivaient dans « Je suis partout » (je me mets au niveau du monsieur : ça, c’est MON point Godwin)? Ou « ceux » de chez Morandini ?
    Remarquez, vu ce qu’est devenu « Libération », coincé entre « Newlook » (histoires de cul de Iacoub avec DSK) et Closer…
    Qu’il est loin le temps du « Libé » où tout le monde qagnait le même salaire, de la femme de ménage au directeur (Serge July), en passant par les journalistes… Qui méritaient alors largement leurs cartes de presse !

    J’aime

  4. @Calucat : effectivement, Libé est devenu un journal tellement anti-mélenchonniste primaire que c’en devient grotesque et que leurs pratiques deviennent contraires à la déontologie du journalisme.

    J’aime

  5. À l’auteur de ce blog : merci beaucoup pour ton soutien !
    À micmousse : ce n’est pas seulement selon Wikipedia, mais selon la Charte d’éthique professionnelle des journalistes, que « le journaliste doit considérer la calomnie, les accusations sans preuves, la déformation des faits et le mensonge comme « les plus graves fautes professionnelles » !

    J’aime

  6. @ lea (sans espoir vu le niveau)

    JLM, ce nazi rouge
    – « haine de la presse » = critique une caste et défend une haute idée de l’information
    – « théorie du « tous pourris » » = ne cesse de mettre en garde contre cette tentation
    – « anti-parlementarisme »: = promeut un renforcement radical du Parlement
    – « insultes verbales »: s’adresse crûment au porteur, pas ad hominem

    J’aime

  7. @OPIAM , j’ avais fait un raccourci , merci
    Je dis comme @Euterpe , il nous fait de la pub ce c.. car c’est tellement nul que c’ est même pas risible
    Je vois bien ce merdialeu purifié des tics à Chartres et ailleurs ( je sais , jeu de mots laids mais à ct’heure , j’ai que ça ).Bon je vais me coucher

    J’aime

  8. Ce qui est lamentable, c’est le renvoi pavlovien au FN dès que quelqu’un comme Lea ose émettre honnêtement la moindre critique.
    Et si pour s’opposer au FN le FdG n’a rien d’autre à proposer que l’entrisme de la mouvance « Indigènes de la république » de ce genre : http://blogs.mediapart.fr/edition/les-batailles-de-legalite/article/200413/contre-loffensive-islamophobe-un-front-large-et-massif
    Ce n’est pas vers le FN qu’iront les voix de gens comme Lea mais vers l’abstention. Je ne choisirai pas entre la peste et le choléra.

    J’aime

  9. @floréale : l’auteur du commentaire auquel tu fais référence n’a pas respecté la charte des blogs à laquelle j’adhère (voir ici : http://gauchedecombat.com/2013/01/07/de-lethique-dans-les-blogs-cest-netethic/) en insultant Léa. Son com a donc du être jeté au panier, comme le stipule également l’avertissement situé plus haut. Ceci n’empêche pas que le FN n’est pas le bienvenu ici, come chacun le sait et notamment les trolls qui ont envahi autrefois en masse mon blog au point que j’aie du mettre un filtre ici.

    J’aime

Les commentaires sont fermés.