Notre colère est grande : ils ont tué le code du travail #ani

loi sécurisation emploi vote.

… Et ça se dit socialistes ? Et dire qu’ils ont le culot de nommer cela « loi de sécurisation de l’emploi »…  Quel cynisme, alors que c’est tout le contraire dont il s’agit ! Nous étions si nombreux, à gauche,vraiment,  à réclamer davantage de droits pour les plus modestes d’entre nous, et notamment plus de protection face aux licenciements boursiers,  arbitraires et prétendument économiques, alors que la société en question fait des bénéfices éhontés… Sécurité pour les salariés… Ou pour les chefs d’entreprise ? Le concept creux et perfide de flexisécurité cache davantage de précarité, et les français devraient être dupes ? Nos aïeux, qui ont payé si chèrement certains de nos droits à présent sacrifiés sur l’autel de l’argent roi doivent se retourner dans leur tombe… A gauche, vraiment ? Démocratie, dites vous ? Ah bon ? Un accord minoritaire, écrit en grande partie par le Medef, avec l’appui d’un syndicat de compromission, et il faudrait tout gober sans broncher ?  Une abstention record, qui serait l’expression de la représentation populaire ? Vous prenez les français pour des billes ?

Rendez-vous le 27 avril pour le passage au Sénat… Et le 5 mai, avec nos vieux balais.

Place au peuple, bon sang, place au peuple… Plutôt qu’à des élites déconnectées de nos réalités.

Le plus : un grand zoom sur l’hémisphère gauche >

Une Gauche populaire ?  ça reste à prouver :

ANI : Comment vote la gauche populaire

«La Gauche populaire est un réseau d’élus, de militants et de citoyens de gauche qui plaident pour une meilleure prise en compte des attentes des catégories populaires. Proches du Parti socialiste, ils demeurent néanmoins critiques à son égard.»

Et dont l’une des maximes est : trop de sociétal et pas assez de social.

Pour 11

Abstention 6

Contre 3

Majoritairement….

(merci à Piratages sur Posterous)

Capture

.

3 réflexions sur “Notre colère est grande : ils ont tué le code du travail #ani

Les commentaires sont fermés.