panégyrique du pire : le PS se quatremerdise encore un peu plus #melenchon

230304_4572669687681_1452790260_nVu sur le compte FB de Pierre Deruelle

.

Capture

.

Capture 2

.

Capture 3Capture 4.

Capture 6.

Capture 7.

Capture 8.

Capture 9.

Capture 10.

Capture 11.

Capture 12.

Capture 13.

Capture 14.

Capture 21Pourquoi tous ces gens s’agitent ils ainsi et vomissent-ils leur bile acide sur twitter à l’endroit de Mélenchon, vilipendé comme jamais avec tant de haine, franchissant allègrement le point Godwin avec tant d’allégresse jubilatoire ? Une explication est à rechercher dans l’orchestration à laquelle on peut assister ici : voilà le discours officiel du PS sur Mélenchon. Et voilà ce qu’a dit en réalité Mélenchon : Capture Jennar

Capture 19

L’origine de cette polémique répugnante ? Un prétendu journaliste, qui associe lui même (ce qui n’était pas le propos de Mélenchon) les juifs et l’argent…. La preuve :

Capture 18

je vous invite à lire le billet de l’ami Nathanaël, qui ne saurait défendre, tout comme moi, un Mélenchon antisémite…

Capture 20

Mais Zemmour (dont je tiens à préciser pour ceux qui voient le mal partout que je me fous totalement de l’éventuelle judéité ou pas, étant athée) est certainement moins dérangeant pour le PS que Mélenchon. La stratégie hollandaise est un peu trop évidente en effet : isoler Mélenchon et saisir le moindre prétexte pour le discréditer afin de s’accaparer les voix du PCF (réputé plus indulgent à l’endroit du PS), aux prochaines municipales …. Carvounas avait déja donné le ton et sonné l’hallali avant même le début du congrès du PG.  Le twitt de Quatremer et les déclarations de Désir et Assouline ont fait le reste. La meute a foncé tête baissée sur une polémique tellement grosse et si peu vraisemblable qu’elle a fait pschitt aussi vite.  Seuls celles et ceux qui ont tant besoin d’y croire ont foncé tête baissée. CQFD.

NB. je tiens à préciser à ceux qui au PS se plaisent si volontiers à nous mettre dans le même sac que le FN que ce qui précipite les français bien plus sûrement dans les bras de ce parti d’extrême droite, c’est à coup sûr la politique timorée de Hollande qui ne prend à bras le corps aucun vrai problème comme le chômage ou l’assainissement de la vie publique,  et qui a prétendu lutter contre la finance alors que nous voyons très clairement aujourd’hui à quel point il lutte contre avec un pistolet à bouchon… L’attitude de Moscovici sur le dossier chypriote en dit assez long comme je l’ai démontré ici pour ne pas en rajouter davantage. J’écris la même chose que Mélenchon, même si ce n’est pas avec les mêmes mots. Les douze salopards dont parle Delapierre sont en effet à ranger dans le camp des ennemis du peuple puisqu’ils légitiment de telles avanies. La dictature de l’argent roi est à dénoncer, et la haine avec laquelle de telles polémiques sont lancées contre ceux qui luttent contre en dit assez long sur notre dangerosité pour certains intérêts communs à ce genre de socialistes là (à l’instar du train de vie de Cahuzac) comme avec une certaine oligarchie coupable. Nous comparer au FN est une facilité de langage qui arrange les ennemis de la cause du peuple. Nous autres le respectons davantage, et c’est bien pourquoi nous luttons si farouchement contre : ça nous fait mal qu’il puisse tomber dans les filets de l’impasse xénphobe. Front contre front !

.