Professeur Peillon, garanti ©made in Hollandie (Fuck off !)

Fuck off !Et donc, au vu de ses déclarations récentes, Monsieur Peillon préjugerait-il des capacités d’analyse,  qui seraient selon lui manifestement insuffisantes, des français que nous sommes  ? On pourrait le penser puisque Monsieur le Ministre de l’agriculture l’éducation nationale fait du divorce conséquent (qu’il nie d’ailleurs au passage) entre le Président et les français une simple affaire de pédagogie. François Hollande ne ferait pas assez dans l’explication de texte, se montrerait trop « pudique »…  Mais c’est bien bien sûr ! Voilà la solution ! Le conseilleur souhaiterait  « qu’il dise aux Français la politique qu’il conduit. Il doit consacrer un peu plus de temps à l’expliquer, et c’est ce qu’il a commencé à faire». Avec le succès que l’on sait à Dijon…

Sauf que. Non Monsieur Peillon, les français ne sont pas tous aussi cons que vous le pensez. Ils ont très bien compris le type de politique qui est mené, et si elle les déçoit, c ‘est qu’ils attendaient des réformes un peu plus courageuses que celles auxquelles il leur a été donné d’assister jusqu’à présent… Avec le sentiment de surcroit que ce président si désespérément normal abandonne une à une ses promesses, comme sur le droit de vote des étrangers, la loi promise sur les licenciements boursiers, la limitation des dérives financières et la séparation des activités de spéculation  des banques d’avec les dépôts des particuliers. La guerre aux cupides a été de toute évidence bien vite abandonnée… Avec le sentiment de surcroit qu’on capitule bien vite également devant les intérêts patronaux, tout en se montrant beaucoup plus intransigeant avec les plus démunis. Ce qui crée beaucoup d’amertume chez ceux qui croyaient en ses discours de candidature. Dont je ne suis pas. Il a juste tenté très maladroitement de prendre des voix à Mélenchon, en un discours peu sincère et calculé, voilà tout.

Le mariage pour tous est certes une bonne réforme, probablement la seule véritablement courageuse de ce quinquennat, mais ce qui se dit partout, c’est qu’elle sert de paravent et de dérivatif pour laisser croire à tout un chacun que ce gouvernement ose… Alors que ce n’est pas tout à fait le cas dans les domaines essentiels dans lesquels on l’attend plutôt, de toute urgence : l’emploi, le logement, la santé, le risque dépendance, la transition énergétique, l’évolution de l’agriculture, une production alimentaire plus saine et sécurisée avec des circuits courts, etc etc etc… Des domaines dans lesquels il se montre si désespérément classique alors qu’il nous faudrait tant de créativité qu’il désespère effectivement, de droite à gauche. Seul le centre (droit et gauche) est heureux de ce positionnement. Mais qu’il arrête de se prendre pour le nombril du monde : un autre est possible, et fortement souhaitable, au vu des urgences et du contexte qui nécessite un peu moins de frilosité.

3 commentaires

  1. @dedalus, En 1940/1941, quelle proportion de la population était résistante? Un pourcentage n’est qu’indicatif, et agir pour l’avenir ne signifie pas se comporter comme des moutons.

    J'aime

  2. Gauche de combat, tu ne peux pas clouer le bec de ce petit facho de Dedalus ?

    J’en ai le ras le bol de devoir supporter ces commentaires propagandistes UMP-FN-PS …

    Allez du vent le troll !

    J'aime

  3. 35 % des 65 % de votants (en étant généreux), cela représente combien, déjà ? 20 % des français ? il me semble que la majorité n’est pas de ton côté; mon gars. L’autre partie, les 75 %, ça s’appelle le peuple.

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.