un grand jour pour les droits des femmes

Capture

source : ONU, Human Rights

« Dans le monde entier, des millions de femmes et de filles sont agressées, battues, violées, mutilées ou même assassinées, victimes en cela de violations choquantes de leurs droits fondamentaux. […] nous devons remettre en cause les fondements mêmes de la culture de discrimination qui permet à la violence de se perpétuer. À l’occasion de cette Journée internationale, je demande à tous les gouvernements de tenir l’engagement qu’ils ont pris de faire cesser toutes les formes de violence contre les femmes et les filles dans toutes les régions du monde, et j’exhorte tout un chacun à soutenir la réalisation de cet objectif important. »

Message de M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU, 25 novembre 2012
Nous n’étions pas le 25 novembre hier, mais ce fut tout de même une journée historique pour les droits humains en général, et pour ceux des femmes en particulier. Voilà un grand moment qui va couper une grande partie de  l’herbe sous le pied des réacs de chez nous, et c’est tant mieux.
Capture 2
En effet, la commission Femmes de l’ONU a fait adopter à l’unanimité des pays musulmans un texte dont le présupposé est le suivant :
« La Commission demande instamment aux Etats de condamner avec force toutes formes de violence contre les femmes et les filles et de s’abstenir d’invoquer toute coutume, tradition ou considération religieuse pour se soustraire à leur obligation de mettre fin » à cette violence.
Plus de 6.000 représentants de la société civile participaient depuis le 4 mars à cette 57e session annuelle de la Commission de l’ONU sur le statut de la femme. Des applaudissements nourris et des cris de joie ont salué l’annonce de l’adoption du texte tard vendredi soir au siège de l’ONU à New York.
Seule l’Égypte, dominée par les Frères Musulmans, n’a pas voulu signer ce texte jugé trop contraignant : Les Frères musulmans en Egypte ont estimé vendredi que le texte en discussion à l’ONU était contraire à l’islam et conduirait à la « déchéance totale de la société » en cas d’adoption. Fort heureusement, cette position égyptienne est  ultra minoritaire, puisque même des pays comme l’Iran, le Soudan ou la Libye ont signé ce texte. Et c’est tant mieux pour tout le monde. Joie !
Ps. peu après l’élection de ce pape prétendument progressiste, il sera agréable d’apprendre par l’éventuel lecteur catholique que le Vatican s’est opposé à ce texte… A quand le retour de la lapidation ?
.

3 réflexions sur “un grand jour pour les droits des femmes

  1. Étant devenu extrêmement pessimiste sur les grandes résolutions prises par l’ONU et les différents gouvernements du monde (j’ai moi-même arrêté avec les résolutions de Nouvel An) j’applaudis la démarche, mais je ne serais pas surpris de voir les différentes formes de violence redéfinies dans certains de ces pays, pour pouvoir continuer tranquillement comme de coutume les bonnes vieilles traditions.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.