Pauvres riches…

image-rcaxxq856_deligne_riches-small

Source : Deligne dans Nice Matin

Au moment même où l’on remet tranquillement en cause la mesure-phare qui avait permis à Hollande de jouer les Mélenchon le temps d’une élection et par voie de conséquence de se faire élire grâce aux 4 voix des 4 millions d’électeurs du front de gauche…  

  A l’instant même où l’on nous rejoue sur tous les tons et tous les toits le couplet du caractère insupportablement confiscatoire des impôts (mais seulement pour les plus riches, hein, faut pas pousser, quand même…) au point qu’ on pourrait penser que cela puisse devenir un délit,  attentatoire aux droits de l’homme… riche…

  Juste peu de temps après qu’ on ait si misérablement acculé le pauvre Gérard et tant d’autres à s’expatrier, privant ainsi notre pauvre patrie de leurs génies et autres forces vives…

Dans le temps même où Monsieur Cahuzac peut gentiment nous assurer que le concept de lutte des classes est éculé et archaïque

 Un drame sans précédent est en train de se jouer dans le vieux port de la cité phocéenne :

  Marseille : Tapie cherche une place pour son méga-yacht dans le Vieux-Port

 Pauvres riches… Ils ont tellement de problèmes que le grand public, injustement, méconnaît…

.

2 réflexions sur “Pauvres riches…

  1. Oui, un riche, c’est diablement pauvre. Les ZADistes sont tellement plus riches ! Et çà se voit : leur visage est éclairé de bonheur le plus souvent, eux vivent au moins. Ils n’ont rien, que leurs mains, leurs yeux, leurs intelligences, et les autres dans une entraide spontanée, riche là encore.

    Pauvres riches !

    J'aime

  2. A ce propos babelouest, je voudrais que tout le monde sache que le grand aéroport de Berlin qui devait ouvrir en 2012 n’ouvrira pas non plus en 2013. La nouvelle vient de tomber. Cela veut dire qu’on a défriché des hectares et des hectares de terrain pour un GPII (c’est comme cela qu’on dit je crois).
    C’est le gros scandale, ici. Il a coûté des milliards et naturellement bien plus que prévu + il n’a pas fini d’engloutir du pognon pour être viable s’il l’est un jour.

    Et on en Allemagne.

    Pays de l’efficacité, de l’organisation, de l’économie et de la performance technique.

    Alors on peut imaginer ce qu’un aéroport à NDDL pourrait donner….

    J'aime

Les commentaires sont fermés.