Charte #Néthétic : le point Godwin (déja !) dépassé…

nc3a9tc3a9thicSur le projet de charte Néthétic, un petit florilège (de quoi justifier  amplement son utilité ! A vous de juger…) :

« En tous cas, il faut reconnaître qu’ils font bien des efforts pour être dignes de leurs glorieux ancêtres comme Staline, Pol Pot, Robespierre et autre génocidaire énergique. Imaginez donc l’avenir radieux qu’ils nous préparent, nos Savonaroles aux tout petits pieds, au nom maudit du vivrensemb’. » (Amiral Woland)

« Je propose qu’on les aide, en leur fournissant des messages de dénonciation prêts à cliquer.

« (on pourra quand même se traiter de gardien de camp nazi, hein, rassurez-moi ?) » (Suzanne) »

« Nous (oui, je parle de moi à la troisième personne) sommes contents de voir qu’un tribunal populaire fera enfin son boulot : « Une commission de médiation, constituée de 5 blogueurs tirés au sort, signataires de la charte (nom à trouver), renouvelable tous les six mois, pourra être saisie, sur demande de toute personne, par simple mail à l’adresse nom_a_trouver@[…]. Cette commission devra alors statuer dans un délai maximal de 1 mois. »
« Je me demande néanmoins s’il ne serait pas préférable de fusiller la personne dans la demi-heure. On a un Président de la République qui est un peu mou du genou pour ce qui concerne la justice. Ce pauvre homme vient de prendre un tas de mesures qu’il faut bannir.  » (Nicolas J.).

« Mais je reviens à votre pseudo, il a le don de me faire ricaner, au mieux il eut été préférable que vous vous auto-pseudonymisiez « gauchedegénocide » ou « gauchedecolonisation » ou gauchedefachisme/bolchévisme », seuls vrais combats menés par la gauche. « (vryko)

Mais donc, si notre projet de charte est si ridicule et grotesque que l’affirment ses détracteurs, pourquoi tant de haine ? Ne vaudrait-il pas mieux une plus saine indifférence ? 

Qu’importe car « silencieusement et sûrementl’indifférence heureuse répond au mépris facile et grimaçant. Spectacle (1951), Intermède ·  Jacques Prévert 

.

41 réflexions sur “Charte #Néthétic : le point Godwin (déja !) dépassé…

  1. @politeeks ; je suis simplement de ceux qui adhèrent à l’esprit plutôt qu’à la lettre… Ce truc va dans le bon sens, j’en suis convaincu. Il faut mettre un terme et une ligne rouge à vos conneries : elles blessent inutilement. Toi même ne te plaignais tu pas il ya peu des trolls méchants, hum ? 😉

    J'aime

  2. Mais pourquoi donc une charte de simple bon sens fait-il peur à certains ou certaines? Auraient-elles(ils) peur à ce point d’en être les « victimes » ?

    @ Politeeks – une charte de simple convivialité, à moins d’être écrite par un florentin de la pire espèce, il est normal de par avance l’agréer, il me semble.

    J'aime

  3. @gdc : J’ai une autre question sur votre charte , imaginons que X la signe. Un gentil commentateur signale à X qui a signé la charte que { billet1, billet2, … ,billetN} sur son blog comporte des élements contraire à la charte qu’il a signé et qu’il conviendrait donc que ceux-ci soient effacés ou censurés.
    Ou alors si X met des liens vers des anciens billets à lui avec des élements contraire à la charte ?

    @babelouest il est normal de par avance l’agréer ah tiens hier soir un pénible con expliquait sur F2 non votre truc ça ne marchera pas c’est du meme accabit. Ca s’appelle du TINA , du choix forcé . Moi ma culture personnel fait que si on me dit « normal » j’ai immédiatement un doute. Et non je n’ai pas peur de la charte, si j’ai envie de traiter un commentateur de connard trépané chez moi ou une idiote de pauvre folle par ce qu’elle m’insulte ou m’agresse : je le fais. J’ai d’ailleurs ma propre charte m’accordant tous les droits sur leurs commentaires :o)

    J'aime

  4. @politeeks : je suis d’autant mieux placé pour répondre que je n’ai pas été toujours été tout blanc dans l’histoire. Je les retirerai volontiers, sans hésitation ! Mais si j’ai fauté, c’est bien que l’on m’a provoqué….Et je ne suis pas du genre à me laisser marcher sur les pieds. Ya des sales types (et filles) qui ont un peu trop tendance à profiter de ma gentillesse légendaire…. Faut pas pousser Mémé dans les orties, quand même.

    Ps. je remarque simplement que les plus opposés à la charte sont un peu marqués, politiquement….. #jedisçajedisrien….

    J'aime

  5. hep, je remarque simplement que les plus défenseurs de la charte sont un peu marqués politiquement. Hein, l’effet mirroir.

    Et sinon si des libéraux signent votre charte, l’adoptent : hop interdit de les basher ? plus le droit de les appeller libertarés quand ils citent Hayek ? ou la folle Rand ?

    J'aime

  6. A Politeeck,
    A propos de l’image consignant la charte qui n’est pas encore. Ta réflexion pertinente m’a bien plu. Je l’ai même trouvée tombant plutôt bien…Je ne sais plus en quoi (à savoir quel couac, mais à l’UMP, à propos des résultats de l’élection Copé/Fillon). C’est essoré! Hélas la réponse de GdC est toute frippée entre la lettre et l’esprit….
    Je crains de beaux et sinistres cafouillages dans cette dangereuse et dériveuse « combine » à deux balles dont bien entendu je ne serais jamais.
    Steph.

    J'aime

  7. Tu as oublié de citer le type qui hier dans Twitter renvoyait son contradicteur à sa médiocrité. Ce n’était pas très compatible avec une charte prônant le respect, ça non plus. Ha, mais c’est vrai, c’était toi, le type. C’est ballot.

    Mais il est vrai que tu réponds à @politeeks : « Il faut mettre un terme et une ligne rouge à VOS conneries ». C’est-à-dire pas aux tiennes, j’imagine.

    Encore une histoire de paille et de poutre, sans doute.

    J'aime

  8. @politeeks ; les libéraux quoi ? S’ils viennent là pour débattre de leurs idées sans m’insulter, je ne les censurerai pas. Ce fut déjà le cas, je l’ai prouvé…. La politesse, ce n’est pas une idée que de gauche !

    J'aime

  9. J’observe, GdC que tu persiste de ton côté à ne pas analyser par le menu ce que cette « proposition » reflète « en creux »….Tu en as déjà dessinés les contours et pour un peu le format de « la carte »….Pour atténuer un peu la rigueur du propos, je te verrais bien là dans une démarche « léniniste dure »….(je vais être censuré là?). Il existe également d’autres mots désignant encore plus « précisément » de telles aspirations…Je suis sûr que tu les connais…..
    Steph

    J'aime

  10. @nosotros : je ne te lis qu’en diagonale car l’abus de nosotros est dangereux pour la santé. (roo, je rigooole !). De plus, il est troublant que tu aies exactement la même position que nos détracteurs, dont Jegoun. La liberté d’expression doit impérativement s’arrêter là où commence celle des autres d’être respecté. Point barre; t’as vu les arguments de la partie adverse, hum ? les trouves tu respectables à notre endroit ? Trouves tu normal qu’on puisse sous couvert de liberté d’expression traiter quelqun(e) de « vieille pute’ ? Rien ne saurait justifier cela;

    J'aime

  11. Je crois, cette fois, que la mayonnaise est en train de prendre. Il y a en effet beaucoup de choses encore à régler. Sans doute, serons-nous raillés ? Cela nous permettra de nous corriger.

    J'aime

  12. M’enfin? Depuis quand devrions-nous jauger ce que l’on dit à l’aune seule de nos détracteurs? Ce n’est pas le flot nauséeux d’une pensée issue du « prêt-à-porter » qui peut servir de boussole, qui peut infléchir vers des ersatz de totalitarisme tout ce qui le combat.Et tant s’il se trouve des imbéciles pour bavasser des conneries. On s’en contre-cogne! A ce rythme là ils te feront bientôt dire et faire ce qu’ils voudront…Fais gaffe plus que gémir tout de même
    S.

    J'aime

  13. « Médiocrité et insulte, un delta peut-être ? »

    Bah moi j’avais crû comprendre que la charte Néthetic c’était une histoire de respect. Mis peut-être que tu penses que le manque de respect c’est seulement quand on dit des gros mots.

    Résumons-nous. « Tu es con » = pas beau, mal, tapez sur les doigts. « Tu es médiocre » = c’est bon, pas de gros mot, on peut.

    Elle va être chouette votre charte.

    J'aime

  14. Chevaleresque démarche que celle-là.Que lui as-tu répondu à elle qui ouvrit le feu injurieux à mon encontrre? Rien que je saches…Qu’est-ce donc qu’un « cageot » en l’occurrence? Un truc qui ne peut retenir l’eau bien sûr…C’est pratique pour tenir les légumes au sec.
    Je ferais gaffe et ne dialoguerais plus à l’avenir avec les marchands de quatre saisons.
    En l’occurrence Rosaelle n’a pas su contenir ce que votre charte contenait comme civilité.C’est ce qui motive l’emploi du vocable « Cageot ».
    Mal barrée « la jolie charte », ce truc là que j’assimile à une malheureuse « dérive droitière » ou paranoïaque. Je te laisse le choix des adjectifs.
    Tu m’enjoins « à faire gaffe ». Je t’en remercie. Et comme tu n’es pas avare de conseils, je te retourne aimablement cette invitation à la prudence.
    Cordialement.
    Steph

    J'aime

  15. @ Steph : « cageot » est de la discrimination sexiste. Rien d’autre Inutile de noyer le poisson dans des allégories et de la pseudo poésie en prose.

    Il y a un moment il faut être honnête avec soi-même et les autres.

    La charte est faite pour ceux qui se respectent et pour qui le mot « conscience » veut encore dire quelque chose pas pour ceux qui se sont le plus longtemps entraîné à jongler avec les mots et les concepts de manière à faire le meilleur numéro d’illusionniste.

    J'aime

  16. on notera que le commentaire d’euterpe montre une belle saloperie :

    La charte est faite pour ceux qui se respectent et pour qui le mot « conscience » veut encore dire quelque chose pas pour ceux qui se sont le plus longtemps entraîné à jongler avec les mots et les concepts de manière à faire le meilleur numéro d’illusionniste.

    Voilà donc la charte s’adresse aux über-menschen.

    J'aime

  17. @politeeks, l’un des remplisseurs de vide-ordures qu’est devenu le net a parlé.

    Revenons donc sur ton post d’il y a 1 semaine seulement : http://politeeks.info/TINA_tepu_2012

    J’ai eu le malheur de te lire par intérêt pour la politique et de trébucher sur la phrase suivante « Thatcher a pris le pouvoir en Grande-Bretagne en 1975 » phrase historiquement très fausse comme tout le monde peut le constater. J’ai donc fait la remarque suivante :

    « Thatcher a pris le pouvoir”…euh…c’était un putsch ? Vraiment ? »

    Cela aurait été Juan ou Melclalex ou Sebmusset qui aurait fait EXACTEMENT LA MÊME REMARQUE, monsieur aurait répondu illico :

    « euh…Ok, je corrige, merci mec ».

    Mais c’était une gonzesse , donc voilà la réponse :

    « J’avais complement oublié que des trolls trépanés pouvaient chier sur un mot ».

    Voilà pour le « Übermensch », monsieur le germaniste distingué.

    J'aime

  18. Ca encourage toutes les autres « gonzesses » à s’intéresser aux blogs politiques ou « Leftblogs », c’est sûr !

    Mais comme dit babelouest, il vaudrait mieux ne pas leur répondre. D’un autre côté, ils peuvent alors se permettre d’écrire des couilleries (conneries) sans que plus personne ne puisse intervenir sauf les potes qu’ils connaissent en privé, alors même que nous sommes sur un espace public, parce qu’ils ont décidé d’y aller à la terreur et à l’intimidation à coup de gros mots.

    Pooliteeks par exemple adore le mot « trépané ». C’est son petit mot chéri fétiche. Il lui sert de gourdin pour assommer les contradicteurs/trices qui n’ont pas fait allégeance.

    J'aime

  19. Ma citation du jour à propos de la charte :

    « Le respect est une barrière qui protège également le grand et le petit ; chacun peut se regarder en face » (Honoré de Balzac)

    J'aime

  20. Quand un loufiat tolère à son bar des types qui vont trop loin manifestement, il y a deux solutions : soit des clients de hasard, ou des voisins excédés, se plaignent, et l’estaminet est fermé par la maréchaussée et le taulier lourdé éventuellement ; soit celui-ci met une lumière rouge à sa porte, et ne reçoit plus que des « invités ».

    Des remugles ont envahi les tabourets : le grand ménage s’impose ici.

    J'aime

  21. Tiens tu causes à des andouilles trépanées maintenant ? Voire des trolls trépanés, même ! Tu es sûr que tu n’es pas malade ?

    Je sais pas s’il me reste assez de cervelle pour discuter avec un génie tel que toi-même en personne mais je vais quand même rassembler mes pauvres petits trois neurones restants et tenter de le faire parce que ce serait du lèse-génie que de t’ignorer complètement et le lèse-génie, c’est grave, majesté.

    Donc :

    J’ai expliqué très clairement en quoi je trouvais ce titre sournois et racoleur mais au lieu d’en discuter, tu préfères prendre tes airs de grand mamamouchi outragé et laisser l’un de tes commentateurs me traiter de folle, l’autre de je ne sais quoi et la 3e essayer de me faire passer pour parano*.

    Il faut dire que c’est moins fatiguant intellectuellement, c’est sûr.

    (oh j’te pardonne Elooooody mais bon, hein, c’est lourd à la fin !)

    J'aime

  22. C’est quoi cette nouvelle mode des insultes sur les blogs ? C’est pour imiter Jegou ? C’est un concours ? J’ignore ce que Euterpe à fait à Politeeks mais rien ne justifie ce langage, surtout s’adressant à une dame.
    Je suis peut-être de la vieille école, mais je pense qu’on peut débattre, même avec son pire adversaire, tout en modérant son langage. A l’écrit, l’excuse du mot qui échappe n’est pas valable.
    Et depuis quand désaccord = troll ? Si vous n’aimez que les « +1 » ou « Bravo », désactivez les commentaires dans vos blogs ou mieux inscrivez vous sur facebook.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.