Il faut sauver le soldat Sarkofrance

 photo

L’heure est grave. La boussole gauchosphèrique qui nous indiquait hier si bien comment ne pas perdre le nord en période sarkozyste semble aujourd’hui tanguer de babord en tribord. Elle apparaît à plusieurs comme sujette à des doutes existentiels et à des revirements surprenants qui en déroutent plus d’un,  là où autrefois le cap était plus sûr.  Est-ce parce que Juan aurait perdu la cible de son combat obsessionnel, qui l’a si bien guidé pendant 4 ans ? Ou alors, agirait-il un peu trop au diapason d’un gouvernement qu’il soutient, et se laisserait-il ainsi gagner,  par voie de conséquence,  par  la même irrésolution reprochable ? Et donc victime des mêmes errements ?  Jugez plutôt (c’est ici)  :

« Un responsable de magazine qui s’apprêtait à publier l’une de mes tribunes m’a livré le constat que je n’étais pas assez dégagé, libre, autonome de la Hollandie au pouvoir. Ah merde, me suis-je dit. Il fallait être éternel opposant, éternel critique pour paraître correct. »

Et donc, si le  navire Sarkofrance est en voie de perdition, entre blogueurs, ne nous devons nous pas  assistance et soutien ? Lui qui fût si utile à la campagne de salubrité publique pour dégager le malfaisant ? Le devoir de solidarité n’étant  pour moi pas un vain mot, j’ai décidé (malgré qu’il m’ait déclaré hier sur twitter, cet homme fier,  être assez grand pour mener seul sa barque) de lui prêter ma lanterne. Rouge ? Pas que. Je n’aimerai pas me voir en effet réduit à jouer le rôle  de la pute de Monsieur Mélenchon, pour vous dire les choses comme je les sens, au risque de choquer jusque dans mon propre camp. Le monde n’étant  ni tout rose, ni tout rouge, ni tout bleu, ni tout vert, ni tout noir, ni tout blanc,  il nous appartient de choisir notre couleur dominante, ou plutôt celle avec laquelle on se sent le plus en harmonie, idéologiquement parlant. Sachant que certaines peuvent se combiner. Moi, par exemple, ce n’est pas que le rouge, contrairement à ce que d’aucuns ont conclu trop hâtivement. Parceque ça les arrangeait ? Mais le rouge ET le vert.  Voilà qui devrait nous relier par quelque point, Juan et moi, malgré nos divergences Que cela ne nous empêche pourtant nullement de faire notre devoir de blogueur politique. N’est-il donc pas concevable, et finalement si facile,  malgré son adhésion et son soutien à tel ou tel, de conserver son sens critique, et de saluer une mesure quand elle est bonne, ou de la  dénoncer quand elle est mauvaise ? Et de faire connaître son interrogation de manière aussi sincère qu’il soit possible, quand l’orientation prise dans un dossier quel qu’il soit  nous emble confuse, ou que nous ne la comprenons pas, comme le fait si modestement Marco, ce qui l’honore ? C’est un chemin courageux qu’a choisi également de suivre ce Steph là,  dont je salue effectivement, Juan,  la lucidité. Lui qui ne s’est pas laissé enfermer dans une posture de groupie du pianiste… Celle que je condamnais , sans forcément m’adresser à tous les Leftblogs indistinctement , ce qui serait idiot. Que chacun suive son chemin, mais ne perde pas son âme et ses convictions au passage, n’est-ce pas tout ce qui importe, finalement ? Et contribue un tant soi peu, même modestement, à changer le monde comme il va, c’est-à-dire mal.

 Heureusement, un autre est possible. A nous autres, blogueurs politiques, d’y contribuer à notre humble (ou pas) et personnelle façon. En gardant peut-être à l’esprit qu’il n’y a pas que la politique dans la vie ? L’humain d’abord ne doit effectivement pas être seulement une formule…

12 commentaires

  1. Ouais, Balance ou pas Balance, en tout cas tu as du remarquer que la plupart de tes commentateurs/trices (pas les complaisant.e.s, les un minimum intègres) même le chevènementiste de service, te trouvent bien changé depuis que Sarko n’est plus là. A croire que non content d’avoir vidé les caisses de l’État, le nain malfaisant a aussi embarqué ton cerveau.

    Sarko rend le cerveau de Juan, sale voleur !

    J'aime

  2. On peut tolérer quand le contradicteur arrive avec des arguments pertinents et surtout ne contredisant pas ses convictions passées. Or ici ce n’est pas le cas. Laisser aller quelqu’un à sa perte ne l’aide pas. Et là, le PS dans son ensemble et la gauche par extension, vont à leur perte avec comme conséquence un futur qu’aucun ne voudrait.
    Faudra-t-il entendre vos pleurs dans 5 ans pour que vous compreniez ? La france a le tord de fonctionner aux electrochocs.

    J'aime

  3. @M’dame Euterpe, tu croyais vraiment que je suis Balance. Fichtre.
    @Iceman75: il faut tolérer les désaccords à gauche. C’est notre marque de fabrique.
    Pour le reste, que vous dire ? J’ai fermé Sarkofrance le 17 juin dernier.

    J'aime

  4. Malheureusement il est TRÈS pote avec Jegoun qui trouve supercool le parti au pouvoir.
    En tant que Supertartuffe le Parti Sournois c’est le parti idéal pour Nicolas Goebbels 6e, le facho déguisé en gentil animateur du web.
    Jegoun a toujours été autant à gauche que ma fesse droite.
    Et comme Juan est de la grande confrérie des Leftblogueurs dont les plus grandes gueules sont majoritairement des larbins du Parti Sournois (très bien cette appelation), il ne veut pas déroger.
    Ca donne des billets qui tentent de plaire à la fois à Supertartuffe et au Front de Gauche dans une tentative désepérée de rétablir l’harmonie brisée entre la soi-disant gauche et ce qui mérite un peu plus le nom de « gauche » (Juan est Balance. Un signe de gens qui détestent être en conflit avec quelqu’un.e)

    J'aime

  5. C’est peut-etre quand même une bonne nouvelle .En faire un article c’est s’apercevoir que Hollndrémou et Zayrault sont de moins en moins défendables car après le TSCG dont les applications peuvent etre diffuses dans le temps , la TVA qui peut etre vue comme une petite partie d’ une mauvaise chose mais pour une réussite future ( il a le droit d’ y croire) , le droit de vote … bof …, il a commencé a se poser des questions avec NDDL ( non seulemnt sur le bien fondé de l’ aéroport mais aussi sur la brutalité réclamée par Zayrault) et avec PSA puis Florange , le Parti Sournois est en train de toucher le fond du ridicule et de surligner ses mensonges
    Comme je continue de penser qu’il n’est pas du niveau ( bas ) de Jegoun et d’ autres , cela le fera peut etre revenir a une plus juste analyse , celle qu’il continue d’ avoir quand il parle de Sarko.Et je ne dit pas que l’ analyse que l’ on doit avoir c’ est celle du FDG mais il a peut etre remarqué que d’ autres ( comme Moglia ) sont en train d’ y venir aussi

    J'aime

  6. Son problème est mathématiquement faux car son hypothèse est fausse : »Ah merde, me suis-je dit. Il fallait être éternel opposant, éternel critique pour paraître correct. »
    On ne lui a jamais demandé cela mais seulement plus de lucidité , sinon d’ honnêteté devant la dérive à droite de ce Parti Sournois
    Car je le crois très intelligent et il n’ a surement pas du être sans remarquer que la totalité de ses lecteurs les plus à gauche lui ont fait les mêmes remarques , alors , au début je le croyait sincère car il demandait du temps pour les réformes de Hollndrémou et Zayrault qu ‘i espérait en futur Roosevelt , maintenant , je sais qu’il a rejoint les Montebourg et Filoche qui se trompent et nous trompent , et nous inondent de propos mensongers ou de mauvaise foi et en cautionnant ce gouvernement libéral de droite (Filoche , ce n’ est même pas de la mauvaise foi car sur bien des points , il dit comme le FDG mais fait comme la droite PS l’ impose)
    en résumé d’ accord avec iceman75 : »Au début, je me disais qu’on pouvait sauver le soldat sarkofrance…. et puis à un moment, cette idolatrie, cette absence de discernement et d’esprit critique devient proprement insupportable, d’autant qu’il se double d’un effet de groupe, d’une idolatrie autour du bloggeur l’enfonçant lui même dans une attitude sans aucun recul. » et Euterpe « Juan ne comprend pas une seconde que ce qu’on lui reproche c’est d’applaudir Hollande pour les mêmes mesures qu’il a trouvées criminelles de la part de Sarko. »

    J'aime

  7. Juan ne comprend pas une seconde que ce qu’on lui reproche c’est d’applaudir Hollande pour les mêmes mesures qu’il a trouvées criminelles de la part de Sarko.
    Si ses convictions dépendent du mec qui a posé ses miches sur le fauteuil de l’Élysée qu’il ne s’étonne pas ensuite de la réaction de celleux qui avaient cru bêtement qu’il avait quelques convictions personnelles.

    On ouvre les yeux sur le personnage depuis que Hollande est au pouvoir et on découvre un groupi complètement subjugé.
    Et pourtant Hollande ce n’est pas Che Guevara, loin s’en faut.

    J'aime

  8. Aux dernières nouvelles, ils me font encore le coup du procès en gauchitude. ils n’ont certainement pas tout lu. je suis un peu plus fin qu’ils ne se plaisent à le laisser croire, pour la survie de leur posture, probablement… Peu importe. J’aurai tendu la main.

    J'aime

  9. Je ne vois qu’un moyen de sauver Juanito, personnellement : le plonger dans un coma artificiel et le réveiller dans quatre ans, après avoir réinstallé Sarkozy à l’Élysée. Je sais, c’est hard, comme médecine, mais il en va de la santé mentale d’un camarade…

    J'aime

  10. Au début, je me disais qu’on pouvait sauver le soldat sarkofrance…. et puis à un moment, cette idolatrie, cette absence de discernement et d’esprit critique devient proprement insupportable, d’autant qu’il se double d’un effet de groupe, d’une idolatrie autour du bloggeur l’enfonçant lui même dans une attitude sans aucun recul.
    Certes, je ne mache pas mes mots souvent et j’ai la dent dure face à Hollande et depuis bien longtemps comme une tribune publiée avant les primaires l’indique. Je m’attendais exactement à ce qui se passe en ce moment mais un peu moins vite. mais ma candeur m’avait laissé penser que l’esprit critique des bloggeurs les plus virulents contre la sarkozie allait continuer pendant la hollandie. Hélas, hélas il n’en est rien et on voit même des maneuvres du pouvoir pour acheter ces gens en les invitant à droite à gauche, en les caressant dans le sens du poil.
    Mon petit coté anarchique me fait ne pas toucher à tout cela quelquesoit le domaine (blogs musicaux, restos vg, livres….) et pourtant des occasions se sont présentées.
    Alors sauver, oui, mais sauver quelqu’un qui ne veut pas être sauvé, c’est plus dur, encore plus quand on a des gens qui l’enfoncent encore plus.
    bref, je préfère me consacrer à une autre cause ces temps ci et reprendrait du service à l’approche des prochaines échéances électorales.

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.