Surveillance d’Internet : Hollande fait encore mieux que Sarkozy

Un article de la ravissante Jeanne Dussueil sur le site de Challenges m’apprend que nous sommes étroitement surveillés par le Service d’Information du Gouvernement (SIG) sur les réseaux sociaux :  

« Il n’y a pas que les entreprises qui s’intéressent à leur réputation sur internet. Le gouvernement scrute lui aussi les critiques dont il est la cible sur les réseaux en vogue, comme Twitter ou Facebook. C’est le SIG, le Service d’information du gouvernement géré par Matignon, qui est chargé de cette veille. Et pour ne rien rater, il recourt à des technologies permettant d’identifier les messages pertinents. L’une d’elle a été mise au point par la start-up Visibrain qui fait désormais partie des sous-traitants du SIG. Il s’agit d’un logiciel mouchard qui passe au crible tous les « tweets ». »

«  Le SIG s’est en plus doté d’une nouvelle cellule d’écoute. « Nous avons trois personnes chargées en permanence et uniquement de la veille sur internet », confirme le patron du service d’information. L’organe de Matignon ne fait toutefois « aucun commentaire » sur ses prestataires – ils seraient plusieurs – spécialisés dans la veille. »

Inutile de nous donner des noms. Il nous semble en connaître certains des opérateurs… Ahh , pour ça, on a de l’argent, hein, cher Père François, malgré les plans d’austérité…  S’ils ont besoin de main d’œuvre, ces belles start-up dont l’industrie française peut s’ennorgueilir, je leur suggère d’embaucher des blogueurs de gouvernement, qui se feront un plaisir compte tenu des vives critiques qu’ils ont à essuyer actuellement de désigner aux services de Monsieur Ayrault les patronymes des dangereux  contestataires qui les agressent perpétuellement pour de si mauvaises raisons…  #poilaumenton

.