après Sarkozy, Ayrault nous refait le coup de Tarnac !

Tiens ?! Ya le Ayrault du jour qui nous refait le coup de l’Ultra-gauche ! :

Jean-Marc Ayrault met en garde dans Le Point à paraître jeudi ses alliés écologistes, tentés selon lui de « s’associer » contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes à « des anarcho-autonomes qui font de la casse à chaque sommet international« .

L’ancien maire de Nantes assure que « les anciens ministres des Transports (Jean-Claude) Gayssot, (Dominique) Bussereau et (Thierry) Mariani (lui) ont proposé de (le) soutenir ». « On ne va tout de même pas tomber dans la décroissance! »

Et béhhhh … J’en reste bouche bée.  Avec une gauche comme celle là, nous voilà bien ! Meuhhh noonnn, Monsieur le Premier Sinistre, la décroissance, ce n’est pas le retour à la bougie !  (Mais qu’il est bête !). D’ailleurs, ya même des décroissants, et non des moindres,  qui ont rejoint le front de gauche pendant la présidentielle, c’est pour dire ! Faudrait peut-être arrêter de prendre les français pour des boeufs, quand même… Sont pas tous socialissses, hein ! Aurions nous dégotté là le premier minsitre le plus bête du monde ou bien ?

.

7 réflexions sur “après Sarkozy, Ayrault nous refait le coup de Tarnac !

  1. Je le crains. Mais le président n’est pas en reste qui croâsse « croissance », « croissance », « croissance », à tout bout de champ, même qu’il énerve Merkel !

    J'aime

  2. Il semblerait donc maintenant que la ligne officielle soit celle de Manuel Valls, qui s’était déjà exprimé dans ce sens quelques semaines avant lui:

    http://petitsmatinsetgrandsoir.wordpress.com/2012/11/06/a-notre-dame-des-landes-valls-en-plein-fantasme-de-lultra-gauche/

    L’esprit d’Alain Bauer n’est pas bien loin… http://www.lexpress.fr/actualite/politique/alain-bauer-l-ami-de-trente-ans-de-manuel-valls_1131379.html

    J'aime

  3. Trouvé grâce à 1 commentaire des carnets de P.Deruelle : NDDL, 1 projet de 1967:
    Nicolas Notebaert est nommé président de VINCI Airports

    http://www.vinci.com/vinci.nsf/fr/communiques/pages/20080326-0945.htm

    et dans
    http://www.bakchich.info/international/2009/08/25/autoroute-a-86-vinci-veut-enterrer-son-tunnel-55847

    « Jean-Claude Gayssot, ministre des Transports de Jospin depuis deux ans, relance fissa un appel d’offres : il n’y a que deux candidats, le groupe Bouygues qui fait de la figuration et Cofiroute qui reprend la main. Le jour de la signature du nouveau contrat, le gouvernement fait une fleur à Cofiroute. Il lui accorde une indemnisation de 15,24 millions d’euros pour compenser l’interruption du contrat. Et défalque le montant des études déjà engagées que l’Etat estime au doigt mouillé à 211,2 millions d’euros. Autant de cadeaux qui ont fait bondir la Cour des comptes.

    Des esprits fort mal intentionnés ont par ailleurs noté ce qui ne peut être qu’une amusante coïncidence. Après cet arrangement avec le ministre communiste, le groupe Vinci a accueilli dans ses rangs un jeune polytechnicien qui travaillait au cabinet de Gayssot, Nicolas Notebaert. Lequel mène aujourd’hui une heureuse carrière dans ce fleuron du capitalisme triomphant.
    Cofiroute et sa maison mère Vinci »

    Croissance ou décroissance ne serions nous pas dans « magouill’blues » ? …. conflits d’intérêt…

    J'aime

  4. P’tain le comité de soutien à Ayrault ! Mariani et Bussereau avec Gayssot ! On n’est pas loin de l’union nationale. Tu vas voir qu’il va bientôt qu’il va faire chanter les écoliers :
    Sénéchal nous voilà !
    Devant toi, le sauveur d’ la finance
    Nous jurons, nous, tes gars
    De servir et de suivre tes pas
    Sénéchal nous voilà!
    Tu nous as redonné l’espérance
    La Patrie renaîtra!
    Sénéchal, Sénéchal, nous voilà!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.