Don Quichotte Montebourg attaque les hauts fourneaux de Mittal Florange

Face aux déclarations tonitruantes de Montebourg, je vois mal comment le gouvernement va pouvoir se sortir de l’affaire Mittal, et de Florange, sans créer de nombreuses désillusions. A moins qu’il ne déjuge quelqu’un qui sent déjà le Sapin ? Lui qui a déclaré il y a peu qu’un projet de nationalisation, pourtant demandé par beaucoup d’élus, notamment lorrains, n’était pas d’actualité. 

 Pour avoir connu de près ou de plus loin  un peu trop de plans de restructuration de la sidérurgie lorraine, et avoir du en accompagner les effets sociaux sur des licenciés économiques, dans différents cadres professionnels, je sais et je sens qu’il ne suffira pas de beaux discours pour contrer une famille au pouvoir financier si colossal, à côté desquels les Wendel feraient presque figure de vulgaires Dupont-Lajoie.  Face à leurs pouvoirs et leurs appuis géopolitiques, la France ne pèse en effet pas bien lourd…  Trouver une solution nationale à une crise et à une stratégie mondialisée de la distribution de l’acier sur la planète m’apparaît de surcroît comme une fausse bonne idée, même si je pourrais y être à priori favorable. Il semblerait que l’on s’achemine vers cette solution, mais de manière transitoire, prennent soin de préciser les rares informations qui filtrent sur le sujet. Ne serait-il pas plus logique toutefois (à moins que la solution envisagée ne soit une première étape vers un autre projet inconnu à ce jour ?) de trouver une solution concertée au niveau européen, en se servant par exemple techniquement du projet Ulcos comme support et médiateur de la captation de fonds européens ? Est-ce cela qu’Hollande et son équipe ont en tête, avant de rencontrer Mittal demain ? Ou autre chose ? En tous les cas, Montebourg aurait dû y réfléchir à deux fois avant de mettre de l’huile sur un feu qui n’avait pas besoin de cela pour se concentrer… et  se transformer en poudrière qui risque bien de nous exploser à la figure. Et surtout à celle des principaux concernés, qui n’ont plus grand espoir, et plus grand-chose à perdre. A espérer ? C’est tout le mal que je leur souhaite. La suite demain ? Je crains que ce ne soit encore prématuré… Mais bon. Demain est un autre jour. Qui vivra verra.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=xZbKHDPPrrc&w=420&h=315]

.

10 commentaires

  1. Je crois que c’est parce que même riche ce monsieur est avant tout indien que Mr Montebourg se permet de parler comme ça! Non pas que je sois pour les licenciements et tout ce bazar. Quoique je pense que nous devrions forcément aller vers un autre monde détaché des industries polluantes qui broient l’homme et la nature; nucléaire, moins de voiture, pas de NNDL, moins d’avions…Cela passera forcément par un changement de mode de vie donc de production.Mais je ne laisse pas au gouvernement Hollande Ayrault la possibilité de nous sauver. Pour moi ce sont des incapables comme les autres!

    J'aime

  2. C’est lui et le gouvernement ZAyrault qui ont un ultimatum de la part de Mittal qui expire à la fin de ce mois
    Ce n’ est que du vent de la part de Montebourg car croit-on vraiment que Mittal va lâcher un site de production qui pourrait lui faire concurrence et lui prendre des parts de marché
    On voit aussi le vent qu’il fait avec PSA , remarque , le vent , c’est bon pour la girouette monarque François II Hollndrémou

    J'aime

  3. Après tout, si l’état peut investir les landes de Notre Dame, c’est sûrement bien plus facile pour lui de faire de même des locaux de direction de Mittal-France, ce n’est qu’une question de volonté. A partir de là, il nationalise un outil essentiel, et basta !

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.