Jaurès, reviens ! Ils sont devenus fous… les #socialisses

Privés de boussole, ils sont devenus fous . Ceux qui ont mis tous leurs espoirs dans la gouvernance hollandaise ne savent plus actuellement à quel saint se vouer. En effet, le nombre de ceux qui à la faveur du coup de massue d’hier se sentent trahis par le PS ne cesse de s’étendre et les réactions d’incompréhension et de déception vont en se multipliant. Il est ainsi devenu courant de lire ici et là la critique de plus en plus ouverte selon laquelle le PS, pour la gauche, serait devenu un astre mort. Je pourrais jubiler, sur l’air du « je vous l’avais bien dit », moi qui me suit montré si hostile pendant la campagne présidentielle à celui qui est aujourd’hui malgré moi Président. Et qui ait dénoncé depuis des années la fracture idéologique qui parcourait ce parti. Mais je préfère aujourd’hui déplorer un certain climat délétère qui voit les tenants de la ligne libérale d’une gauche qui n’en a plus que l’étiquette préférer taper sur les gauchistes plutôt que sur les vieux réacs et les militants d’extrême droite aux initiatives ignobles, en les traitant  de tous les noms d’oiseaux, comme ici où nous serions des « intégristes enfarinés », simplement parce que nous ne sommes pas d’accord avec un texte dont nous récusons l’utilité, et qui se révèle d ‘autant plus suspect qu’il est applaudi par le Medef.  Ce genre d’attitude envers nous est d’autant plus étonnant qu’ailleurs, d’autres tiennent absolument à nous faire savoir à quel point ils sont agacés d’être publiquement insultés. Ils ont raison, c’est grave. Mais plutôt que de voir midi à sa porte, constatons simplement que d’un côté comme de l’autre, ça tombe comme à Gravelotte, et qu’il serait temps de cesser le feu.

Ainsi, Moscovici a beau jeu de parler de révolution copernicienne à propos de l’adoption par le gouvernement de la quasi totalité du rapport Gallois, alors que nous sentons si sincèrement trahis d’avoir combattu hier contre la TVA sociale pour la voir aujourd’hui réapparaître . Notre indignation n’est pas feinte, et le mot de trahison, non, n’est pas trop fort. Car il provient d’une ligne de conduite trop courante de ce clan hollandais qui nous méprise, depuis 2005, et plus récemment, le TSCG, et notre refus de voter un budget qui ne nous convient pas. Parce que nous en avons marre que les plus modestes d’entre nous soient indéfiniment les dindons de la farce. Nous avons donc beau jeu de railler la saillie drolatique de ce ministre si peu efficace en nous demandant, comme Martine sur twitter :

Qui pourrait nous en tenir rigueur, puisque même des socialistes, et non des moindres, comme le président du groupe PS à la région Île-de-France, vont jusqu’à publier une tribune intitulée « Compétitivité: ce n’est pas le coût du travail qui est élevé, mais le coût du capital ! », rejoignant ainsi la ligne de front que nous autres, les gauchistes, n’avons jamais quittée.

Aussi, après un tel rapport, si doux pour le Medef, si dur pour les contribuables, qui laissera sûrement des traces, comme en 83, en Mitterandie, vivement un rapport plus Généreux. Car la seule révolution copernicienne que l’on puisse souhaiter, pour l’instant,  elle est ici.

Et place au peuple, bordel, place au peuple !

.