Rue89 remporte la palme de l’article le plus stupide du jour

 

Comparer Mélenchon à Copé, fallait oser… Mais c’est à ça qu’on les reconnaît : ils osent tout. Pour ceux qui tiendraient absolument à connaître la suite de cette merveilleuse analyse, c’est ici.

Alors, vos réactions ?

9 réflexions sur “Rue89 remporte la palme de l’article le plus stupide du jour

  1. Rue89… ils ont vite déçu leurs lecteurs du départ. Il y a bien 2 ans que je n’y ai pas mis les pieds. Donc bien avant le rachat par Perdriel. Pas grave. Seule chose à faire, mettre en garde ceux qui disent le lire régulièrement en pensant que c’est mieux que la presse papier.

    J'aime

  2. J’ai trouvé l’analyse juste pour ma part.
    Et ce n’est pas une critique envers jlm mais plutôt un constat de ce qu’essaye de faire Copé pour gagner des voix.
    Pour moi, il s’inspire du meilleur. Jlm bien sûr.

    Voilà. Ça montre plus que Copé ne sait rien faire de mieux que copier. Et ça montre aussi que Copé pense que la façon de faire de jlm est la bonne. Mais il s’arrête aux apparences. En aucun cas il n’en reprend le fond. Comme dit dans l’article quoi.

    Je ne vois pas pourquoi cet article vous déplaît.

    J'aime

  3. Je partage l’analyse de fred2vienne, cet article ne fait que souligner l’absence de convictions de JFC, avec une touche d’ironie.

    J'aime

  4. Antoine Léaument (Responsable Front de Gauche Sorbonne), après une petite recherche sur le site de la plus grosse régie publicitaire du monde, GG, il pourrait s’agir de l’auteur de cet article de l’humanitejeunes.fr ou encore de cet entretien sur placeaupeuple2012.fr, pas des plus stupides puisqu’il est au FdG. 🙂

    Je suis assez d’accord avec son analyse et ce qu’il a ajouté en commentaire. Je trouve que ça fait contre-révolution qui s’installe ; de la même façon que Sarkozy faisait des « réformes » à tout va, il n’est pas étonnant que celui-qui-tout-petit-déjà-voulait-être-candidat-pour-2017 reprenne à son compte la « révolution citoyenne ». On a bien vu au Venezuela Capriles prôner le renforcement des « missions » de Chavez et le relèvement de 25 % du salaire minimum. De la même façon, Copé va sûrement se déclarer de gauche à un moment ; sans vergogne, il a déjà commencé à parler du FdG comme étant l’extrême-gauche.

    J'aime

  5. et rappelez vous aussi, encore pire pendant la campagne, où tous les éléments de langage du FdG étaient repris par le FN lors des émissions de télé.

    Je me rappelle de la charmante Clémentine Autain face à Florian Philippot.
    Elle bouillonnait d’une rage intérieure quand celui-ci reprenait à son compte les mots du Front de Gauche, sur le plateau télé.

    Et moi je faisait des bons de 15m dans mon salon aussi.

    J'aime

  6. Ils ont aussi piqué le « populaire » à l’UMP ainsi qu’au PPE (parti européen). Mais, c’est encore le FdG qui a l’option sur « Front Populaire », pour l’instant.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.