Colporteur de rumeurs, une nouvelle compétence du journaliste multi-médias ?

Blogueur ou journaliste : qui est le plus rigoureux ? Le professionnel ou le bénévole ?

 … Où il est démontré que la web réputation ne pâlit que lorsqu’on la ternit

 . 

Il paraîtrait que les députés du PS qui ont eu le courage (il en fallait…) de voter non au TSCG – qu’on surnomme donc les « nonistes », seront sévèrement sanctionnés. Certains disent même connaître la nature de cette marque d’infamie pour manquement à la discipline collective. Ainsi, l’article de Pure player (beurk) de ce jeune homme sur le Lab, qui se baserait sur une info du Canard  enchaîné d ‘hier (je n’ai pas eu le temps de l’acheter, et donc de vérifier. Sorry). La sanction serait financière : on leur sucrera leur réserve parlementaire, laquelle sert  essentiellement à subventionner telle ou telle association de leur choix, comme l’évoque cet article du Point (lequel n’est toutefois pas l’une de mes lectures favorites). L’auteur  est tout aussi dubitatif que moi quant à la véracité de cette information. Et pour cause : les résultats d’une telle décision  dépasseraient les seuls parlementaires, compte tenu de l’usage de cet argent, et risquerait d’ameuter une bonne partie de la société civile… Surtout par temps de crise.

 Pourtant, il semble qu’il y ait des  perroquets à l’intérieur même de l’auguste assemblée. Mais d’où vient cette embrouille,  cet enfumage ? De la droite ou d ‘ailleurs ? Probable qu’on ne le saura jamais, c’est le propre de la rumeur. Mais le propre d’un journaliste, c’est de vérifier les informations qu’il colporte. Surtout quand on s’autoproclame « journaliste multimédia », et qu’on en profite pour étaler ses jacasseries un peu partout : son blog, qui n’est plus alimenté depuis février 2012 et transféré pour cause d’élections sur France télévisions,  pour laquelle il a du faire des piges le temps d’un scrutin (ce site lui-même n’est plus réactualisé depuis le 17 juillet 2012), un  blog de Médiapart,  sans oublier bien sûr Twitter ,  facebook (cherchez vous-même), et j’en passe…  et donc, ô suprême consécration, journaliste à… Le Lab d’Europe 1 :

 

 Et donc, Monsieur le journaliste multimédias rapporte une rumeur. Car c’en est une.  Qu’il m’a fallu  seulement deux mails et quelques recherches sur internet pour casser en moi. Non, la sanction ne sera pas celle là. Puisque les nonistes en question disposent toujours  au moment où je vous écris de leur réserve, sur laquelle ils ont déja programmé un budget de subventions tout à fait transparent, (conformément aux vœux de Monsieur Bartolone), qu’ils doivent communiquer avant la fin de la semaine, afin qu’il soit transmis au rapporteur général du budget, le socialiste Christian Eckert. Lequel aurait, en plus de ses états d’âme,  à expliquer sérieusement  aux administrés des nonistes ainsi stigmatisés que leur député n’avait qu’à ne pas voter en son âme et conscience

Alors, mon petit Sébastien , avant de pousser les (vieux) blogueurs gauchistes¹ à conclure au meurtre de la démocratie, peut-être pourrais-tu faire ton travail plus sérieusement, non ? Bon, tu as bien tenté de te rattraper en creusant un peu plus l’affaire, mais trop tard : le mal est fait. Et rien dans le nouveau papier sur cette accusation. D’où la mention sur ton dossier de la part du jury populaire de blogueurs que je préside sans en avoir l’air et dont je suis l’unique membre, ce qui m’évite de trop me contredire   : « peux mieux faire ». Esssaie encore… un petit rectificatif, peut-être ?

 

¹ Et pas que : j’ai ainsi vu Autheuil s ‘émouvoir sur twitter de cette information qu’il a prise pour argent comptant, prêt à crier au scandale… Trop belle occasion, n’est-ce pas ?

.