l’anonymat des anonymous en danger

je viens d’apprendre que plusieurs anonymous ont été verbalisés vendredi dernier  près  du siège de l’église de scientologie dans le XVème arrondissement de Paris, notamment pour port de leur célèbre masque, conformément à l »article R645-14 de la loi du 19 juin 2009. Celui-ci sanctionne le délit de « dissimulation illicite du visage à l’occasion de manifestations sur la voie publique », contre lequel je m’étais élevé en son temps, avec un billet au titre discutable..

Pourtant, comme le relèvent certains anons concernés, cette même loi prévoit des cas où cette dissimulation est légitime. Ils argueront donc devant la justice du fait que s’ils avaient manifesté devant eux à visage découvert, les scientologues pourraient s’en prendre à eux, ce qui s ‘est déjà produit dans le passé.

En tous cas, il est toujours très agréable de constater que les forces de l’ordre sont plus promptes à s’en prendre à des manifestants pacifiques qu’à une secte dont les exactions sont connues mais si peu réprimées…  Il est vrai que les forces en présence ne sont pas les mêmes.Dans une société digne de ce nom, le dernier mot doit toujours  rester aux forces de l’argent, n’est-ce pas ? Belle démocratie…

.

2 réflexions sur “l’anonymat des anonymous en danger

  1. La démocratie se résume à l’ absurdité du système de vote accordé à une masse populaire manipulée et à la possibilité de faire valoir ses droits grâce à des procédures complexes, coûteuses et interminables à ses risques et périls selon le cas.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.