Philippe Courroye, une verrue sur le visage de la justice française

(j’ai bêtement hésité également avec cet autre titre : « Courroye, la voix de son mètre… (et demi). »

Selon Marianne, « Courroye est l’incarnation de la porosité entre le parquet et le pouvoir. » Selon Libération, il est « très compréhensif avec le pouvoir. » (source)

Pauvre petit Philippe, injustement muté « de force » (au Parquet Général de Paris, quand même, faut pas pousser…), et écarté des affaires du pouvoir, lui qui était si intimement lié au sarkozysme purulent… Dommage pour lui de s’être si gravement compromis dans des affaires qui nécessitaient pourtant tant d’impartialité pour que son travail soit mené conformément aux règles de l’art.

Il n’est donc pas vraiment surprenant que le gouvernement suivant prenne tant de soin à s’en séparer pour éviter notamment tout risque de sabotage de ses œuvres… Mais également toute critique et incompréhension des milieux autorisés de la profession. Quoi de plus normal ? Courroye ne s’est-il pas illustré par sa si grande propension à écarter de son seigneur et maître tout ce qui pouvait contrarier sa sérénité ? N’a-t-il pas fallu aller jusqu’à le dessaisir pour que l’affaire Bettancourt puisse suivre tranquillement son cours judiciaire, sans qu’un quelconque procureur ne muselle l’avancement normal de ce dossier ? Courroye n’est-il pas en outre ce procureur là, si sévèrement jugé par ces pairs, qui s’est notamment illustré par son peu de respect des lois républicaines en espionnant des journalistes à leur insu , ce qui aurait pu lui apparaître contraire à l’éthique dont il se revendique à présent pour dénoncer sa mutation ? N’est-il pas le premier procureur de la république qui ait dû répondre de ses actes délictueux auprès de la justice, malgré son statut personnel d’alors, d’ami personnel de Nicolas Sarkozy ? Voilà un record qui ne s’était jamais vu dans toute l’histoire judiciaire de notre République Française… On se souviendra aussi de lui comme celui qui a « classé « sans suite » l’enquête préliminaire de police sur les conditions d’achat par le président de la République, Nicolas Sarkozy, d’un luxueux duplex à Neuilly3 » . On espère d’ailleurs que Sarkozy aura un jour à répondre de ses actes malgré l’incroyable prévenance à son égard d’ un procureur dont le rôle est pourtant de veiller au respect des lois, ce par quoi il ne s’est pas véritablement caractérisé ces dernières années.

C’est pourquoi je trouve les cris de vierge effarouchée d’un juge qui se pose en victime injuste d’une chasse aux sorcières de nature prétendument idéologique du dernier ridicule. Il ferait mieux de se taire et de méditer sur ses erreurs s’il voulait se montrer plus crédible pour la suite de son histoire personnelle. Qui en outre n’intéresse que bien peu de gens. Hormis les juges, et ses avocats. Qu’il se le dise. Ferait mieux de prendre ses responsabilités et d’accepter de payer le tribut d’un attachement excessif à un pouvoir honni, méprisant et méprisé. Qu’on soit de droite ou de gauche d’ailleurs, là n’est pas la question. Mais celle du principe. Et de l’honneur.

Publié par

GdeC

"Un jour, les successeurs des fascistes d'hier arriveront à vous convaincre que les antifascistes d’aujourd’hui sont vos ennemis ". * électron libre, blogue en sniper, avec une fâcheuse tendance à graviter plus volontiers à gauche (j'ai dit à gauche... Vraiment !). Politique et société, droits humains, défense des libertés fondamentales. #athee #antifa - Lutte contre les discriminations (LGBTQphobies - sexisme - racisme - fat shaming) - Anti-autoritaire ("et avec ça, faut-il vous l'envelopper ?")

2 réflexions au sujet de “Philippe Courroye, une verrue sur le visage de la justice française”

  1. Certaines personnes, dans certains milieux, ont de l’honneur une conception très particulière. Heureusement, ces personnes sont plutôt isolées. Cependant, « bien placées », elles peuvent faire beaucoup de mal.

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.