Valérie, la petite sorcière, atteinte de la maladie d’Alzheimer

Valérie Pécresse a bien raison de dénoncer une chasse aux sorcières : elle est la première concernée. Bon, on m’excusera du jeu de mots un peu facile je vous l’accorde en préambule de ce billet. En fait son sale caractère n’est pas vraiment concerné. Il s’agit en vérité d’évoquer la désignation par le Conseil d’Etat de Bruno Bezard, ancien conseiller de Jospin qui remplacera Philippe Parini comme directeur général des finances publiques à compter du 5 août, et de David Azema, ancien conseiller de Martine Aubry à la place de Jean-Dominique Comolli – pourtant homme de gauche à la sauce sarkozyste – aux fonctions de commissaire aux participations de l’État, à compter du 1er septembre 2012.

« Ces nouvelles révocations illustrent le sectarisme dont fait preuve le gouvernement de gauche depuis son arrivée au pouvoir et constituent un nouvel acte de défiance adressé par le gouvernement à l’administration et aux fonctionnaires de notre pays« 

Comme si le fait de supprimer 150 000 emplois de fonctionnaires, de leur faire passer sur le dos le rouleau compresseur de la RGPP et de pratiquer le gel des salaires (d’ailleurs repris par un gouvernement prétendument de gauche), sans parler des multiples déclarations méprisantes de son mentor en exercice, ne constituaient pas plus sûrement une véritable atteinte à l’honneur des fonctionnaires, désignés à la vindicte populaire à maintes reprises par monsieur Sarkozy. Madame Pécresse serait-t-elle atteinte par le syndrome d’Alois ? Elle oublie de surcroît que son ami Nicolas a lui-même procédé de même avec certains préfets (et même sous…) et autres hauts fonctionnaires…

En outre, on ne peut tout de même pas reprocher à un gouvernement de s’entourer de hauts fonctionnaires qui mettront efficacement en œuvre sa politique, plutôt que par d’autres certainement moins enclins à se faire les acteurs d’une orientation qu’ils n’approuvent pas. Cette attitude de Pécresse relève véritablement d’une hypocrisie sans nom puisque cette valse des hauts fonctionnaires a existé de tous temps, à droite comme à gauche. Mais là encore, les facultés de mémorisation de la petite sorcière doivent être considérablement altérées… CQFD.

.

4 réflexions sur “Valérie, la petite sorcière, atteinte de la maladie d’Alzheimer

  1. qu’on leur coupe la tete,guillotine revient,c’est la sauce façon de ne plus les entendre,tous ces politiques menteurs, corrumpus, a la solde de la finance….en coupant quelques tetes,ça refroidira les autres qui nous saoulent depuis des années,qu’il reprenne leur place dans le caniveau..et dire qu’on a pas besoin d’eux,ils sont comme des tics qui vivent sur une bete…ils ne servent a rien a part voler nos impots..Vive l’insurrection…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.