Le régime sarkozyste n’a pas disparu : Valls est encore là, et le prouve avec les Roms

Les roms sont-ils des citoyens comme les autres ? Manifestement pas pour le ministre de l’intérieur… Et pour le PS ?

Nous critiquions déjà vertement la politique sarkozyste du Ministère de l’intérieur d’alors, à propos des roms, considérés comme des sous-hommes et expulsés du territoire français au plus grand mépris des règles internationales. Les roms sont en effet des citoyens européens comme les autres… ou presque.

Comme il se trouve que Valls, qui n’est pas un novice en la matière, poursuit exactement la même détestable orientation qui se fiche comme de l’an quarante des droits de l’homme, nous ne saurions faire du deux poids deux mesures sous prétexte que ce gouvernement serait, à priori, de gauche. Il faudra en effet qu’il le prouve plus clairement. Et pour le moment, sur le sujet, le PS se montre étrangement muet… alors qu’il apparaissait bien plus virulent face aux mêmes exactions du gouvernement sarkozyste. Cherchez l’erreur…

Aussi, c’est avec la plus grande fermeté que je tiens à m’élever contre cette attitude scélérate qui consiste à démanteler systématiquement les camps de roms sans aucunement se préoccuper de leur relogement, en invoquant de surcroît le prétexte des conditions sanitaires. Cela relève vraiment d’un cynisme insupportable et personne ne m’empêchera de le souligner. Quand rétablira-t-on ces hommes, ces femmes et ces enfants dans leurs droits les plus élémentaires à disposer d’eux-mêmes comme ils l’entendent ? Un toit, c’est un droit. Pour tous. Point barre.

7 réflexions sur “Le régime sarkozyste n’a pas disparu : Valls est encore là, et le prouve avec les Roms

  1. Compte tenu de ce qu’on savait déjà de l’ancien maire d’Evry, qui pourrait être surpris que rien ne change avec lui ? En revanche, il est étonnant que le nouveau président ait choisi un pareil personnage. C’est un très mauvais point à son actif. Décidément, rien ne change.

    J'aime

  2. Ben moi, je me demande ce qu’ils ont entre les oreilles, les gens de ce gouvernement. Je veux bien qu’ils soient des socio-libéraux grand teint trèèès soucieux de ne pas déplaire au capital.

    Mais pour se racheter, on pourrait imaginer qu’ils donnent par ailleurs des gages de gauche qui ne coûtent pas un radis au budget de l’État ou des collectivités territoriales et dont le Medef se branle comme de sa première stock option. Comme foutre la paix à tous ceux qui sont étrangers ou sont d’une origine étrangère plus ou moins récente… Ben, même ça, nos gouvernants, ils ne savent pas faire ! Les prochaines élections seront ravageuses…

    J'aime

  3. Les ministres de l’intérieur ont toujours été des salopards, pourquoi voulez-vous que cela change ? Valls est un facho, sa place est au FN !

    J'aime

  4. @ frederic
    Oh oui, on le savait depuis longtemps. Mais pourquoi, au parti soumis, personne ne fait-il la remarque ? Pourquoi figure-t-il parmi les intimes du presidu ? Pourquoi est-ce lui que le prime minister a proposé au même presidu ?

    J'aime

Les commentaires sont fermés.