Naissance d’une charte éthique pour les législatives 2012 : Approuvé par la gauche de combat.

Anticor vient de lancer une initiative à promouvoir quelle que soit sa sensibilité politique. Il s’agit pour chaque candidat aux législatives de signer une charte impliquant un certain nombre d’engagements que vous pourrez découvrir en cliquant ici.

Ils sont structurés selon les thèmes suivants :

–       le non-cumul des mandats

–       la totale transparence sur l’utilisation de leurs « Indemnités Représentatives de Frais de Mandat »

–       la fin de l’opacité et de l’inéquité de la pratique féodale de distribution de la « Réserve parlementaire »

–       le soutien à une nouvelle clause d’éligibilité, à savoir l’absence de toute condamnation pour des délits ayant trait à la gestion de l’argent public

–       la fin de tout ce qui concourt à une Justice à deux vitesses qui protègent les élus et Ministres plus que les simples citoyens (levées d’immunité, CJR, statut pénal du Chef de l’Etat…)

–       l’exigence d’une Justice vraiment indépendante, aux moyens renforcés

–       l’obligation d’ouverture d’une information judiciaire dès que des Magistrats aux comptes révèlent des irrégularités de gestion de l’argent public

–       la possibilité d’ester en Justice pour les associations anticorruption

–       la lutte contre les conflits d’intérêt, tant par la prévention que par les sanctions

–       le renforcement des droits des citoyens par une participation plus active à la gestion des affaires publiques

–       l’encadrement strict du lobbyisme avec des sanctions à la clé

–       le déverrouillage des trop nombreux abus de pouvoir locaux, avec des mesures imposant notamment le respect des minorités municipales, gages d’ouverture pour nos démocraties locales.

Ce qui est intéressant dans l’histoire, c’est que les candidats qui auront signé cette charte auront le droit de s’en prévaloir par une mention sur leur affiche de campagne, avec  un logo « Signataire de la charte Anticor ». Comme cela, on saura à coup sûr pour qui ne pas voter… Faites passer !

 

3 réflexions sur “Naissance d’une charte éthique pour les législatives 2012 : Approuvé par la gauche de combat.

  1. Sur le fond : entièrement d’accord avec tous les points de l’engagement.
    Sur la forme : je ne crois pas compatible avec le code électoral l’estampille « Anticor » . Mais je vais vérifier à tête reposée.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.