le nucléaire tue l’avenir

A l’heure où le thème de l’immigration semble plus important que la survie de notre espèce et l’avenir de nos enfants (quand ce n’est pas le nôtre…), il m’a semblé opportun de vous faire partager ce communiqué du Réseau Sortir du nucléaire, en piqure de rappel. Plusieurs incidents récents en France nous rappelle que Fukushima, ça n’arrive pas qu’aux autres…

 Communiqué de presse du 26/04/2012

Chernobyl day, c’est parti! Plus de 170 actions dans 15 pays pour sortir du nucléaire

De l’Allemagne à l’Australie, en passant par les Etats-Unis et le Mexique, plus de 170 actions sont prévues dans plus de 15 pays. En France, ce sont plus de 128 actions qui vont avoir lieu sur tout le territoire, jusqu’à dimanche soir. Quatre jours pour un seul objectif : en commémorant les deux catastrophes nucléaires de Tchernobyl et Fukushima, rappeler les dangers du nucléaire et la nécessité d’en sortir au plus vite. Un souhait partagé bien au-delà de nos frontières.

Chernobyl day, c’est parti ! Ils étaient 30 militants de « Sortir du nucléaire Paris » à déambuler hier soir du côté de Beaubourg pour réaliser une action visuelle, transformant par anagramme « centrale nucléaire » en « le cancer et la ruine ». Ce matin, des militants du Réseau « Sortir du nucléaire » ont déployé une grande banderole avec l’inscription « Le nucléaire tue l’avenir », devant le Ministère de l’Industrie, à Bercy .

Cet après-midi, les militants anti-nucléaires se retrouveront à proximité de l’Elysée, devant la statue du Général de Gaulle pour mettre en place une action « porteur de parole ». Le but ? Permettre à chacun de se réapproprier la question de l’énergie, en favorisant l’expression des citoyens sur le nucléaire [1]. Tout un symbole, quand on sait que le nucléaire français a été massivement développé par le Général de Gaulle et que cette question a toujours échappé au débat démocratique. L’après-midi se poursuivra par une seconde action « porteur de parole » devant l’Autorité de Sûreté Nucléaire, suivie d’une chaîne humaine qui se déploiera entre l’institution et la Bastille.

Le samedi 28 avril, dès 11H sur le Parvis des Droits de l’Homme, au Trocadéro, se tiendra une assemblée antinucléaire nationale, en compagnie d’autres organisations, pour rappeler notre volonté de sortir du nucléaire aux deux candidats restants.

Des centaines d’autres actions auront lieu dans toute la France : des chaînes humaines, des actions « porteurs de paroles », des rassemblements, des conférences et projections….Pour les consulter, rendez-vous sur http://www.chernobyl-day.org/actions. Nous comptons sur votre relai durant ces quatre jours de mobilisation antinucléaire !

A lire aussi, notre analyse de Tchernobyl : 26 ans de catastrophe et de désinformation

Contacts régionaux :
Moitié nord : François Mativet : 06 03 92 20 13
Sud-ouest : Daniel Roussée : 06 61 97 83 28
Sud-est : Marie Hélène Mancinho : 06 76 28 24 57

Relations presse :
Opale Crivello : 06 64 66 01 23

Note :
[1] http://www.chernobyl-day.org/Actions-porteur-de-parole

3 commentaires

  1. Déjà ceux qui ont moins de vingt ans risquent d’avoir des vies raccourcies rien que par l’effet Tchernobyl. Quant à Fukushima… les conséquences seront bien plus graves. Il est bien trop tôt pour chiffrer une probabilité des conséquences.

    Cela n’empêche pas nos chers dirigeants de continuer à miser à fond sur la filière.

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.