Hollande a pété un plomb ou bien ?

.

On va encore me tomber dessus en m’accusant de porter atteinte à l’union de la gauche à moi tout seul :), et de risquer de faire tomber le chouchou des médias avec ce type de billet, mais bon, m’en fous. je fais mon devoir de citoyen, tel que je le conçois, c’est à dire pas forcément à jouer les moutons et à tourner dans le sens du vent, comme je le vois faire, spectacle amusant, par tant de journalistes courtisans en ce moment…

Mais venons-on au vif du sujet : j’ai entendu tout à l’heure Hollande à la télé appeler à voter UMP (c’est confirmé ici) en cas de triangulaire aux prochaines législatives avec le FN… Il est sérieux, ou bien c’est une boutade dont certains me disent qu’il a le secret ?

Faudrait déjà qu’il s’avise de répondre à la main tendue du Front de Gauche, ça contribuerait à éviter ce genre de désagréments, n’est-ce pas ? Quand à voter pour l’UMP, comment dire…. Non mais t’a pété les plombs le gars ou bien ? Tu n’as pas vu que l’UMP et le FN,  c’est la même chose ? L’exemple de Luca ne te suffit pas ? Il lui faut quoi pour comprendre que la droite de Chirac et celle-ci, ce n’est plus tout à fait la même ? Que les frontières entre l’UMP et le FN sont de moins en moins étanches ? Que la digue a cédé ?

Ps. L’un de mes followers sur google+ ayant vu d’un mauvais œil le fait que je relaie un article du point, je lui ai donc fait plaisir en remplaçant le lien initial par un autre de 20mn.Fr, peut-être un peu moins marqué politiquement à ses yeux…

.

11 réflexions sur “Hollande a pété un plomb ou bien ?

  1. Il a très clairement répondu au FdG qu’il était d’accord pour passer des accords afin d’éviter une élimination de la gauche au premier tour.

    Ensuite, il n’a pas dit en cas de triangulaire, mais en cas de duel FN / UMP – ce que l’accord avec le FdG devrait justement pouvoir éviter – , il choisissait l’UMP. Pas Sarkozy, l’UMP – et je pense en effet qu’une bonne partie de l’UMP est encore dans le giron de la République, ne suit pas Sarkozy dans son délire FN.

    Bref, un billet avec deux erreurs grossières : 1- il a répondu à Mélenchon et très clairement, hier soir dans dpda ; 2- duels, pas triangulaires…

    J’aime

  2. @dedalus : as tu remarqué qu’il n’y avait pas d’affirmations, et que le titre du billet comportait un point d’interrogation ? Je n’étais pas très sûr d’avoir bien compris. Quand à la réponse de Hollande vis à vis du FdeG, je ne connaissais pas l’information. je te remercie de m’en indiquer la source, je vais aller y voir. Merci de compléter mon inculture notoire… 🙂

    J’aime

  3. @babelouest : il n’y a aucune équivoque. A la question « Que feriez-vous en cas de duel Front national-UMP ? », Hollande a répondu « En 2002 j’aiappelé à voter Jacques Chirac contre Jean-Marie Le Pen. Je ferai pareil si je suis dans ce cas de figure, moi je ne fais pas de distinction entre les républicains ».

    @gauchedecombat : DPDA : François Hollande, répondant à une interpellation de Jean-Luc Mélenchon, a précisé que, dans les circonscriptions où le candidat de gauche risquait d’être éliminé au second tour des législatives, il était favorable à une candidature unique avec le Front de gauche.

    Tu peux donc faire un billet correctif, sans point d’interrogation, soulignant la clarté de Hollande sur les alliances nécessaires pour faire battre le FN aux législatives 🙂

    J’aime

  4. @dedalus : non. je ne retire en rien mes propos. Disant cela, Hollande fait comme si l’UMP d’aujourd’hui était celui d’hier. Je ne suis pas d’accord. Et ne me demande pas de choisir entre la peste et le choléra.

    J’aime

  5. Justement Rey, le contexte n’est pas du tout le même. En particulier le contexte international. En 2002 l’actuelle mainmise de la Finance échevelée n’était pas à ce point à l’ordre du jour, et de loin. Notre pays était respecté, son indépendance ne faisait aucun doute. Avec les candidats en présence, ce n’est plus vrai du tout, que ce soit l’un ou l’autre.

    Et à la réflexion, c’est à se demander si Chirac 2002 n’était pas plus à gauche que Hollande 2012. C’est dire combien les rapports de force ont changé, ainsi que ceux qui les concrétisent.

    J’aime

Les commentaires sont fermés.