Serval, pour libérer votre mobile de la censure

je ne suis pas vraiment un geek,  mais quand l’évolution des techniques vient prêter son utile concours à l’évolution des mœurs et favorise l’évolution démocratique, je ne peux que m’y intéresser et vous en faire part ici. Selon cet article du Monde, assez incroyable, non seulement les compagnies de téléphones mobiles nous taxent un pognon fou, mais en plus elles nous mentent et, plus grave, se font complices de la censure des tyrans de toute la planète et ce,  en toute conscience. En effet, j’apprends qu’il est possible de communiquer de portables en portables directement, sans passer par les relais de SFR, Bouygues, Orange et autres vendeurs de vent. Simplement,  lesdites sociétés ont empêché les recherches en ce sens par pur appât du gain. Paul Gardner-Stephen, un chercheur australien de l’université Flinders d’Adelaïde, avec l’aide d’étudiants de l’Institut national de sciences appliquées de Lyon (INSA) a en effet réussi à créer un logiciel appelé Serval qui permet de communiquer directement, sans carte sim ni par lesdites antennes,  et de se servir des autres téléphones équipés de ce logiciel comme relais vers son correspondant. Cela a pour avantage,  important à mes yeux, de pouvoir contourner la censure, le flicage, l’espionnage, la surveillance, voire la suppression pure et simple du service, même de manière temporaire, à la demande du gouvernement, comme ce fut le cas par exemple en Angleterre l’année dernière lors des émeutes populaires.

Seul problème : il faut « rooter » son téléphone, c’est-à-dire désactiver les verrouillages imposés par les opérateurs. Euhhh… On fait comment ? Cette fois, j’en appelle aux vrais geeks. Korben, Gizmodo, au secours !

Les autres : faites le savoir !

.

5 réflexions sur “Serval, pour libérer votre mobile de la censure

  1. Logique : iPhone, c’est la technologie éminemment propriétaire Apple – merci Steve Jobs. Android, c’est une version allégée de Linux, système LIBRE. GRAND merci à Linus Torvald.

    J'aime

  2. Pour rooter son téléphone, il faut installer un logiciel. Soit c’est facile et ça s’installe au dessus de l’OS en place, soit il faut bidouiller pour l’installer à l’allumage du téléphone. Et là parfois il faut ouvrir le téléphone pour cours-circuiter (littéralement) l’allumage.

    Le soucis de cette techno, c’est que ça fonctionne uniquement dans les zones densément peuplées (ce qui est déjà pas mal). Impossible à partir de Paris d’appeler quelqu’un à Brest, par exemple.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.