après le 6 mai 2012, le combat continue…

image empruntée au collègue de Voie militante

.

Finalement, après mûre réflexion, j’ai changé d’avis. Je n’ai pas le droit de céder à ma propre fatigue et lassitude, pour mon seul petit confort personnel, abandonnant les autres à leur pâle destin, sans bouée de sauvetage. Ce serait trahir ceux qui pendant ces dernières années, petit à petit, un à un, m’ont accordé leur confiance et m’ont exprimé sincèrement le besoin qu’ils avaient de me lire et le réconfort ou la stimulation que cela leur apportait quelquefois. Rien que pour cela, ça vaut le coup de poursuivre cette aventure qui pourtant me prend tant de mon temps personnel, probablement au détriment d’autre chose… Mais abandonner ce blog parce que celui que je soutiens ne passerait pas au second tour est une réaction puérile, genre enfant gâté à qui on aurait cassé son jouet. Aussi, je vais répondre à cette chaîne de billets que je trouvais de prime abord passablement débile, mais qui après tout pose une bonne question et m’oblige à me repositionner, dans une perspective au delà des présidentielles. C’est pour moi une disposition nouvelle, car si je m’étais jeté dans la toile à corps perdu, il y a maintenant un peu plus de trois ans, c’était en premier lieu parce que c’était l’une des armes favorites dont je disposais pour lutter contre la bête immonde, celle que je sentais venir gros comme une maison avec la venue au pouvoir du sinistre personnage qui nous avait déjà démontré, bien avant sa candidature aux élections de 2007, sa veulerie et son peu de scrupules pour parvenir à ses fins. C’est pourquoi j’ai voulu me lancer dans la lutte à ma façon, combattre ce danger que je pressentais comme imminent. La suite m’a tragiquement donné raison. Car notre pays est aujourd’hui à feu et à sang, les français n’ont jamais été aussi divisés, les tensions aussi visibles, nos droits de salariés si amoindris, et l’évolution de notre société ne nous était jamais apparue comme aussi régressive, au point d’offrir si peu d’espoir, pour la première fois de l’histoire, à nos enfants. Pour leur avenir plus que le nôtre, il nous appartient de poursuivre le combat, de renforcer notre lutte, d’utiliser notre expérience pour tenter de dévier la course folle du monde. Dont on voit bien à quel point une page doit impérativement se tourner, et ce vieux monde cesser d’agoniser : mourir, pour laisser éclore celui que nous attendons tous, hormis cette minorité cramponnée à ses privilèges, d’autant plus difficile à raisonner qu’elle y a forcément tout à perdre, comme ce Monsieur Lévy qui défraie aujourd’hui la chronique par sa rémunération indécente alors même qu’il fût celui qui dans une chronique du Monde prononça cette phrase si juste « Il me paraît indispensable que l’effort de solidarité passe d’abord par ceux que le sort a préservés« … Ce qui ne l’empêcha nullement, sans le moindre scrupule et comme soudain sans mémoire de s’élever tout aussi publiquement contre cette idée à ses yeux indécente de taxer plus fortement les revenus au delà d’un million d’euros, comme le proposa par la suite le candidat socialiste. On comprend mieux pourquoi aujourd’hui : 16,2 millions d’euros au titre de rémunérations variables différées accumulées depuis 2003, ça fait réfléchir et se dire que finalement, la solidarité, c’était mieux quand c’était pour les autres… Devant ce seul exemple, il devient évident qu’un monde meilleur, plus équitable, ne se fera pas sans passer par la case révolution. Au moins des mentalités. Quitte à devoir opposer une inévitable fermeté non exempte de petites contrariétés personnelles, ici et là…

C’est pourquoi il m’apparaît important de poursuivre mon combat, avec mes petites armes à moi, et mon petit outil de prédilection, ce clavier de portable, au travers de ces textes que je livre en pâture à la blogosphère pour tenter de contribuer un tout petit peu, à mon humble manière, à nous diriger, collectivement, dans le bon sens, dont tout ce que je peux dire pour ne pas laisser accroire l’idée que seule ma vision personnelle serait la bonne, qu’il ne doit pas être celui d’une régression, socialement inacceptable. Nous ne devons pas laisser une minorité tordre le sens de l’histoire, qui a toujours voulu que nous allions vers un mieux être, ensemble. Or, que nous propose la plupart des politiques, unis dans une même croyance qui tient étonnamment du religieux sans conscience ? Quelle est cette certitude qui, alors qu’elle ne rassemble que quelques uns parmi les élites dominantes en Europe, met à genoux tous les peuples, de la Grèce à l’Espagne en passant par l’Italie, et demain la France ? Et nous devrions nous taire devant cette absurde logique austéritaire, au seul profit de quelques uns pour le plus grand détriment de tous ? Qui détient les dettes nationales ? A qui profite le crime ? Tout le monde le sait mais personne ne veut l’entendre… Ni prendre de mesures trop coercitives. Elles sont pourtant nécessaires. Incontournables.

Aussi, comme je suis très conscient, et c’est bien ce qui fait ma force et mon désespoir, que le prochain président, s’il n’est pas mieux armé contre cette logique dévastatrice, ne sera qu’un jouet au service du grand capital, du système financier, des agences de notation et de la troïka, je ne peux que me préparer déjà à poursuivre mon combat par delà les présidentielles. Car c’est une élection qui ne résoudra rien si le futur président est du même sérail, de la même confrérie des bien-pensants du marché libre et non faussé, de la doxa austéritaire.

Si les probabilités qui se dessinent trouvent leur confirmation dans les mois qui viennent, alors le combat sera d’autant plus rude que les désillusions seront fortes… Et que nous aurons à lutter contre ceux qui se disent de notre propre camp. La suite démontrera clairement que… Non. Car il y a gauche et gauche, quoiqu’on en dise, quels que soient les beaux discours, les belles paroles, ce monde là qu’on nous dessine et nous propose n’est pas le nôtre : nous n’y avons notre place que tant que nous ne constituons pas un obstacle à cette lamentable course à l’échalote qu’est la recherche effrénée et sans limite de profit. La leçon de 2005 nous a bien servi : nous ne nous laisserons plus tondre par cette fiction aux allures prétendument démocratiques qui, quand cela l’arrange, s’assoit sur nos attentes : celle d’une Europe plus sociale qu’économique.

Une autre Europe est possible. Et pour ne l’avoir pas compris, ou n’avoir pas confessé l’erreur de positionnement qui fut la sienne en 2005 auprès du peuple dont il se revendique, le Parti dit Socialiste en mourra, tôt ou tard. La fracture est trop grande, et les facultés de remise en question trop faibles.

***

Ce billet est écrit dans la lignée de mes augustes prédécesseurs, une longue suite logique qu’il convient de saluer pour sa diversité, la pluralité des positionnements personnels, la variété des formes d’expression, et la plus ou moins grande notoriété, qui ne dénote nullement d’une meilleure qualité….  J’ai nommé :

A perdre la raison
Partageons mon avis
des pas perdus
Chez Homer
Carnet de notes de Yann Savidan
La Maison du Faucon
Je n’ai rien à dire ! et alors ??
LES JOURS ET L’ENNUI DE SEB MUSSET
Le grumeau
Mon avis t’intéresse
Bah !
Le Blog de Gabale
Variae
Lyonnitude(s)
Chez El Camino
Les divagations NRV de cui cui fit l’oiseau.
Mon Mulhouse
Au comptoir de la Comète
Alter Oueb
Alluvions
Ruminances
Philippe Méoule
Les privilégiés parlent aux Français…
blog de David Burlot
Partageons l’addiction
A toi l’honneur !, la suite…
Sarkofrance
Arnaud Mouillard
Saint-Pierre-des-Corps, c’est où ça
La revue de Stress
mtislav
Quelque chose à dire
De tout et de rien, surtout de rien d’ailleurs
Je pense donc j’écris
100 000 V
L’Hérétique
Rimbus le blog
Ce Que Je Pense …
Partageons nos agapes
Engagée
Peuples.net
Ecume de mes jours
Les Peuples du Soleil
Le Solitaire de la Lune
Du petit monde de Gildan
Princesse101
La rénovitude
Le Pudding à l’Arsenic
Trublyonne voit la vie en rouge
le blog de polluxe
Woof it 
Chez dedalus
Mon Mulhouse les Photos-Montages
Les coulisses de Sarkofrance
La lettre de Jaurès
Zette And The City
L’actu…sans blagues!
Humeurs de vaches
Intox2007.info
Pensée Libre
Homer d’alors
Mon Mulhouse le blog 100 % BIO
Les aventures d’Euterpe
Sète’ici
Traqueur Stellaire
Du trASh et DeS bAiSerS!!!
[Unhuman]geek
Entre Musique et Politique
Nouvel Hermes
Le blog de Rébus
Faut qu’çà change !
FEIGNIES Ensemble-FEIGNIES Pour Tou
Parti socialiste de la ville d’Anzin
Voie Militante
Détours à Tours
Reservus’blog…
Choblab
Le blog de Hypos
La France de toutes nos forces
THE SUN SHINES,THE SKY IS BLUE
Marre et remarre
Antenne-relais
Désirs d’Avenir Hérault
Le blog de Louis Lepioufle
Gularu #Blog
Démocrate sans frontière
Le jour et la nuit
Météo Mulhouse
Karachi Gate
Moi, je
J’ai rarement tort …
Je hais les journaux intimes
Internet Chine
FOLIO DU BLANC-MESNIL
Partageons Mon Univers
CAC 69
Avec Ségolène 
remuons nos méninges
La Brée-les-Bains
Hashtable
Virginie B
Le blog du modérateur
Le blog de Guy Birenbaum
Ménilmontant, mais oui madame…
Monsieur Poireau
Olympe et le plafond de verre
Chroniques d’une Chocoladdict
Désirs d’Avenir Buxerolles 86
Fédération PS de l’Aisne
Répertoire de la Science Fiction
Le Monolecte
Un raleur de plus
Le blog de aurelinfo.over-blog.com
C’est juste histoire de dire
Fattorius
JCFrogBlog II
le blog profencampagne
MINIJUPE
BlogExpérience
La pire Racaille
Le Parisien Libéral
Le blog de Laurent Grandsimon
Les nouvelles de l’atelier
Ségorama
le bihet d’humeur
Dans ma bulle
Gauche Unie
Diaspora saharaui
les Cénobites tranquilles
Avec nos gueules…
le blog d’une femme de sportif
Margaud cuisine mais préfère diner en ville
Le Solitaire de la Lune
Marketing insolite
Partagez mes vannes
Ségolène Royal Présidente en 2012
TU QUOQUE, MI AMICI
Le Blog d’un Crouycien
buzzz marketing
Raaahaa !
Désirs d’Avenir 77 Crécy
Buzz Buzz Blog
Politiko.fr
Humeurs de Jean Dornac
dadavidov homepage
Le blog de Désirs d’Avenir Paris 5
La gauche 2007
Blogorama blog
citoyen actif
CGT Là Aussi…LA SEULE PUBLICATION
PS – Chambery
Assr38’s Weblog
Pêle mêle
Parti Socialiste Nîmes – section Marianne
Rénovation et Pragmatisme
L’avenir est dans l’dialogue
Laissez entrer le soleil…
Désirs d’avenir – Secondlife
Veye

Liste non exhaustive à laquelle je me permets de rajouter les blogs de ma propre liste (il se peut qu’il y ait des doublons, pas le temps de vérifier) :

A gauche pour de vrai

365 mots

à tort ou à raison

Bembelly

Brave patrie

bug brother

Casse toi ! Voilà le peuple !

Chimulus

combats pour les droits de l’homme

Cpolitic

CSP

Des bassines et du zèle

des pas perdus

intox2007

Jacques

L’escalier qui bibliothèque

la rénovitude

La république du peuple

lait d’beu

le blog de Méluche

Le cri du peuple

le grumeau

le journal de personne

Le monolecte

les moutons enragés

les pensées doubles de Caleb

les petits pois sont rouges

Lutopick

Ménilmontant

Moissac au coeur

mon baba (le premier qui touche un cheveu de mon fils, je l’étrangle de mes mains !)

mon mulhouse

na !

nosotros incontrolados

Nouvel Hermès

pensée libre

pensez bibi

Piratages

plume de presse

Raoul-Marc Jennar

rêver de nouveau

Refais le monde avant qu’il ne te refasse

Rimbus

Romain Jammes

rue affre

Ruminances

Sarkofrance

sarkostique

Section socialiste de l’île de Ré

simplement de gauche

Slovar Les nouvelles

Superno

un dessin par jour

vachane

zgur

 … Et pour que nul des différents réseaux de blogs ne soit oublié, j’y ajoute pour faire bonne mesure la liste du front des blogs, piquée chez nico de la rénovitude :

Le cri du peuple

Des Pas perdus

A gauche pour de vrai

Partageux

Le blog de Corinne Morel-Darleux

L’art et la manière, le blog de Romain Jammes

Le blog d’Alexis Corbière

Le blog de Jean-Luc Mélenchon

Casse-toi, voilà le peuple

Babelouest

De 5 à 6

Observatoire de la propagande et des inepties anti-Mélenchon

Le blog de Martine Billard

Le blog de Clémentine Autain

Vachane, le blog de Sylvie Boussand

Poing rouge

Pensée libre

Le monde de Sophie

L’hexatrône

Mlle la Baronne

Letang-Moderne

Le blog du Mexicain

Simplement de gauche

Mezamashidokei

Pensez bibi

Plume de presse

Le monolecte

Le blog de Circé

Le blog de Fatima-Ezzahra Benomar

Le blog de José Espinosa

Le blog de Gabriel Amard

Le blog de François Delapierre

Les chroniques du yéti

Dans les souliers d’Océane

Oskar K. Cyrus

Le blog de Pascale Le Néouannic

Les privilégiés parlent aux Français et au Monde (Mathieu L.)

L’ouvrir

Et pendant ce temps-là, la grande crise

Tout à gauche au coeur des Antilles!

Rêver de nouveau

eSPoir 2012

Jacquou le croquant

Le cahier de doléances de Lutopick

Les vregens

L’argumentoire

Les témoins du temps présent

 (Pour ceux qui auraient perdu le fil, je rappelle que la question d’origine est : « et vous, arrêterez vous de bloguer après le mai  2012 ?« )

.

17 réflexions sur “après le 6 mai 2012, le combat continue…

  1. Nous ne devons pas laisser une minorité tordre le sens de l’histoire

    Voilà , la phrase qui résume ton propos. Je ne me trompe pas non ?

    Et ce n’est pas par ce qu’on gagne une élection que tout est changé, hélas, c’est plus complexe que ça. Il faut toujours lutter contre les pesanteurs, les égoismes et les conservatismes de uns ou l’excès ou la bêtise des autres . Et ce sans parler des divergences politiques :o)

    J'aime

  2. Je voulais te lire mais … pfff, c’est long! Faut que je reporte ma lecture a plus tard dans ce cas!
    ps: apres le 6 mai, il y aura le rassemblement aux glieres comme tous les ans depuis l’election du trou-Duc, viens-y donc!

    J'aime

  3. a GDC : j’ai un billet un peu perso à faire , j’ai perdu ma mère, on a fait le repas des familles et j’ai entendu des gens qui étaient autre fois à droite s’inquieter de l’avenir de leurs petits enfants : « c’est plus dur pour eux ». Sachant que ceux là a l’âge des gamins étaient agriculteurs et se levaient à 5h pour les vaches. Et témoignage de désertification à 70 km de Paris… et tout ça les fait réfléchir puis on entend « petit con de sarkozy »

    J'aime

  4. c’est par hasard que je prends connaissance de cette chaîne qui ne me motive pas du tout.

    pour ma part j’ai à dire qu’il ne nous faudra pas faire l’erreur de 81, mais s’inspirer du Front Popu : grèves, rues, occupations, et tenir.

    Car Hollande peut faire un mal infini à la France, amener au désespoir pour définitif, et voir arriver au pouvoir pour de bon et définitif : le FHaine.

    quand même que le PS n’est rien dans le ciboulot sinon que leurs intérêts propres, parait incroyable mais est vrai : ils font parti de l’oligarchie.

    J'aime

  5. Si c’ est le capitaine de pédalo et ses lieutenants qui passent, je ramerai encore à contre courant.Mais je crois toujours en la victoire de Mélenchon , de toute façon je ne voterai jamais pour un libéral.
    Pour le front de gauche ensuite je m’ inquiète plus car quand j’ entends les réactions de certains élus actuels , ils n’ ont pas encore compris que ce sont des idées nouvelles , au delà des partis et des habitudes .
    La encore je ne vois pas très bien de ce que l’ on peut discuter avec les nains cons chiants du PS : le SMIC ? ,la loi unique en France?, la règle d’or ?, laïcité ?,BCE? ,nucléaire?, Lisbonne ?,MES? ,tout n’ est que désaccord .On ne peut pas discuter sur plus ou moins de laicité, plus ou moins de MES , ils ont gâchés leurs droits

    J'aime

  6. La souffrance, je la vois tous les jours à travers mes voyages, (je suis chauffeur PL) des terrains vagues ou des mobilhomes s’entassent les uns sur les autres,des gens qui errent dans les rues des villes des ouvriers qui travaillent pour des salaires minables, souvent des intérimaires ou en CDD, c’est une catastrophe. Chaque année la misère gagne du terrain et cette population n’ose pas la montrer, elle se cache pour ne pas gêner les autres, de faux semblant. De jour en jour tout se dégrade, je le sent aussi dans l’entreprise ou je bosse, les salaires tirent vers le bas au nom de la sacro sainte crise! Les dirigeants accentuent la pression sur les cadres qui eux à leur tour l’appliquent sur les salariés, personne n’ose se rebeller sauf quelque vieux singes de mon espèce protégés par l’ancienneté et affranchie comme syndicaliste jusqu’au jour ou même cela n’empêchera plus rien. Le FDG est un espoir pour des millions de gens c’est sur mais le problème c’est aussi le FN qui fait tout ce qu’il faut pour attirer une population qui croit se reconnaître dans ce parti et ne cherche pas à comprendre , à gratter et confond tout. Cette population tente de croire que le FN est la solution pour exprimer leur ras le bol, aucune conscience du danger, comme le dicton le dit ,c’est la victime qui fait le bourreau. Mais comment arriver à trouver des arguments pour leur ouvrir les yeux? Je ne suis pas personnellement trés instruit mais j’ai l’impression parfois d’avoir l’air intelligent face à la bêtise de certain de mes collèges! Quel orgueil de ma part pardonnez moi. Toutefois merci à vous d’être là, croyez bien que de ne pas se sentir tout seul cela réconforte et donne la patate. Il y a selon mon avis un changement qui s’opère, le FDG à réussi à transmettre un message d’espoir auprès de la plupart des gens du peuple, c’est indéniable mais il faut tenir et s’accrocher car on a besoin de vous pour faire avancer la vérité de la réalité..

    J'aime

  7. Dentressangle qui delocalise a Nantes et en profitent pour mettre a la benne par pelletees tous les chauffeurs qui n’ont pas pu suivre. Pendant ce temps, le patron de cette boite se fait construire un chalet de plusieurs millions d’euros a Megeve … Elle a bon dos la crise, « Vive la crise » diraient les patrons.

    J'aime

  8. @jcf : merci pour ce précieux témoignage. Fier de nous. Ensemble, nous serons plus forts, Quand au FN, le meilleur argument c’est peut être de confronter ceux qui votent pour eux à leurs pitoyables expériences de gestion d’une ville : partout où ils sont passés, gamelles et condamnations judiciaires. Les gens en sont vite revenus !

    J'aime

  9. Il y a la généralité de la lutte – indispensable (Vivre, c’est prendre position pour démolir et construire) et l’effet de lutte qui traverse les individus (blogueurs y compris)

    Pour moi, il s’est trouvé que bloguer ce fut lutter ( via un blog et ses 1200 billets en 4 ans mais aussi via mes choix professionnels et politiques). Mais la passion de bloguer risque – non de se transformer en piteux désespoir et ressentiment – mais de se déplacer pour des projets hors du courant bloguesque.

    Où ? Dans l’écriture certes ( pas forcément dans celle de mon blog) mais surtout dans l’adhésion à des Associations citoyennes, dans une participation politique plus prononcée, dans des choix et dans des palettes plus diversifiés.

    J'aime

  10. @bibi : merci de me faire l’honneur de ta visite. Moi-même, après le 6 mais, je pense bloguer autrement, me faire plus rare et plus dense, moins prolixe mais avec davantage de distance, toujours utile. Que ferais-je du temps ainsi délivré ? Me reposer, je crois, j’en ai vraiment besoin. Profiter des plaisirs de la vie, marcher, bouger, me promener, prendre des photos, voyager…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.