Cahuzac, tête à claques…

Fin de non recevoir du PS au Front de Gauche : la signature du mépris, encore et toujours ?  ça va aider…

.

« Jérome Cahuzac, responsable du « pôle budget, finances, fiscalité » de la campagne de François Hollande, met la pression sur Jean-Luc Mélenchon et annonce la couleur. Invité de l’émission Preuves par 3 ce mardi soir à 22h30 sur Public Senat, en partenariat avec l’AFP, ce proche de François Hollande met en garde le candidat du Front de gauche : « On ne négocie pas sur un bout de table ou sur un coin de cuisine les choses entre les deux tours de l’élection présidentielle. Ça ne s’est jamais fait de la sorte et je ne crois pas que les choses se feront ainsi dans un mois », lance-t-il, alors que Jean-Luc Mélenchon connaît une forte hausse dans les sondages depuis plusieurs semaines. »

(source et vidéo disponible ici)

Voilà qui va faciliter nos rapports et rendre les sympathisants du Front de Gauche plus enclins à se désister en faveur d’un candidat qu’ils n’apprécient pas… Bravo pour la stratégie gagnante ! Et après on dira que c’est de notre fait si Hollande perd ? Bêtise pure…

P.S. : D’ailleurs, les réactions n’ont pas tardé : sous l’article, ce commentaire :

thierry  – janzé – 27.03.2012 à 18:18

Mr Cahuzac, l’électeur du FdG que je suis n’hésitera pas à formuler au second tour une abstention dynamique et offensive …et tant pis si NS repasse. La condescendance crasse dont vous faites preuve chaque jour m’ôtera tout sentiment de culpabilité …
Quoi de plus prévisible, face à un tel mépris pour l’électorat du Front de Gauche…
.

26 réflexions sur “Cahuzac, tête à claques…

  1. bonjour, Jérôme Cahuzac est encore un égocentrique qui ne pense qu’à sa carrière, le peuple pour lui ne représente rien sinon un tremplin! Le PS est né grâce au peuple qui a versé le sang pour sa liberté il semble l’oublier. Le FDG est la réplique du PS originel. Le PS d’aujourd’hui ne représente plus ce peuple qu’il est sensé défendre sinon Jérôme Cahuzac ne tiendrait pas un tel langage à l’égard de JL Mélenchon car à travers lui c’est tout un pan de gauche qu’il atteint! En a t’il seulement conscience..Ca me désespère. Ce n’est que mon avis qui vaut ce qui vaut car en effet c’est bien le respect des droits de l’homme qui est le plus important mais qui est bafoué en permanence; Malheureusement. Bien à vous

    J’aime

  2. Mardi 27 mars 2012 :

    L’affaire Bettencourt se rapproche de Nicolas Sarkozy.

    A quelques semaines seulement du terme de son mandat, Nicolas Sarkozy est, pour la première fois, directement visé par un juge d’instruction. Le juge Jean-Michel Gentil, qui instruit au tribunal de grande instance de Bordeaux les principaux volets de l’affaire Bettencourt, semble bien déterminé à enquêter sur le président de la République – protégé par l’immunité pénale que lui confère la Constitution durant son mandat.

    Le juge soupçonne désormais ouvertement le président d’avoir fait financer illégalement sa campagne présidentielle victorieuse de 2007. De nombreux documents judiciaires, dont Le Monde a eu connaissance, en attestent.

    Le juge Gentil dispose ainsi du témoignage, recueilli le 26 janvier, de l’artiste François-Marie Banier, mis en examen pour « abus de faiblesse, abus de confiance et escroquerie aggravés et blanchiment », et interrogé sur le contenu de son journal intime.

    L’écrivain-photographe, très proche de Liliane Bettencourt, avait notamment inscrit des propos de la vieille dame, héritière de L’Oréal, sur ses carnets, à la mi-avril 2007 : « De Maistre m’a dit que Sarkozy avait encore demandé de l’argent. J’ai dit oui. »

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/03/27/affaire-bettencourt-le-juge-gentil-vise-le-chef-de-l-etat_1676249_3224.html

    J’aime

  3. Appel aux juristes : mis en cause de plus en plus précisément ainsi, un citoyen (il l’est encore) peut-il malgré tout briguer les suffrages des électueurs impunément ?

    Sachant qu’une victoire lui donnerait un nouveau sursis de 5 ans, le temps d’éliminer les accusateurs. Il y a mille façons de le faire, ne serait-ce qu’en réussissant à les faire accuser de choses improuvables, mais pouvant les discréditer.

    J’aime

  4. Il y a dans l’équipe de campagne de Hollande des « socialistes » qui ne le sont plus que de nom.Si Hollande prête l’oreille à ces libéraux déguisés,il aura à en assumer les conséquences .Je vote Mélenchon au 1°tour,c’est certain.Pour le second,la balle est dans le camps du PS…

    J’aime

  5. Il serait peut-être temps aux uns comme aux autres de rompre avec des alliances douteuses, des liaisons dangereuses.

    Le rassembléisme est une tortue tordue à qui on a coupé les pattes!

    A trop chercher de soutiens on peut aussi s’attirer beaucoup d’inimitiés velues le moment venu.

    S.

    J’aime

  6. Didier et un « fin politique » assurément. Son avis nous est des plus précieux.
    Comment avons-nous fait jusqu’ici de nous en être privés?

    Sans doute aussi Didier nous réservera-t-il- d’autres révélations substantielles.

    Vite! nous sommes pressés!

    Nan…On déconne….

    J’aime

  7. remise en cause inexistante, aucune leçon du passé, voilà le PS machine à perdre dans toute sa splendeur avec son archétype : Hollande le looser.
    merci, on va se taper du Sarko 5 ans de plus si ça continue :@

    J’aime

  8. Bizarre, aucune visite de commando cette fois par des solfériniens. Auraient-ils constaté l’inanité de leurs actions ? Et l’étendue de leur échec ?

    J’aime

  9. si je comprend bien ,le ps veut bien récuperer les voix du fdg au second tour ,au cas ou JLM n’y serait pas, mais pas question de revoir leur copie, ils veulent nous refaire le tour de 2007à la jouer perso ,ça donne à refléchir ,si les fdg ne veulent pas voter ps, on va se retaper sarko 5 ans et c’est encore le peuple qui va trinquer ,vous avez dit sociale ????,

    J’aime

  10. @ france
    Bizarre. Ce sera sans moi, et sans tout ceux avec qui j’ai pu discuter de la question. Si Hollande est au second tour, il n’aura guère de voix de la vraie gauche, quoiqu’en disent les sondages. Hollande=Sarkozy, la duplicité en plus. (mais avec plus de culture je l’accorde)

    J’aime

  11. N’oubliez pas une chose, camarades : la vie ne s’arrête pas au soir d’une élection. Si NS repasse parce que nous n’aurons pas voté pour Hollande, ce n’est pas si grave que ça. Nous serons dans la rue, plus forts et plus nombreux que jamais ; nous vaincrons aux législatives ; nous le chasserons par la force de la rue parce que les urnes nous auront été volées. Il est hors de question de légitimer Hollande et les sociaux-démocrates inefficaces sinon fourbes sous prétexte de virer un autre nuisible. Le combat continuera encore et encore, plus dur que jamais. Car Hollande fera comme les SD allemands en 18 – c’est lui qui fera donner les CRS contre nous quand nous protesteront !
    LG

    J’aime

  12. Le 2ème tour commence à prendre un tournant différent de celui que tout le monde pressentait.
    A mon sens, nous n’aurons pas un affrontement « gauche »-droite. Avec plein d’espoir et de précaution j’avance que : « le second tour sera un 21 avril à l’envers : Mélenchon-Hollande ».

    De ce fait, le report des voix du FdG vers les sociaux-libéraux n’est pas bien assuré… (sic).

    Il restera donc un choix d’orientation politique. Le peuple choisira ou non de reprendre les rênes de son destin.

    J’aime

  13. @Sisco : pour qu’il soit possible, encore faudrait-il que les uns et les autres y mettent du leur… Ainsi, je ne suis pas sûr que le mépris affiché par certains au PS pour l’électorat du front de gauche fasse avancer le schmilblick, bien au contraire…

    J’aime

Les commentaires sont fermés.