le changement, c’est maintenant… à Notre-Dame-des-Landes aussi !

L’un des symboles de la résistance écologique françaises est un projet très contesté, pourtant soutenu par le Parti Socialiste (dont Jean-Marc Ayrault, qui refuse d’en démordre), alors que des solutions alternatives existent. Il s’agit du projet d’aéroport de Notre Dame des Landes, qui a donné lieu cet après midi à l’une des plus importantes manifestations écologiques de ces derniers mois.

Entre 3 et 10 0000 manifestants selon les sources ont en effet défilé dans les principales artères de Nantes – dont certains sur 200 tracteurs – de 13H00 à 16H00. Ils doivent ensuite tenir un meeting au milieu du Cours des 50 otages, au centre ville. Il sera utile d’apprendre à mes lecteurs, que malgré les nombreux titres racoleurs de la presse aux ordres, il n’y a pas eu de débordements, malheureusement pour eux et la propagande officielle… (Pas de bol, hein ! 🙂 Des vidéos de la manifestation sont visibles ici).

Ce projet totalement pharaonique, en période d’austérité prétendue (mais pas pour tous, manifestement…) prévoit de supprimer plus de 2 000 ha de terres cultivables en plein bocage. 50 exploitations agricoles seront détruites au profit d’un bétonnage outrancier. En outre, les fonds publics seront détournés au bénéfice de Vinci et de ses actionnaires, qui percevront plus de 2 milliards d’euros de dividendes sur le temps de la concession grâce à l’argent public.

C’est ça le visage du changement, maintenant ? S’asseoir sur les intérêts collectifs au seul profit d’intérêts financiers, privés de surcroît ? Ce socialisme là, nous sommes de plus en plus nombreux à n’en pas vouloir.

Oui, au parti de gauche, nous le proclamons haut et fort, un autre monde possible. Et cela passe par des choix écologiquement responsables. Assez de doubles discours !

En complément, pour vous faire une idée plus précise du sujet, cette vidéo :

Et si l’on faisait enfin, à gauche, place au peuple ?

.

14 réflexions sur “le changement, c’est maintenant… à Notre-Dame-des-Landes aussi !

  1. Notre Dame des Landes. D’ici, c’est à une douzaine de kilomètres à peine. Bien sûr que je suis concerné ! Comment des élus peuvent-ils s’aveugler ainsi. Je l’ai vue l’autre jour, l

    J'aime

  2. ….la conseillère générale de Bouguenais, à la réunion à laquelle je participais avec le PG. Elle est contre, bien sûr, c’est tellement logique. L’aéroport actuel ne sera jamais saturé. Pourquoi les citoyens paieraient-ils de leurs impôts pour des démolitions et des reconstructions qui ne rapporteront qu’à Vinci ? (et à la gloire de certains, peut-être)

    J'aime

  3. Je suis un sympathisant du Front de gauche, n’appartenant à aucun parti que le compose mais très engagé socialement et syndicalement. J’étais aussi à Paris le 18. J’habite à 15 km du futur aéroport. Sur cette question, je ne partage pas votre point de vue, votre opposition catégorique à ce projet dont d’ailleurs vous n’apportez aucun argument probant. Faut-il le construire ou non, la question reste posée ou faut-il agrandir l’existant qui se trouve lui à la périphérie de l’agglomération. Mon opinion n’est pas faite car je ne détiens pas tous les tenants et aboutissants. La vrai question que je me pose est de savoir si c’est vraiment utile, nécessaire, indispensable. Les partisans disent oui, les opposants disent non. La vérité doit se trouver entre les deux. Sur le coût , l’argument est fallacieux si je le compare au coût des éoliennes dont l’intérêt énergétique est inversement proportionnel au coût supporté par les client d’EDF. Je ne parle pas de l’agression visuelle subie et des conséquence écologiques non encore mesurée.

    Plusieurs milliers de participants à la manifestation prouvent qu’il y a débat. Plusieurs milliers d’emplois sont aussi dans la balance( c’est mon esprit syndicaliste et je pense à mes enfants chômeurs) avec Vinci ou sans lui. Oui, l’expropriation d’agriculteurs pose problème. La disparition d’exploitations aussi,bien entendu. Mais ne nous y trompons pas, les exploitations disparaissent par centaines parce qu’il n’y a pas de repreneurs ou ce n’est plus rentable sans pour autant que la société s’en inquiète, les agriculteurs les premiers. Dans ma commune, il ne reste presque plus d’exploitations car grignotées par l’urbanisation. Et pas grand monde pour là aussi s’en inquiéter. Les propriétaires fonciers sont parfois très contents car ils deviennent ainsi très très riche du jour au lendemain. Donc attention dans ce genre de dossier, il y a l’intérêt général (encore une fois qui reste bien à mesurer objectivement) et les intérêts particuliers quitte pour certains à enfourcher l’écologie qu’ils découvrent à l’occasion pour augmenter les éventuelles contreparties financières. Et nos amis de la terre savent très bien jouer cette carte là.

    J'aime

  4. on peut ne pas être d’accord avec le sens de ce billet, je le conçois et l’accepte, ne prétendant pas avoir la science infuse. Par contre, ce que je n’accepte pas, c’est le manque de débat démocratique dans l’histoire. Qu’on organise un référendum local et qu’on en accepte, pour une fois, l’issue.

    J'aime

  5. -« Notre-Dame-des-Landes…

    Ils étaient 10.000 selon les organisateurs. Plutôt 4.000, selon la police, qui a aussi dénombré «170 tracteurs et 300 vélos». De nombreux manifestants, en tous cas, ont défilé samedi après-midi dans le centre-ville de Nantes contre le futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique).
    Un demi-millier d’anarchistes.. »- L’article est signé Guillaume Frouin…

    Guillaume Frouin cache son exubérance derrière son petit doigt…Après avoir rédigé/zozotté quelques sottises insignifiantes (les 500 ANARCHISTES cachés derrière des banderoles arrachant des pavés), (les forces de l’ordre quittant le Centre-Ville sous les jets de cannettes vides..)…Rien à propos des débats ou des ébats, de l’ambiance, des discussions, des rencontres…

    Juste au moment où ça devient intéressant, Guillaume Frouin (que nous ne connaissons pas!) s’en va lui aussi et ne nous dit plus rien du tout. Il n’excédera pas ses lignes de commande…

    Au mieux, nous qui comme beaucoup n’y étions pas, avons-nous la maigrelette satisfaction d’une toph’ à peu près inerte diffusée par « ‘Agence French Tronche » de froin…

    (Nosotros.incontrolados)

    J'aime

  6. Le débat doit avoir lieu, c’est incontestable. Pourquoi pas un référendum? Pourquoi pas, en effet. Mais attention ou l’on met les pieds. Sarkozy en propose aussi sur les 35H et le droit du travail. Alors quid des syndicats, alors quid des associations, alors quid des… partis politiques.A chaque problème, son référendum.

    Quant au monde agricole, je crois me rappeler que 60 à 70% vote Sarkozy et Le Pen (plus de 30% LePen). En matière de prise de conscience sociale et écologique on fait mieux. Bien entendu, il y a nos bobos, les Verts qui croyez moi dans ma commune (et sans doute ailleurs) sont plus près du tout privatiser que du tout service public. Ayant participé au meeting de Mélenchon à Nantes, je n’ai pas apprécié la prise de position de la représentante du parti de gauche en total décalage avec le ressenti très majoritaire de la salle sur la question écologique et de l’aéroport. Attention au Parti de Gauche de ne pas prendre la grosse tête!!! et d’imposer votre vision. Ce site et son contributeur sont parfois un peu pédants. Ce n’est pas comme cela que l’on rassemble. Et la mayonnaise peu retomber très vite après les élections.

    J'aime

  7. J’avais oublié.:quant taux anarchistes, c’est leur sortie de printemps. Et comme ils ne font pas grand chose le reste du temps car ils s’en foutent que le monde du travail puisse crever, ça leur donne bonne conscience. Le service d’ordre serait bien moins généreux s’il s’agissait d’une manifestation de salariés. On a les amis que l’on mérite.

    J'aime

  8. @rody : si tu es venu ici pour insulter mes amis, tu vas te retrouver dans la liste des indésirables, gaffe ! Qui est le plus pédant de nous deux ; celui qui soutient la décision unilatérale d’une élite prétendument éclairée, ou celui qui tient à ce que TOUTE la population soit associée à une décision dont les conséquences concrètes sont importantes pour tout le monde, et qui tient donc à ce que chacun soit consulté avant ?

    J'aime

  9. Concernant ND des Landes, c’est l’attitude méprisante et dictatoriale de l’édile nantais qui choque. Pourtant, le 17 juin je crains fort qu’il ne soit réélu…

    Là où j’habite le député est EELV.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.