L’unique conseiller général du FN condamné

Comme la presse l’évoque trop peu, je me fais un plaisir de propager la nouvelle ici… Car c’est vraiment pas de bol pour la tentative avortée (sic) de dé-diabolisation et de sempiternelle opération « mains propres » du Front National. Le seul conseiller général du Fn vient en effet d’être reconnu coupable de « provocation à la discrimination raciale » par le tribunal correctionnel de Carpentras.

Patrick Bassot, élu du Vaucluse, a été condamné hier pour des propos amalgamant les personnes issues de l’immigration, les abattoirs halal et la délinquance. On ne peut vraiment pas dire que sa conduite soit vraiment exemplaire puisque de surcroît, il ne s’est pas fait remarquer pour une particulière assiduité auprès de ses voisins de banc aux assemblées de la collectivité locale, c’est le moins qu’on puisse dire… Là-bas, son surnom, c’est « l’invisible ». Et en plus, il a tellement honte d’appartenir au Front National que le logo de son parti ne figure nulle part sur son blog. Un courageux, quoi… D’autant plus qu’il a même tenté de se disculper des propos incriminés en prétendant qu’ils avaient été écrits par un autre alors qu’il avait signé son texte. Sont trop forts, au FN…

.

6 commentaires

  1. Tu vois bien qu’il faut les laisser être élus. Sinon on pourrait pas montrer quels sont les grands changements que le FN propose, des élus condamnés, alors qu’ils bossent peu et donc parlent peu.

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.