Assez de cadenas sur notre Net !

Internet n’est pas l’ennemi, mais l’outil : protégeons nos libertés ! Avant qu’il ne soit trop tard…

Décidément, c’est une obsession, pour cette droite là, le contrôle d’internet. Sécuritaire, l’obsession ? Ou purement liée à un besoin névrotique de tout contrôler, comme cela est fréquent dans les régimes autoritaires, ce qui est spécifique d’une certaine pathologie sociale ?

Commission Beaussant, LCEN, DADVSI, LSI, LSQ, HADOPI et LOPPSI, généralisation des DRM… et bientôt en France : ACTA ! Mais tout cet arsenal de contrôle du net ne suffisait pas, il fallait se montrer encore plus intrusif et entrer toujours plus loin dans notre vie privée, en proclamant par exemple ceci, surfant ainsi sur la vague de l’émotion par l’inflation sécuritaire, comme à sa triste habitude  :

«Désormais, toute personne qui consultera de manière habituelle des sites Internet qui font l’apologie du terrorisme ou qui appellent à la haine et à la violence sera punie pénalement»

C’est pourquoi, face à une telle inflation sécuritaire désignant l’outil plutôt que son auteur (pourquoi ne pas s’attaquer plutôt aux terroristes qui alimentent ces sites ?), je ne peux que faire mienne ce communiqué de Reporters Sans Frontières :

“Loin de vouloir défendre les sites violents ou terroristes, nous estimons que la déclaration du Président, faite sous le sceau d’une émotion compréhensible, se trompe de cible en montrant Internet du doigt. La solution proposée est disproportionnée et pourrait potentiellement instaurer une surveillance généralisée du Web, inquiétante pour les libertés individuelles, en enrôlant les fournisseurs d’accès à Internet dans l’identification des personnes qui consultent les sites incriminés”.

La proposition présidentielle fait peser des risques de dérives sur la liberté d’accès à l’information sur Internet. La protection de la sécurité nationale est certes essentielle. Mais les moyens proposés ne sont pas les bons et font peser de sérieuses menaces sur les droits fondamentaux”.

La suite est ici.

Avant de nous retrouver avec un dispositif de censure d’internet aussi flagrant qu’en Chine, en Arabie saoudite ou en  Ouzbékistanj’invite tous les blogueurs en accord avec cette déclaration à la faire paraître sur leur blog par le moyen de leur choix, afin de montrer clairement leur hostilité à une telle restriction liberticide. Va-t-on bientôt venir dans nos maisons et nos appartements vérifier ce que nous lisons, pour voir si par hasard nous ne posséderions pas de livres trop subversifs dans nos bibliothèques ? Jusqu’où ira trop loin cette logique là ?

PS. Je ne suis pas le seul à réagir ; voir ici aussi

.

11 réflexions au sujet de « Assez de cadenas sur notre Net ! »

  1. «Désormais, toute personne qui consultera de manière habituelle des sites Internet qui font l’apologie du terrorisme (intellectuel…) ou qui appellent à la haine et à la violence sera punie pénalement»

    Je suis dégoûté… Je ne vais plus pouvoir aller sur le site de l’UMP…

    J'aime

  2. «Désormais, toute personne qui consultera de manière habituelle des sites Internet qui font l’apologie du terrorisme (intellectuel…) ou qui appellent à la haine et à la violence sera punie pénalement»

    Dommage, je ne pourrai plus aller aussi souvent sur le site de l’UMP…

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s