Comment transformer un fait divers en arme de conquête politique #toulouse

Nous y voilà, le suspect sur le point d’être appréhendé se prénomme Mohamed, alors, déjà, sans la moindre décence ni prudence, les hyènes jubilent, les chacals se pourlèchent les babines, et demain triompheront, pour peu qu’il y ait un soupçon d’Al Qaida là-dedans… Leur propre démence exulte, « cette démence de ceux qui ont en commun la haine des autres », comme vient de le déclarer Jean-Luc Mélenchon.

je me suis pour ma part bien gardé de pointer la responsabilité de l’extrême droite qui couvre une part du gouvernement et son racisme d’état quand la piste de petits nazillons avec lesquels Madame Le Pen s’affichait naguère était encore évoquée. J’aimerais que la même prudence soit à l’œuvre à présent, et qu’on attende les conclusions de l’enquête. Car avant d’être le crime – monstrueux – d’une religion ou d’une mouvance politique, n’est-ce pas surtout la violence d’un fou furieux, de la même veine que celle de Breivik, mais en sens inverse, dont il s’agit ? Cela ne fait-il donc réfléchir personne, cette violence en miroir ?

Donner du sens à l’acte d’un fou, dépourvu de toute logique commune, c’est pour moi l’être tout autant. Et tenter de récupérer politiquement cette horrible histoire, d’une saloperie sans nom. L’une des victimes n’était-il pas musulman, et cela ne suffit-il pas à caractériser la folie de cet homme ?

Souvenons-nous du discours de Grenoble, de l’affaire Human Bomb … et des mensonges sur lesquels tout cela reposait.

Manifestement, nous nous préparons de beaux lendemains… Car si certains, à droite,  sont assez sages pour se garder de toute récupération, d’autres, davantage prêts à tout et sans scrupules, ne tarderont pas à brandir la menace islamiste pour lancer leur croisade sécuritaire, en laquelle ils sont passés maîtres dans le discours à défaut des actes, et se faire réélire malgré le désastre de leur bilan,  que cet événement atroce vient commodément faire oublier.

Je crois bien, hélas, que nous ayons à nous préparer au pire… dès à présent.

.

16 commentaires

  1. J’ai bien peur que oui hélas, car tout est politique. Quoi que l’on puisse penser de l’atrocité de ces crimes on ne peut nier qu’au départ ils ont été perpétués pour des raisons idéologiques. Tous les mouvements politiques ou idéologiques par le passé ont eut leurs bourreaux qui imaginaient « devoir » employer tous les moyens pour imposer leurs idées… Et ces mouvements utilisaient les instincts les plus bas de la nature humaine.
    D’ailleurs, ces événements ont, et auront, forcément un impact sur la campagne présidentielle. Et le FdG devra comme les autres se positionner par rapport à ça.

    J'aime

  2. Je trouve cet article tres pertinent. C’est étrange tout cet acharnement médiatique pour cet acte qui releve pour moi plus de la folie que du reseau al quaida… Et etrange aussi la reaction americaine qui a mis sous surveillance les synagogues… Bref a qui profite le crime ?!?

    J'aime

  3. La pour le coup mon cher GdC je ne suis pas trop d’accord avec toi, car j’ai un peu de mal à considérer ces actes ciblés comme des faits divers.
    Pour moi ce sont des actes qui ont un sens politique. Motivés par la haine de l’autre on est d’accord, mais haïr l’autre est une forme de politique… demande à Marine Le Pen.
    Maintenant la question c’est comment on réagit face à ça.

    J'aime

  4. Le problème avec ces gogols d’extrême droite, qu’ils s’appellent Breivik, Mohammed, Durand ou Ducon, est que non seulement ils présentent le risque de passer à l’acte mais aussi ils renforcent l’oligarchie corrompue en place que ce soit sarko, poutine… qui n’ont plus qu’à se présenter comme protecteur du peuple après le passage à l’acte, même s’ils ne sont pas les derniers pour mettre le feu aux poudres.

    J'aime

  5. Comment voulez-vous que j’engage le débat avec quelqu’un qui commence sa réponse par « avec les gens de votre sorte, je crains qu’il n’y ait aucune réponse »

    Moi je vous réponds ceci : avec des gens de votre sorte , il y aura encore et encore des innocents massacrés .

    le débat est donc clos .

    J'aime

  6. avec les gens de votre sorte, je crains qu’il n’y ait aucune réponse, mais exclusivement une attente : la confirmation de leurs fantasmes; Car ce billet n’est ni léger, ni facile à écrire; J’ai pesé tous mes mots, sachant combien le sujet est polémique. Heureusement, à droite comme à gauche, qu’il y a des gens qui ne trempent pas dans la facilité de cette haine envers une communauté.

    J'aime

  7. En ceci,je vous réponds que les mots sont encore le meilleur moyen que nous ayons trouvés pour communiquer. Et que se référer à wiki pour justifier la forme est à tout le moins …léger ! Le fond est tout aussi dérangeant : la haine est donc dans le camp de ceux qui dénoncent ?
    Je ne suis ni haineux ,ni politiquement correct.
    Je suis simplement un citoyen qui se pose des question . Et qui attends des réponses .

    J'aime

  8. Juste parfait…

    Oui le pire nous attend et on peut d’ores et déjà se préparer à aller à la pêche au mois de mai mais tant pis ! Nous continuerons à distiller pacifiquement et inlassablement le miel du changement dans leur plomb…(spéciale dédicace à cridupeuple ;))

    Restons de marbre devant la haine de tout bord, les amalgames, les appels à la vengeance et les délires sécuritaires à venir

    « Ensemble, nous allons punir le meurtrier. Et sa punition, ce sera plus de générosité, plus de tolérance, plus de démocratie » Fabien Stang, maire d’Oslo

    J'aime

  9. @Patrice : j’ai pour habitude d’appeler les choses par leur nom. Définition de « faits divers selon wikipédia ; « Les faits divers sont, en journalisme, un type d’événements qui ne sont classables dans aucune des rubriques qui composent habituellement un média d’actualité (international, national, politique, économie, etc.), et sont par conséquent regroupés au sein d’une même rubrique, malgré l’absence de lien qui les unisse. Il s’agit généralement d’événements tragiques, tels que les crimes etc. Et donc, comment auriez-vous préféré que j’appelle ceci ? Il est regrettable que devant une pareille tragédie, on s’arrête aux mots plutôt qu’à l’horreur des actes…

    J'aime

  10. l’intitulé de votre article me fait froid dans le dos .
    Vous appelez cela un « fait divers » ? rien que cela est ignoble !
    Avec vos bons « sentiments » vous vous rendez complices de ces gens !
    Sans compter que si j’appelle cela « bons sentiments » c’est parce que je ne connais pas vos motivations profondes ..j’hésite entre la démagogie (oui , cela en est aussi ! ) l’ignorance crasse de ce qui se trame vraiment sous vos yeux,ou simplement le syndrome du bisounours politiquement correct !
    Je ne sais si vous laisserez mon commentaires en ligne, mais si tel n’est pas le cas , je saurai vraiment que vous ne tolérez pas la contradiction …
    Bien à vous

    J'aime

  11. Pour moi, ,à qui profite le crime ? A Sarkozy, et lui seul ! Je me suis même demandé (où a-t-on la tête parfois ?) si ce n’est pas en sous-main une provocation faite à un fêlé notoire pour qu’il passe à l’action. Ce n’est pas moi qui l’ai dit : des analystes avaient bien lancé cette idée que Sarkozy ferait TOUT pour rester au pouvoir. C’est pourquoi, sans qu’on ait la moindre certitude, ni même le premier soupçon, aucune hypothèse n’est a priori à rejeter.

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.